×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Salon LHR Emploi

 emploi hôtellerie restauration

Accueil emploi      Les métiers      Fiches métiers      Conseils CV      Handicap  
 
À LONDRES

Ouverture du 10e Atelier des Chefs

4 ans après le premier Atelier des Chefs rue de Penthièvre à Paris VIIIe, Nicolas et François Bergerault, ont franchi la Manche pour ouvrir leur 10e Atelier des Chefs à deux pas d’Oxford Circus. Un tremplin vers d’autres destinations internationales ?


L’équipe de l'Atelier des chefs à Londres dans les locaux encore en travaux juste avant l'ouverture.

François et Nicolas Bergerault, co-fondateurs de l’Atelier des Chefs.

Avec 320 m2 de surface réparties sur 2 niveaux, le premier Atelier des Chefs made in UK peut accueillir 16 clients au rez-de-chaussée et 20 autres au sous-sol. À Chaque niveau : un espace cours de cuisine, une table d’hôte permettant à la clientèle de déguster leur préparation et un bar pour compléter leur repas par des desserts et boissons prêts à être consommés. Le sous-sol propose aussi un coin boutique proposant à la vente des ustensiles et livres de cuisine ainsi que des produits d’épicerie fine.
«Nous avons cherché un local pendant 2,5 ans, réalisé 3 mois de travaux, et investi 1,2 million d’euros», explique Nicolas Bergerault, cofondateur de l’Atelier des Chefs.

Après Nantes, ouvert en franchise en avril et avant Lille en juin 2008, l’installation d’un Atelier des Chefs à Londres est le parfait symbole de la success story des deux frères, Nicolas et François Bergerault. L’aîné : Nicolas, 40 ans, 4 enfants, ex-HEC, entré chez Nestlé Food Service par passion de la cuisine, fort d’une expérience d’expatrié à Dubaï et Toronto. Le plus jeune, François : 32 ans, 2 enfants, ex-EM Lyon, d’abord consultant en stratégie chez WMI et entrepreneur dans l’âme. «J’étais à Toronto quand j’ai eu l’idée de créer un concept de cours de cuisine dédié aux cadres de la nouvelle génération, amateurs de bons petits plats, mais qui n’ont pas appris à cuisiner, et qui n’ont pas beaucoup de temps. J’ai alors appelé mon frère François, pour réfléchir à la manière dont nous pourrions lancer ce concept », poursuit Nicolas. «J’ai alors demandé ma mutation en France, et j’ai pu bénéficier d’un congé création d’entreprise sous la forme d’un mi-temps pendant 6 mois», détaille le jeune patron. Après deux ans de gestation, le projet voit le jour : création d’une SAS avec 40 000 euros d’apport personnel, rapidement dynamisée par une augmentation de capital de 390 000 euros. «Pour notre premier cours, nous avons recruté 19 participants par e-mail : 17 copains et 2 inconnus», se souvient l’entrepreneur.

Aujourd’hui, l’entreprise compte 10 Ateliers, enregistre 14 000 clients par an, réalise un chiffre d’affaires de 4,7 millions d’euros, et un bénéfice net de 90 000 euros. En plus d’avoir réussi le pari de «remettre les Français aux fourneaux en élaborant des cours de cuisine décontractés, adaptés à une clientèle urbaine et active», l’Atelier des Chefs a par la même occasion, introduit une touche de modernité dans le métier de cuisinier. «Chez nous, le cuisinier est en contact avec les clients, il partage son expertise et son savoir-faire». Sur les 60 collaborateurs, 16 chefs travaillent temps plein (à raison d’1 à 3 chefs par Atelier selon la taille de l’établissement) et une trentaine interviennent en extra selon leur spécialités : pâtisserie, cuisine marocaine, japonaise… Les cours sont volontairement ouverts sur les cuisines du monde pour coller aux nouvelles modes de consommations alimentaires. Il est probable que les Londoniens apprécieront cette ouverture sur l’international. D’ailleurs, à Londres, même si l’équipe locale est en majorité française, le chef de l’Atelier, Baldwin Stoel, est un Néerlandais qui a travaillé au Japon, aux Caraïbes, à New York, en Guadeloupe, puis à Paris où il a intégré L’atelier des Chefs.
Tiphaine Beausseron


En dates

Juillet 2004 : 1er Atelier des Chefs rue de Penthièvre à Paris
Juin 2006 : 1er Atelier des Chefs en Province à Bordeaux
Avril 2007 : 1er Atelier des Chefs à l’étranger à Bruxelles
Avril 2008 : ouverture du 1er Atelier des Chefs en franchise à Nantes


En chiffres

CA 2007 : 4 700 000 euros, dont 75 % issus des cours de cuisine et 12 % issus des ventes boutiques (épicerie fine, librairie, ustensile de cuisine).
Effectif 2008 : 60 personnes, dont 20 au siège, 16 chefs permanents et un trentaine chefs intervenants.
Franchise : projet d’ouverture de 30 unités à l'horizon 2010.

Jérôme Fourest, 29 ans
Responsable du développement de l’Atelier des Chefs au Royaume-Uni

Jérôme avait déjà travaillé au Royaume-Uni, au Canada, en Grèce et en Australie, avant d’être conquis par l’audace et l’originalité du concept de l’Atelier des Chefs. Il a rejoint Nicolas et François Bergerault dès janvier 2005 au démarrage de l’entreprise. ‘J’étais le premier salarié de l’entreprise quand celle-ci n’avait que 6 mois d’existence’, se souvient celui qui, quelques mois plus tard, est promu manager de l’Atelier des Chefs de la rue de Penthièvre. Le voici aujourd’hui en charge du développement de l’Atelier des Chefs au Royaume-Uni. Un bel exemple de réussite pour cet originaire de Paris, diplômé d’HEC 2003.