Sans diplôme : comment obtenir le titre de "cuisinier" ?

Question posée sur la fiche pratique :

VAE : validation des acquis de l'expérience (10/22)

La validation des acquis de l’expérience (VAE) La validation des acquis de l’expérience (VAE) est un outil de motivation intéressant en termes de gestion des ressources humaines, car elle permet aux salariés d’obtenir tout ou partie d’un diplôme en fonction de leur expérience professionnelle. © GettyImages La VAE est envisageable pour tous les salariés justifiant d’au moins une année d’expérience professionnelle en hôtellerie et ou restauration (CDI, CDD, extra ou contrat de travail temporaire). Les activités réalisées pendant une période de formation initiale sont prises en compte : - stage ; - contrat d’apprentissage ; - contrat de professionnalisation. Ainsi que les périodes de formation continue : - mise en situation en milieu professionnel ; - préparation opérationnelle à l’emploi (POE) ; - contrat unique d’insertion. Elle leur permet d’obtenir un diplôme, un certificat de qualification professionnelle (CQP) ou un titre professionnel. La préparation peut se faire dans le cadre : - d’un plan de formation ; - du compte personnel de formation (CPF). Refus d’une demande de VAE En principe, l’employeur ne peut pas refuser le congé VAE, mais il peut reporter le départ du salarié au maximum 6 mois par rapport à la date de début du bilan initialement prévue. Raison invoquée : l’absence du salarié pourrait être préjudiciable au bon fonctionnement de l’entreprise (par exemple, si vous êtes le seul cuisinier dans l’établissement). Toutefois, la VAE peut être considérée comme un outil de motivation intéressant en termes de gestion des ressources humaines. Elle permet aux salariés d’obtenir tout ou partie d’un diplôme en fonction de leur expérience professionnelle. Ainsi, les tâches, responsabilités, fonctions, missions que vous leur avez progressivement confiées leur permettent éventuellement d’obtenir un diplôme. À qui s’adresser avant de commencer une démarche de VAE ? Il est difficile de trouver le bon interlocuteur. Si votre salarié se renseigne auprès des services du rectorat, il sera conseillé sur les diplômes que l’Éducation nationale peut délivrer, du CAP au BTS (voir le portail de la formation et des écoles hôtelières). Si le salarié se renseigne auprès d’un conseiller exerçant dans une université, il ne pourra l’informer que sur les diplômes délivrés par celle-ci. S’il s’informe à l’Afpa, il sera renseigné sur les certifications de cette association. Par conséquent, il est préférable que votre salarié s’adresse : - soit à un centre de bilan de compétences spécialisé en hôtellerie-restauration disposant d’un expert en VAE dans ce domaine ; - soit à un spécialiste de l’orientation professionnelle spécialisé en accompagnement VAE, notamment dans le domaine de l’hôtellerie-restauration. Autres fiches pratiques Bilan de compétences Le plan de formation Le compte personnel de formation (CPF) Mise à jour : octobre 2022 Formation - Juridique | mercredi 16 octobre 2013
Photo
coco

jeudi 19 décembre 2013

bonjour, je travaille en cuisine depuis 2000.
J'ai appris avec 5 cuisiniers différents et 1 chef,
aujourd'hui je suis chef de mon restaurant depuis 4 ans.
Comment obtenir le titre de" cuisinier" ?

PAR AVANCE MERCI

Photo
Jean-Philippe BARRET

jeudi 19 décembre 2013

Bonjour,
Que souhaitez-vous exactement ? Un diplôme pour la reconnaissance de vos acquis professionnel ?
Un label pour valoriser votre restaurant ?
Cordialement.
Photo
coco

jeudi 19 décembre 2013

Bonjour ,

merci pour votre réponse ,je recherche un diplôme pour valider mes acquis.

merci , cordialement.
Photo
Jean-Philippe BARRET

jeudi 19 décembre 2013

Avez-vous déjà effectué un bilan de compétences ou un bilan professionnel ?
Avez-vous déjà utilisé toutes vos heures de DIF ou vous en reste-il pour financer un bilan et un accompagnement à la Validation des acquis ?
Cordialement.
Photo
coco

jeudi 19 décembre 2013

je suis gérant de société majoritaire donc T.N.S.
pas sur que j'ai droit a de la formation , je n ai jamais effectué de bilan professionnel .

merci pour votre réponse, cordialement.
Photo
Jean-Philippe BARRET

jeudi 19 décembre 2013

Vous pouvez bénéficier d'une prise en charge pour les actions de formation en tant que chef d'entreprise (gérant majoritaire).
Si le financement ne couvre qu'une partie des dépenses de la formation, votre société peut intégrer ces dépenses dans les charges.
Cordialement.
Photo
coco

vendredi 20 décembre 2013

bonjour,

en fait le financement n'est pas mon soucis premier.

Âgé de 52 ans , je vend mon restaurant et serai libre 1 mars 2014 , j'envisage une reconversion en position de salarié donc un diplôme me sera indispensable.
par avance merci cordialement
Photo
Jean-Philippe BARRET

vendredi 20 décembre 2013

Bonjour,
Si vous souhaitez faire une démarche de validation des acquis de l'expérience, vous pouvez contacter le cabinet Barret Conseil au
01 41 93 79 64
Cordialement.
Photo
coco

samedi 21 décembre 2013

Bonjour,

je prend bonne note , merci beaucoup.

cordialement.
Photo
Emmanuel Cousin-Royer

vendredi 27 décembre 2013

Effectivement une VAE (validation des acquis de l'expérience) dans votre cas semble toute indiquée.
Vous pouvez contacter des Centres de formation comme l'AFPA ainsi que des Cabinets privés qui proposent cet accompagnement.

Signaler un contenu illicite



Formation Juridique

Ajouter un message

Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles