×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Page d'accueil
 Sommaire
du 26 janvier 2006
VIE PROFESSIONNELLE

LA PROVENCE À LA CONQUÊTE DE L'AMÉRIQUE

Cézanne convoqué à la promotion de la gastronomie à Washington

Du 30 janvier au 3 février, 9 chefs provençaux investissent les restaurants du Sénat, de la Banque Mondiale et de la National Gallery. L'opération est réalisée à l'occasion de l'exposition Cézanne. Elle est adossée à une 8e mission de prospection du marché américain organisée par Provence Alpes Tourisme International.


Georges Antoun, président de Pati et de la CCIMP.


René Bergès du Relais Sainte-Victoire à Beaurecueil.

La National Gallery de Washington accueille l'exposition Cézanne en Provence du 29 janvier au 7 mai 2006. Une centaine d'oeuvres y sont rassemblées. L'exposition sera présentée au musée Granet d'Aix-en-Provence du 9 juin au 17 septembre et devrait attirer 300 000 visiteurs. Profitant de l'événement, la CCI Marseille-Provence, sa filiale Pro-
vence Alpes Tourisme International (Pati) et le CRT PACA organisent une semaine provençale (du 30 janvier au 3 février) adossée à l'inauguration, pour une quarantaine de professionnels. Il s'agit d'une opération de prospection du marché américain, la 8e du genre, basée sur le cocktail gastronomie tourisme culture. Le concept a été inventé en 1998 par Georges Antoun, président de Pati et vice-président tourisme de la CCIMP. À nouveau, il sert de produit d'appel pour promouvoir la destination Provence, et mettre en relation professionnels et institutionnels avec les tour-opérateurs et les agences de voyages. La mission se poursuit aussi à Chicago et Los Angeles.


Francis Robin du Mas du Soleil à Salon.

Démonstrations
Côté gastronomie, la force de frappe provençale repose sur 9 chefs : Francis Robin (Mas du Soleil à Salon), René Bergès (Relais Sainte-Victoire à Beaurecueil), Christian Étienne (Avignon, Jean-Luc Formal (Le Formal à Aix), Jean-Paul Lanyou (restaurant Les Oliviers, Hôtel Île Rousse à Bandol), Arnaud Carton de Grammont (Café des Épices à Marseille), Lionel Lévy (Une Table au Sud à Marseille), Dominique Frérard (Les 3 Forts, Sofitel Vieux Port à Marseille) et Xavier Mathieu (Le Phébus à Joucas). Ils participent à une semaine provençale dans 2 lieux prestigieux : 2 restaurants du Sénat, 2 restaurants de la Banque Mondiale. Pour donner une dimension grand public à l'opération, les chefs se mettent aussi aux fourneaux dans 10 des meilleurs restaurants de la capitale avec lesquels ils sont jumelés. Ils participent aussi aux opérations presse et dîner de gala organisés pendant la semaine.
On note au passage que le Garden Café de la National Gallery se transforme en Café Provençal pendant la durée de l'exposition. Le 24, Francis Robin et René Bergès ont organisé des démonstrations de cuisine avec les plats qu'ils ont créés et ont été servis au Garden Café.
Pour Georges Antoun, ce type de mission est indispensable. "Il est plus que jamais nécessaire de continuer à entretenir la cote de popularité que nous avons su créer et trouver régulièrement des occasions de valoriser notre différence, faute de quoi l'engouement des Américains pour l'art de vivre provençal pourrait se déplacer vers d'autres destinations." Il souligne au passage que la clientèle américaine représente 10 % des nuitées étrangères dans les Bouches-du-Rhône, arrive en 2e position dans les hôtels 4 étoiles. C'est elle également qui dépense le plus sur place (74 E en moyenne contre 63 E) et fréquente la région hors saison.
Dominique Fonsèque-Nathan zzz74v

Article précédent - Article suivant


Vos questions et vos remarques : Rejoignez le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article

L'Hôtellerie Restauration n° 2961 Hebdo 26 janvier 2006 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration