Actualités

 
du 6 octobre 2005
HÉBERGEMENT

APRÈS UN AN DE TRAVAUX À L'HÔTEL D'ARAGON

Trois nouvelles étoiles en guise de blason

Montpellier (34) Philippe Étourneau et Thierry Leblanc ont entièrement rénové un hôtel non classé. Et c'est ainsi toute une rue qui se refait une 'virginité'.


Un mobilier et une décoration différente dans chaque pièce. Ici, la chambre Châteaubriand.

La rue Baudin, au centre de Montpellier, avait une réputation un peu sulfureuse, car c'était auparavant un rendez-vous de prostitution. Philippe Étourneau et Thierry Leblanc l'ont compris quand ils sont venus visiter pour la première fois l'Hôtel des Touristes, pour un éventuel rachat. L'établissement (non classé) était encore, il y a à peine un an et demi, dans un état de décrépitude qui a d'abord découragé les investisseurs. Mais après réflexion, et compte tenu de l'emplacement en plein coeur d'une ville en forte croissance démographique, ils ont décidé d'acheter le fonds (150 kE), et surtout de tout rénover pour en faire un hôtel 3 étoiles, avec un investissement de 350 kE. Pour l'anecdote, Philippe Étourneau et Thierry Leblanc ont pu mesurer la force des idées reçues lorsqu'un banquier leur a refusé le financement, sous prétexte qu'il n'était pas raisonnable de s'installer dans la rue Baudin… Le genre de tracasseries qui les fait sourire aujourd'hui. Car l'établissement, qui a pour nom désormais Hôtel d'Aragon, vient de connaître une première saison estivale prometteuse. Les 11 chambres de l'hôtel situées à quelques mètres de la grande place de la Comédie affichaient cet été un taux d'occupation de 70,65 % (avec un RevPar de 92,53 E). Philippe Étourneau et Thierry Leblanc ont su mettre en place une politique commerciale qui devrait permettre de confirmer ces bons débuts, car avec des prix allant de 64 à 109 E, l'établissement devrait profiter de l'afflux de la clientèle d'affaires, et surtout des congressistes qui se retrouvent toute l'année au Corum (palais des congrès), également situé à quelques centaines de mètres de l'Hôtel d'Aragon.
Dans les chambres, l'aménagement va au-delà du simple standard 3 étoiles, avec, notamment, des literies de 2 m x 2 m pour un meilleur confort, et des télévisions à écran plasma dans toutes les chambres. L'hôtel est également équipé pour les connexions wifi, et un poste internet est à disposition de la clientèle près de la réception. Avec, en plus cette petite touche de décoration qui fait de l'Hôtel d'Aragon un hôtel de charme, dont les chambres ne portent pas de numéro, mais le nom d'un écrivain ayant séjourné à Montpellier : de Molière à Henry James, en passant par Châteaubriand et Sade. Il n'est d'ailleurs pas improbable que Sade ait fait une petite visite, jadis, rue Baudin.
Francis Matéo zzz36v

Hôtel d'Aragon
10 rue Baudinµ
34000 Montpellier
Tél. : 04 67 10 70 00
www.hotel-aragon.fr

Article précédent - Article suivant


Vos questions et vos remarques : Rejoignez le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article

L'Hôtellerie Restauration n° 2945 Hebdo 6 octobre 2005 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration