Atelier déco : La Grenouillère, countryside à la française

La Madelaine-sous-Montreui (62) En 2003, Alexandre Gauthier reprend le restaurant de son père, Roland Gauthier. Avec l'architecte Patrick Bouchain, il modifie entièrement l'établissement et y ajoute des chambres pour créer un lieu à son image, proche de la nature, qui invite à la rêverie et à la déconnexion.

Publié le 26 novembre 2019 à 17:14


En 1979, Roland Gauthier crée La Grenouillère, à La Madelaine-sous-Montreuil (Pas-de-Calais), sur la Côte d’Opale, un restaurant familial dans un cadre traditionnel. Alexandre Gauthier, son fils, le reprend en 2003 et le métamorphose complètement. Pour donner vie à son projet, le chef - doublement étoilé depuis 2017 - travaille avec l’architecte Patrick Bouchain - pionnier de la transformation de lieux industriels en espaces culturels ou à vocation sociale - pour créer un lieu bien singulier.

En 2011, deux chapiteaux métalliques sont construits dans le prolongement de la bâtisse principale pour créer un restaurant de 45 places assises, entièrement tourné vers la nature grâce à d’immenses baies vitrées, et une nouvelle cuisine. Celle-ci est dotée une table d'hôte pouvant accueillir 10 à 12 personnes.

Les chaises de la salle de restaurant ont été créées sur mesure en Italie. Les tables en cuir, confectionnées par La Maison Roche, ont été tatouées par l'artiste Philippe Spré. Pour la vaisselle, le chef a fait appel à la céramiste Sylvie Himpens, qui  confectionne des pièces blanches uniques, “pour mettre en avant l'art culinaire”, explique-t-elle. Les grenouilles, emblèmes de la maison, sont évidemment présentes, mais uniquement à l’accueil de la maison et dans l'ancienne salle du restaurant, transformée aujourd'hui en salon d'accueil.

 

"Changer le regard des clients sur la nature"

Côté hôtellerie, Alexandre Gauthier a poursuivi son travail avec Patrick Bouchain. “Je voulais des chambres qui s’intègrent parfaitement dans le paysage, pour changer le point de vue des clients et leur regard sur la nature”, explique le chef. Les deux hommes se sont inspirés des cabanes de chasseurs de la région. C’est ainsi que le projet de construction de huttes, creusées en pleine nature, voit le jour.

L’ouvrage n’était pas simple à réaliser : “Il faut avoir conscience que nous avons deux contraintes importantes : nous sommes classés Bâtiment de France et nous sommes situés en zone inondable." De plus, Alexandre Gauthier ne souhaitait ni couloir ni aucun vis-à-vis. Huit huttes voient le jour en 2011, en même temps que la construction des chapiteaux. Nichées en pleine campagne, elles offrent “un intérieur simple mais avec tout le luxe nécessaire, sans superflu”. Un projet dont le chef est fier et qui correspond parfaitement à son ambition. “D’un seul coup, on est seul, insiste-t-il. Nous avons des clients qui ont tout, avec de beaux intérieurs. Il faut leur donner envie de sortir de chez eux. Ces huttes sont pleines de poésie, de sensualité ; elles invitent à la rêverie et à la déconnexion.”

Quelques années après, le chef a l’opportunité de racheter une bâtisse dans laquelle il aménage trois suites communicantes. Un point important puisqu’il souhaite, à terme, voir vivre l’hôtel même lorsque le restaurant est fermé. Il inaugure ainsi, en 2018, La Maison de la Source. Ici, l’esprit est très différent des huttes. “Nous avons des clients qui travaillent beaucoup, qui partent rarement, donc qui souhaitent un sans-faute lors de leur séjour. Ils recherchent ce qu’il y a de mieux, sans limite de budget”, explique Alexandre Gauthier.

Le produit proposé est luxueux mais la personnalité du chef n'est pas oubliée, avec de grandes verrières en fer forgé qui rappellent l’esprit des chapiteaux, des fauteuils en cuir, qui renvoient aux assises et tables du restaurant. L’originalité reste présente avec, par exemple, des salles de bains intégrées dans les salons.

Aujourd’hui, l’établissement compte quinze chambres et suites, ainsi que six chambres d'hôtes, auxquelles s’ajouteront prochainement un spa et de nouvelles chambres.

 

Alexandre Gauthier La Grenouillère #CoteDOpale# #Pasdecalais# #AtelierDéco# 


Photo

Publié par Romy CARRERE



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

93 - Saint-Ouen-sur-Seine

Second de cuisine H/F Mission Depuis plus de 25 ans le Groupe Bertrand a réussi à s’imposer comme un acteur majeur de la restauration et de l'hôtellerie en France. Diversifié et multimarque, le Groupe est positionné sur l’ensemble des segments de la restauration commerciale et de l'hôtellerie ave

Posté le 20 juillet 2024

Commis de cuisine H/F

93 - Saint-Ouen-sur-Seine

Commis de cuisine H/F Mission Depuis plus de 25 ans le Groupe Bertrand a réussi à s’imposer comme un acteur majeur de la restauration et de l'hôtellerie en France. Diversifié et multimarque, le Groupe est positionné sur l’ensemble des segments de la restauration commerciale et de l'hôtellerie ave

Posté le 20 juillet 2024

Chef de partie H/F

93 - Saint-Ouen-sur-Seine

Chef de partie H/F Mission Depuis plus de 25 ans le Groupe Bertrand a réussi à s’imposer comme un acteur majeur de la restauration et de l'hôtellerie en France. Diversifié et multimarque, le Groupe est positionné sur l’ensemble des segments de la restauration commerciale et de l'hôtellerie avec s

Posté le 20 juillet 2024