×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

QUELLE HÔTELLERIE DEMAIN ?
_________________________________

Les seniors

Clients de demain exigeants

Principal défi du IIIe millénaire pour les entreprises de services : savoir répondre aux besoins des seniors qui seront les consommateurs avertis.

L'invasion de la planète Terre a commencé. Non ce n'est pas "Mars qui attack" ! Mais, "un vaisseau gigantesque" débordant d'individus "platine" qui va envahir le globe terrestre. Les seniors vont en effet, demain, devenir une puissance incontournable au niveau mondial. Selon l'Observatoire Sodexho de la qualité de vie au quotidien qui vient de réaliser la première recherche sur l'évolution des besoins et des attentes de 101 millions de seniors dans 11 pays différents (Allemagne, Belgique, Brésil, Canada, Espagne, Etats-Unis, France, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni et Suède), l'explosion du nombre des plus âgés va bouleverser notre société. Et pour cause ! Au cours des 25 prochaines années, cette population va bénéficier d'un allongement sensible de la durée de vie pour passer de 74,8 ans à 92,1 ans. Dans ce contexte, la part des seniors devrait représenter 18,7 % de la population totale des 11 pays étudiés soit 168 millions dont 43 millions de plus de 80 ans.
Des chiffres colossaux qu'hommes politiques comme chefs d'entreprise vont devoir prendre en considération. D'autant plus d'ailleurs que ces personnes dites âgées vont gagner en autonomie. Classés en trois catégories distinctes, Actifs, Fragiles et Dépendants, les seniors vont schématiquement "rajeunir" d'ici 2025. En témoignent les prévisions de l'Observatoire Sodexho de la qualité de vie au quotidien qui annoncent une progression importante de la part des Actifs. Sur les onze nations observées, cette dernière va grimper de 28,1 %. Ce qui signifie que le désir d'autonomie des seniors va s'accroître notamment vis-à-vis des enfants.

Résidences avec services
"En bonne santé grâce à l'avancée de la médecine, les personnes âgées vont vouloir conserver leur indépendance tant au niveau du déplacement que celui du logement", explique Pierre Furon, directeur général de CMA (Centre de marketing avancé). L'hébergement des seniors "en famille" devrait donc fortement diminuer (de 11 % en 1999 à 6 % en 2025) en faveur du maintien à domicile (de 83 % à 86 %) et de la "résidence avec services" (de 2 % à 4 %). Des propos à modérer néanmoins sachant qu'au niveau économique une baisse du niveau de vie des seniors est prévue d'ici 2025. Une diminution des moyens financiers qui doit tout de même être relativisée pour deux raisons majeures d'après l'Observatoire Sodexho. D'une part parce que dans la majorité des pays analysés, les gouver-
nements ont d'ores et déjà pris la décision de reculer l'âge de la retraite afin de diminuer le poids croissant que doit supporter la population active. D'autre part, on peut penser que l'arrivée des pensions de retraite propres aux femmes entraîne une hausse des revenus par foyer.
Reste que ces tendances varient bien sûr en fonction des pays. A commencer par la France. Avec plus de 9,6 millions de personnes de plus de 65 ans à ce jour, l'Hexagone réagira différemment puisque un peu plus âgée que les autres pays de l'Europe. Les choses ne devraient guère changer d'ici 2025 puisque les seniors français représenteront, à cette date, près du quart de la population française : 23,7 %. Quant à l'espérance de vie, elle passera à 88 ans pour les hommes et 96 ans pour les femmes.
Clairement, du fait de ce vieillissement progressif et de la régression des actifs, les seniors vont devoir travailler plus longtemps. D'un niveau de vie moyen d'environ 10 % supérieur à celui du reste des Français, "même si les personnes seules et les plus âgées vont être largement paupérisées", les seniors hexagonaux ont des revenus qui s'identifient par un patrimoine important. Actuellement, les 16 % de personnes considérées comme âgées en France détiennent 36 % du patrimoine des ménages. De quoi faire entendre leur voix au niveau national !

Monsieur et Madame Tout-le-monde
D'autant plus d'ailleurs que jusqu'alors, partout dans le monde y compris en France, les attentes des seniors ont été assez mal prises en compte. Les "jeunes" concentrant l'attention de l'activité marchande. Il va toutefois pourtant falloir s'y mettre parce que les demandes de cette population n'ont jamais été véritablement explorées. Reste qu'elles sont assez difficiles à cerner. "Les seniors ne veulent surtout pas être marginalisés", explique Pierre Furon. Et d'ajouter : "Ils veulent être considérés comme Monsieur et Madame Tout-le-monde".
Le désir de normalité est effectivement un élément capital chez les personnes âgées. D'où le développement du marché du voyage et de l'automobile haut de gamme en leur faveur. "L'explosion du marché des croisières est un très bon exemple en la matière. On a en effet utilisé les seniors pour relancer cette industrie sans jamais le dire." Ce type de loisirs leur convient parfaitement réunissant : tradition, fête, découverte culturelle...

Calcium, magnésium
En fait pour qu'un produit ou un service séduise les seniors, il faut que les intéressés y trouvent leur compte. "C'est le même principe qu'avec certains produits alimentaires du type eaux minérales enrichies en calcium ou bien encore en magnésium. Rien n'est déclaré, mais on sait finalement à qui ils s'adressent", souligne Pierre Furon.
Dégagée de la notion purement santé, cette tranche de la population va davantage se tourner vers des produits alliant les trois notions suivantes : bien, bon, sain. "Partant de ce constat, il y a des systèmes hôteliers à imaginer, en dehors bien sûr des maisons médicalisées. Ces lieux pourraient être dotés d'un atrium central à vivre où les gens pourraient librement communiquer tout en demeurant à taille humaine", ajoute l'enquêteur. L'agencement des chambres d'hôtels devra lui aussi être corrigé afin de faciliter les déplacements. Pourquoi ne pas installer un tabouret dans la salle de bains par exemple ? Les professionnels devront également intégrer la mise en place de services personnalisés parmi lesquels les soins ou la médicalisation ne seront qu'une réponse parmi d'autres. Parallèlement, l'évolution des modes de vie et la désertification de certaines zones géographiques françaises vont générer une raréfaction de l'aide familiale. L'étude de l'Observatoire Sodexho révèle à ce propos que le marché des seniors devra se compléter en proposant, par exemple, de véritables "crèches seniors", afin de soulager le travail des familles.

m Claire Cosson


Les seniors veulent qu'on s'occupe d'eux sans qu'on le dise réellement.

Part des seniors dans la population totale en %

Pays 1999 2025 Evolution
Allemagne 16,1   25,7 + 59,6
Belgique 16,9   25 + 47,9
Brésil 5,2   19 + 365,4
Canada 12,5   20,6 + 64,8
Espagne 16,6   23,1 + 39,2
Etats-Unis 12,6   18,5 + 46,8
France 16   23,7 + 48,1
Italie 17,9   23,6 + 46,9
Pays-Bas 13,6   23,5 + 72,8
Royaume-Uni 15,7   21,1 + 34,4
Suède 17,3   22,7 + 31,2

 

Evolution de la population des seniors français

1999
Actifs :
1,31 M de personnes (13,5 %)

Fragiles :
6,1 M de personnes (63,4 %)

Dépendants :
2,21 M de personnes (23,1 %)

2025
Actifs :
3,426 M de personnes (24,7 %)

Fragiles :
7,823 M de personnes (56,4 %)

Dépendants :
2,621 M de personnes (18,8 %)

Lieux de vie

  1999 2025   Evolution
Domicile 83 % 86 % +3,6 %
  (84,1 M) (144,5 M) (+ 60,4 M)
Famille 11 % 6 % - 45,4 %
  (11,1 M) (10,8 M) -- 0,3 M)
Etablissements services médicalisés 4 % 4 % /
  (4,1 M) (6,7 M) (+ 2,6 M)
Résidences avec services 2 % 4 % + 100 %
  (101,3 M) (168,7 M) (+ 67,4 M)
*En pourcentage du nombre total de seniors (en millions d'individus)


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'HÔTELLERIE n° 2648 Magazine 13 Janvier 2000


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration