Emploi Hôtellerie Restauration

Candidats
Déposer votre CV - Recevoir les offres d’emploi par e-mail
Salon LHR Empoi
Recruteurs
Passer une annonce
Banque de CV
Comment bien recruter
4195 offres d'emploi de restaurants, hôtels, cafés de moins de 30 jours
10450 CV en ligne de moins de 30 jours
 

10 conseils pour réussir un entretien avec un cabinet de recrutement

 1  Ce qui se conçoit bien, s’énonce clairement
Avant un entretien, soyez capable de définir clairement votre passé professionnel et déterminez avec précision votre projet professionnel. Si vous n’y arrivez pas c’est que vous n’êtes pas prêt. Au besoin, relisez ou refaites votre CV, car ce qui se conçoit bien, s’énonce clairement.
Isabelle Ferchaud, ITC Development, cabinet de recrutement et de conseil en ressources humaines.


 2  Ne vous trompez pas
Et n’utilisez pas l’entretien avec un cabinet de recrutement pour vous repositionner au sein de votre entreprise. Certains candidats profitent d’un contact en faisant de la surenchère avec votre employeur. Ce manque de tact se retourne toujours contre le candidat.
Sandrine Esteves ITC Development, cabinet de recrutement et de conseil en ressources humaines.


 3  Avant l’heure c’est pas l’heure
«Lorsque vous êtes convoqué à un entretien avec un recruteur (cabinet de recrutement ou entreprise), soyez ponctuel ! Surtout ne soyez pas en retard. Mais, pas la peine d’arriver trop en avance. Cinq minutes avant l’heure suffisent.» ITC Development, cabinet de recrutement et de conseil en ressources humaines.
Sandrine Esteves, cabinet de recrutement et de conseil en ressources humaines.


 4   Tenue correcte exigée
Entrez dans le bureau du recruteur d’un pas assuré : serrez-lui la main d’une poignée franche (ni trop molle ni trop forte), regardez votre interlocuteur dans les yeux (sans aller jusqu’à l’hypnose !), et parlez posément.
Surveillez votre haleine : l’ambiance «tabac-café» ou «fin de repas arrosé» est dramatique lors d’un premier contact !
Privilégiez une tenue classique et bannissez les chemises manches courtes ou les vestes croisées : les années 80 sont derrière nous !
Isabelle Ferchaud, ITC Development cabinet de recrutement et de conseil en ressources humaines.


 5  Maîtrisez le verbal et le non-verbal !
Sur le non-verbal (le comportemental) :
N’envahissez pas l’espace de votre interlocuteur (coudes posés sur son bureau, gestes trop amples…) et n’usez pas de «l’hyper-décontraction» : le dos en arrière, les jambes croisées, le regard inquisiteur (montrant une certaine perplexité) ou fuyant (montrant une forme de mépris ou d’absence) sont des postures à bannir !
Utilisez votre regard pour donner de l’importance au discours de votre interlocuteur et n’hésitez pas à reformuler ses paroles pour montrer votre concentration !
Sur le verbal :
Maîtrisez votre syntaxe (les «c’est nous qu’on l’a fait», «Si j’aurais…» donnent une image assez mitigée du candidat) et ne faites pas de «babouisme» (pour faire simple, n’utilisez pas de mots dont vous ne maîtrisez pas le sens) !
De plus, surveillez votre débit vocal (rythme modéré mais appuyé).
Évitez de prendre la parole trop longtemps : un entretien n’est pas un monologue !
Isabelle Ferchaud, ITC Development cabinet de recrutement et de conseil en ressources humaines.


 6  Concentration
Pendant l’entretien, si votre interlocuteur est dérangé durant l’entretien et qu’il vous demande «où en étions-nous ?», reprenez la conversation sur le dernier point évoqué, c’est un signe de concentration et d’attention qui plaide en votre faveur.
Sandrine Esteves ITC Development, cabinet de recrutement et de conseil en ressources humaines.


 7  Strictement professionnel
Pendant l’entretien, n’évoquez jamais vos problèmes personnels, vos considérations politiques ou religieuses. Le cadre de celui-ci doit rester professionnel. Et, même en restant dans le cadre professionnel, ne critiquez jamais vos anciens employeurs.
Isabelle Ferchaud, ITC Development cabinet de recrutement et de conseil en ressources humaines.


 8  Ne bluffez pas
Pendant l’entretien, ne tentez pas de déformer la vérité (bluffer) sur votre expérience professionnelle, votre formation ou vos revenus. Par expérience, près de 30 % des candidats gonflent leurs revenus de 20 à 25 % en intégrant des bonus qu’ils n’ont jamais eus ! Or, en contrôlant les références, il est aisé de déterminer le véritable salaire du candidat !
Isabelle Ferchaud, ITC Development cabinet de recrutement et de conseil en ressources humaines.


 9  L’email post-entretien
À l’issue d’un entretien, n’hésitez pas à envoyer un mail de remerciement et ce, quelle que soit l’issue de l’entretien.
Sandrine Esteves ITC Development, cabinet de recrutement et de conseil en ressources humaines.

 10   Les comportements à bannir
- Ne pas savoir ce que vous voulez au moment de l’entretien.
- Ne pas savoir ce que vous valez (situez vous sur le marché du travail).
- Mentir, bluffer.
- Évoquer ses problèmes personnels.
- Ne pas se préparer aux entretiens.
- Se dévaloriser, se décourager.
Isabelle Ferchaud, ITC Development cabinet de recrutement et de conseil en ressources humaines.

.