La fréquentation touristique s'est améliorée en octobre, indique Atout France

La situation est toujours en retrait par rapport aux standards d'activité pré-Covid mais progresse mois après mois.

Publié le 10 décembre 2021 à 17:45

Alors que la clientèle domestique de loisirs affirme son intérêt pour les destinations de moindre densité dans les espaces ruraux ou de moyenne montagne, les touristes en provenance des marchés étrangers de proximité ont été plus présents qu’en 2020, estime Atout France dans sa dernière note de conjoncture de l'économie touristique, parue le 10 décembre. Les déficits d’activité s’expliquent par l’absence de grands évènements d’affaires et la quasi inexistence des flux en provenance des marchés d’Asie.

En octobre dernier, les recettes du tourisme international en France affichent une hausse de 80,1 % par rapport à octobre 2020, grâce à l’apport des clientèles de proximité et, dans une certaine mesure, des États-Unis, précise l'agence de développement touristique de la France. Surtout, le différentiel par rapport à 2019 se réduit mois après mois : - 16,5 % en octobre contre - 23,7 % en septembre qui marquait déjà une amélioration par rapport à la situation du début d’année.

 

Les intentions de voyages fragilisées par le rebond épidémique

Comme les mois précédents, l’hôtellerie enregistre des performances en retrait par rapport aux locations meublées, mais la situation se redresse petit à petit. En octobre, la baisse des taux d’occupation par rapport à 2019 s’établit à - 10,6 points (contre - 15 points en septembre). Dans le même temps, le volume des hôtels en activité retrouve lentement les standards d’avant-crise. Paris et l’Île-de-France sont toujours pénalisés par l’absence de la clientèle internationale et des évènements d’affaires. À l’inverse, les régions Bretagne, Nouvelle-Aquitaine, Hauts-de-France ont bénéficié d’une fréquentation d’arrière-saison limitant les baisses d’occupation.

Plus de 80 % des personnes interrogées par Atout France début et mi-novembre projettent d’effectuer un séjour de loisir au cours des six prochains mois, avec une hausse significative de 23 points par rapport à 2020 à la même période. Toutefois, cette enquête ayant eu lieu avant les dernières annonces gouvernementales, ces intentions de voyage peuvent être fragilisées et remises en question par le renforcement des mesures sanitaires en réponse à la vague épidémique actuelle provoquée par le variant Delta et par les incertitudes que fait peser le variant Omicron, sous surveillance, sur les perspectives de sortie de crise.

 

AtoutFrance



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Responsable de salle H/F

75 - PARIS 06

Le Nesle, brasserie traditionnelle française, recherche une/une RESPONSABLE DE SALLE afin d'accompagner son développement. Mail: brasserienesle@gmail.com ou directement avec votre CV sur place : 22 rue Dauphine, 75006 Paris.

Posté le 21 avril 2024

Chef de rang H/F

20 - BASTIA

Chef de rang capable de gérer également le bar Nous sommes travailleurs honnêtes professionnels et respectueux de notre parole et attendons le réciprocité chez nos collaborateurs Établissements ouvert à l’Année avec plus de 10 CDI Très bonne réputation

Posté le 21 avril 2024

Chef de rang H/F

75 - PARIS 01

BRASSERIE BALTARD PARIS 1er Rech SERVEUR(EUSE) TEMPS PARTIEL 30h/sem, expérience demandée, ponctuel(le), aimable, bonne présentation, svc plateau. Horaires CONTINUS, MIDI 10H/16H, REPOS jeudi & vendredi, , 1400€ net. Pourboires individuels. Se présenter TLJ avec CV au 9 RUE COQUILLIERE 75001

Modifié le 21 avril 2024