×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

 
du 14 avril 2005
HÉBERGEMENT

HÔTELLERIE DE LUXE

LE GROUPE ROCCO FORTE HOTELS POURSUIT SON DÉVELOPPEMENT EN EUROPE

À la tête d'une douzaine d'établissements, l'ancien magnat britannique, Sir Rocco Forte, prévoit de doubler son parc d'ici à 5 ans. Parmi ses priorités figurent Paris, Barcelone, Milan, Moscou… Les bons emplacements devenant toutefois rares et aussi coûteux, l'homme d'affaires envisage d'acquérir des immeubles pour les transformer en hôtel dans certaines villes.


Sir Rocco Forte construit pas à pas son petit groupe d'hôtels de luxe à travers le Vieux Continent.

Ceux qui croyaient Sir Rocco Forte mort et enterré, ont tout faux. À l'abri désormais des batailles boursières meurtrières, l'ancien magnat de l'hôtellerie britannique reconnaît évidemment avoir été blessé après le rachat de l'empire familial par Granada en 1996. D'autant plus qu'aujourd'hui, ce dit empire est entièrement démantelé. N'empêche. Depuis lors, l'eau a coulé sous les ponts. Et notre homme mène plutôt assez bien son petit bonhomme de chemin.
Voilà plus de 9 ans (en 1996) en effet, cet accro de triathlon (il a terminé premier de l'équipe britannique en 2002 au championnat du monde) a choisi de bâtir, cette fois-ci uniquement en famille (avec son père et ses deux soeurs), sa propre chaîne hôtelière de luxe à travers le Vieux Continent. Une nouvelle aventure qui semble se dérouler dans les meilleures conditions possibles. La preuve. Le petit groupe, baptisé Rocco Forte Hotels, compte actuellement une douzaine d'établissements dont 2 en contrat de gestion. Au cours des 2 prochaines années, 4 autres adresses viendront grossir les rangs de cette petite chaîne avec l'ouverture de la Villa Kennedy prévue pour 2006 à Francfort et celle de l'Hôtel de Rome à Berlin. Suivront en 2007, l'inauguration d'un resort en Sicile dans le village de Verdura, et celle d'une unité à Munich.

Paris est probablement devenu plus cher que Londres
Rien que des maisons haut de gamme en fait, idéalement situées et à taille humaine. Une véritable collection qui devrait encore s'étoffer dans l'avenir. Soutenu par la Bank of Scotland à travers la constitution d'une 'société' commune, Rocco Forte Hotels nourrit effectivement de sérieuses ambitions visant d'ici à 5 ans un parc de 25 établissements.
De quoi permettre à la société de devenir "le premier groupe d'hôtels de luxe européen". Tout en boostant son chiffre d'affaires. Rocco Forte Hotels a ainsi réalisé pour l'exercice 2004-2005 (clos à la fin du mois d'avril) des recettes qui s'élèvent à 100 millions de livres, pour un excédent brut de 25 millions de livres. Reste que l'homme d'affaires espère bien atteindre un chiffre d'affaires de l'ordre de 250 millions de livres en 2010.
Un bond en avant qui s'effectuera à la condition que Sir Rocco Forte puisse trouver chaussure à son pied en termes de produits hôteliers. Et l'affaire n'est pas aussi aisée qu'elle en a l'air. D'ailleurs, le p.-d.g. envisage dans certaines métropoles de racheter des im
meubles pour les transformer plutôt que d'acquérir des hôtels déjà existants.
C'est le cas notamment pour Prague où il est actuellement en train de finaliser la reprise d'un bâtiment. Tout comme pour Paris. "Je cherche un hôtel depuis un certain nombre d'années maintenant dans la capitale française. J'ai vu des dossiers passer comme celui du Ritz, par exemple, ou bien encore du Meurice (proposé à 250 ME). Mais, Paris est probablement devenue plus chère que Londres. Alors, je me tourne vers d'autres solutions comme la transformation d'immeubles en hôtels", confie Sir Rocco Forte. À noter qu'outre la Ville lumière, d'autres capitales figurent également parmi les priorités de Sir Rocco Forte telles Milan, Moscou, Barcelone et Amsterdam.
Claire Cosson
zzz36v zzz99

La collection de Rocco Forte Hotels
Le Balmoral à Édimbourg
Le Saint-David's Hotel & Spa à Cardiff
Le Brown's Hotel à Londres
Le Lowry Hotel à Manchester
L'Hotel de Russie à Rome
L'Hotel de Savoy à Florence
L'Hotel Amigo à Bruxelles
L'Hotel Astoria à Saint-Pétersbourg
Le Richemond à Genève
Le Château de Bagnols*
L'Hotel d'Angleterre à Saint-Pétersbourg
L'Hotel Tresanton à Saint-Mawes en Cornouailles*

*Établissements sous contrat de gestion

Article précédent - Article suivant


Vos questions et vos remarques : Rejoignez le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article

L'Hôtellerie Restauration n° 2920 Hebdo 14 avril 2005 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration