×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Page d'accueil
 Sommaire
du 12 janvier 2005
CAMPUS

NOUVELLES FONCTIONS POUR MICHEL DIAZ

Le lycée La Colline change de proviseur et de nom !

Montpellier (34) Parti à la retraite, l'ex-proviseur du lycée La Colline, Charles Pioch, a passé le relais à son confrère Michel Diaz pour assurer la rentrée 2005.


Michel Diaz devient proviseur du LP La Colline le 1er septembre 2006.

Parmi les dossiers transmis : le changement éventuel du nom de l'établissement, devenu une réalité par la volonté du président de Région, Georges Frêche, qui a rebaptisé l'établissement Jules Ferry. Ce qui avait entraîné la réaction immédiate du conseil d'administration du lycée en juin dernier : pas question de changer le nom du LP La Colline, qui s'est appelé ainsi depuis sa création en 1946, et dont l'appellation est associée à l'identité du réseau des anciens élèves et professeurs. Certains de ces anciens élèves sont d'ailleurs également montés au créneau pour conserver le nom de La Colline, dont les frères Pourcel, qui ont fait leurs classes dans l'établissement. Finalement, Michel Diaz admet le changement de nom, mais sans vouloir faire table rase du passé : "Dans le langage, La Colline restera de toute façon associée à Jules Ferry, car le nom du lycée n'appartient pas aux dirigeants politiques, ni même aux responsables de l'établissement ; il fait partie de l'histoire de ceux qui ont suivi un apprentissage dans ces murs, et qui ne veulent pas être dépossédés de cette partie de leur passé." Mais pourquoi La Colline ? Parce que l'établissement créé par Élise Bene (dont le nom a également été évoqué pour un éventuel changement) a été bâti au lieu-dit 'La Colline de Cède'. Michel Diaz espère en tout cas que la réponse des premiers intéressés à cette velléité du président de la Région Languedoc-Roussillon mettra un terme aux débats. Pour démarrer l'année 2006 par des dossiers plus concrets. Sur ce plan, le nouveau proviseur ne manque ni de projets ni d'envie.
Francis Matéo
zzz68v

Article précédent - Article suivant


Vos questions et vos remarques : Rejoignez le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article

L'Hôtellerie Restauration n° 2959 Hebdo 12 janvier 2006 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration