Actualités

 
du 03 mars 2005
HÉBERGEMENT

EN COLLABORATION AVEC LE SYNDICAT VITICOLE

Novotel lance le Flacon des côtes de bourg

Après la chambre et la restauration, voici que la chaîne 3 étoiles du groupe Accor se penche sur la bouteille de vin. Histoire de faire bouger un peu le dieu Bacchus ! Et puis surtout pour reconquérir des clients dont les habitudes de consommation ont sensiblement évolué.

Bon ! On connaît Novotel, cette chaîne 3 étoiles qui révolutionna l'industrie hôtelière française dans les années 1960 (baptisée alors le 'motel tout électrique'). On connaît aussi sa toute dernière génération de chambres, Novation, où l'espace et le bien-être sont les seuls mots d'ordre. Et puis bien sûr, sa façon inédite d'appréhender la restauration avec le récent concept Novotel Café. Un concept qui - soit dit en passant - permet au consommateur de satisfaire ses envies avec gourmandise. Qui plus est à n'importe quelle heure de la journée.
Eh bien voilà maintenant l'enseigne, fondée par Gérard Pélisson et Paul Dubrule, réinventant la bouteille de vin en collaboration avec le Syndicat viticole des côtes de bourg. Du jamais 'cru' - enfin… vu - dans la profession. Mais qui au bout du compte n'a rien d'étonnant. Et surtout cloue sacrément le bec à tous ceux qui trouvaient la marque un tantinet 'has been'. Une chose est sûre, en effet, lorsque ces grincheux-là vont découvrir à partir du 15 avril prochain le Flacon de côtes de bourg sur les tables des 123 Novotel en France, ils vont être sacrément décoiffés.

Dix euros le flacon
Et pour cause ! Le contenant en question affiche une allure ostensiblement contemporaine. Finie la bouteille vert foncé, ornée de sa sempiternelle étiquette papier. Bonjour, le flacon de 37,5 cl, aux formes longilignes, dans un verre transparent et sérigraphié d'arabesques. Le tout renfermant un subtil nectar issu de celui que l'on surnomme "l'enfant terrible de la famille bordeaux", en rouge (2003), blanc (2004) et clairet (2004).
Certes, l'habit ne fait pas le moine. N'empêche qu'il est évident que ce nouveau 'costume' taillé pour Novotel et les côtes de bourg devrait faire des adeptes auprès de la clientèle. "Ce flacon a été conçu en tenant compte des nouveaux modes de consommation de nos clients. Ces derniers boivent moins de vin, et surtout différemment. Le vin est en fait de plus en plus associé à la convivialité et au plaisir, indique Bertrand Lebugle, directeur de la restauration Novotel et Mercure. Grâce à son design exclusif et sa contenance, le Flacon de côtes de bourg est une nouvelle réponse à de nouveaux besoins."
Des besoins qui ont d'ailleurs été analysés jusque dans les moindres détails. Y compris celui concernant les prix. Le Flacon de côtes de bourg est ainsi vendu chez Novotel au tarif unique de 10 E. À ce prix-là, on a la possibilité de se faire plaisir autour d'un vin qui pourra être dégusté à l'apéritif, puis se retrouver sur la table pour accompagner le repas.

Lancés dans une démarche qui n'est pas sans risque, les deux partenaires se montrent plutôt confiants quant à l'avenir de leur produit. Novotel s'est du reste engagée sur une commande de 70 000 cols d'ici à la fin octobre 2005. À la manière dont la jeune serveuse du Novotel Paris-porte d'Orléans - établissement où ce nouveau produit a été présenté à la presse - a d'ores et déjà jeté un oeil sur le Flacon, nul doute que ça va en faire, des 'cartons' !
Claire Cosson
zzz36v zzz36i zzz46v zzz46o

Article précédent - Article suivant


Vos questions et vos remarques : Rejoignez le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article

L'Hôtellerie Restauration n° 2914 Hebdo 3 mars 2005 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration