×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Hommes & entreprises

stratégie

Scappucci Caffè

Entre Italie et petit noir

Cette nouvelle enseigne du groupe Select Service Partner se veut un hommage au café made in Italie. Une décoration originale et contemporaine ajoute au dépaysement. Découverte.

m Sylvie Soubes

Derrière la toute nouvelle enseigne Scappucci Caffè, point de torréfacteur, mais la volonté du groupe de restauration Select Service Partner de créer un concept sur le thème du café, associé à une vente de sandwiches, salades et viennoiserie. Le premier du genre a ouvert fin novembre dans le centre commercial Créteil Soleil et un deuxième a vu le jour début décembre dans le nouveau centre Val d'Europe, tous deux en région parisienne. Le concept s'inspire volontairement du savoir-faire italien. Comme on le découvre à Créteil Soleil, Scappucci Caffè est d'abord un lieu de convivialité et de détente. Sur l'esplanade, des fauteuils en tissu et de petites tables rondes (des tables 10 cm plus basses que les tables traditionnelles, mais dont la hauteur permet de passer les genoux sous le plateau... on peut s'y installer pour manger, c'est étudié pour !) dénotent des terrasses de rotin qui l'encerclent. On ressent immédiatement une recherche de design et de confort. Passé l'entrée, en forme d'arche, même constat. La salle en longueur se termine par un salon sur estrade, dont la séparation, des tiges de métal aux extrémités en forme de grain de café, attirent l'attention. A l'abri de cette curieuse clôture, proche d'une œuvre d'art, des banquettes incorporées dans le mur, des coussins, des capitons aux boutons lumineux (des fibres optiques qui ajoutent à l'effet de perspective voulu par l'architecte Alexandre Bouvrain du cabinet Twin). A droite du salon, une table d'hôte éclairée par des lampes de métal dont les abat-jour prennent la forme ronde d'un grain de café. Près d'elle, une étagère de livres et de journaux. Vient ensuite le bar, toujours sur la droite. La machine à café traditionnelle (une Brasilia) a été placée dans la cloison qui cache la table d'hôte. De grands tiroirs chauffe-tasses ont été installés en dessous, comme cela se fait couramment en Italie. Quelques chaises hautes permettent de s'installer au bar. Un comptoir au dessin contemporain, séparé en deux dans son activité. La plus proche de l'entrée, avec un ancrage sur l'extérieur, est entièrement consacrée à l'offre 'food' et à la vente à emporter. Derrière le bar, de petits silos de cafés destinés à la vente de café (à emporter) et de nombreux objets dérivés, toujours sur le thème du café, attisent curiosité et gourmandise.

Clientèle féminine
Face au bar, des fauteuils, des poufs, des tables rondes et carrées. Sur les murs, qui protègent la salle, une grande fresque "qui contribue à poser le concept", souligne Alexandre Bouvrain. Signée 'Gé L'Art Gi', celle-ci se compose d'une horloge "qui symbolise le rendez-vous, le moment où l'on se retrouve", de verres, de grains de café et s'octroie un clin d'œil jazzy à hauteur du salon. Levez les yeux au ciel. La fresque s'avance sur de faux plafonds, par morceaux. Surprenant et réussi.
Le concept du Scappucci Caffè, c'est un décor spécifique allié à une restauration rapide également puisée dans la cuisine transalpine. "Nous cherchons à restituer l'authenticité des produits", commente Georges Séjourné, chef de projet et responsable de l'enseigne Scappucci Caffè. "Toutes les salaisons comme les pains viennent d'Italie, des pains à base de romarin, d'huile d'olive... Quant à la viennoiserie, nous apportons un soin tout particulier dans sa présentation, sa forme. Tout ceci est d'autant plus important que nous recherchons d'abord à capter la clientèle féminine." Dans cet esprit, la carte des cafés décline café glacé, café latte, café macchiato, cappuccino, scappuccino (café, crème liquide, glace pilée, cacao)... La carte rappelle la chaîne de qualité de la marque Lavazza et propose un lexique de quelques termes propres au café. "Ce sont des détails qui à la fois intéressent et rassurent le consommateur, clientèle féminine en tête." n


Des chaises en tissu côté salle, ici, des tables accrochées aux murs par leur pied avec un espace entre le plateau et le mur suffisamment grand pour être nettoyé.


Une ambiance chaleureuse et contemporaine, entre Italie et petit noir.


La fresque murale se poursuit sur des faux plafonds.


Une palissade faite de tiges de fer se terminant par des grains de café. Dans le fond, on distingue les fibres optiques placées dans les dosserets des banquettes.


Georges Séjourné et Alexandre Bouvrain ont mené à bien ce nouveau concept sur le thème du café.

 

Repères

w Groupe de restauration : Select Service Partner
w Architecte : Cabinet Twin
w Plusieurs autres ouvertures prévues : notamment Cité de l'Europe (terminal d'Eurotunnel) et Charles de Gaulle II.

 

Les chiffres

Scappucci Caffè de Créteil Soleil
w Surface : 80 m2
w Capacité : 75 places assises
w Ticket moyen : 24 F
w Effectif : 9 personnes
w Ouvert de 9 heures à 23 heures

Café Lavazza : 9 F
Café du mois : 10 F

Adresse


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'HÔTELLERIE n° 2703 Magazine 1er Février 2001


zzz26a
L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration