×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

RESTAURATION
S'adapter

Entretemps à Toulouse

Un nouveau concept de buffet de gares

HCR (Holding de restauration concédée) développe à Toulouse son nouveau concept de buffet de gare dénommé Entretemps. Et y ajoute un Quick.

Le buffet de la gare, qui a rouvert totalement ses portes courant décembre après deux mois et demi de travaux, n'a guère de points communs avec celui qu'il remplace. Le cadre est plaisant, la décoration raffinée. Les lieux sont disposés de manière à mettre en scène la cuisine, ouverte sur la salle. Autant l'ancien buffet, en prise directe avec le hall des départs de la gare, un des derniers espaces publics accueillant encore une certaine frange de la population, était froid et impersonnel, autant le nouveau est rassurant, reposant. De toute évidence, HCR a voulu faire une vitrine de cette nouvelle brasserie Entretemps, dont le concept sera progressivement adapté et décliné, en fonction des contrats en cours, dans la dizaine de gares dont elle a la concession (parmi lesquelles Bordeaux et Marseille). Mais la brasserie, dont le chiffre d'affaires progresse depuis l'ouverture alors que celui de l'ancienne structure avait tendance à régresser, n'est pas le seul espace de restauration de la gare.

Le Quick fait exploser le chiffre d'affaires

HCR a également installé dans le hall des arrivées, un fast-food à l'enseigne Quick, dont elle possède une franchise. Ce Quick emploie une quarantaine de personnes (à temps partiel). Il remplace le plus ancien snack-bar de la gare, dont les recettes baissaient de 10 à 15 % par an, et en a fait exploser le chiffre d'affaires, du jour au lendemain multiplié par 2, si ce n'est par 3 ou davantage encore. Pour faire bonne mesure, HCR a créé un point de vente à emporter, exploité sous l'enseigne Philéas (boissons, sandwiches frais, etc.).
Les nouveaux équipements représentent un investissement de l'ordre de 7 MF. Le personnel de l'ancien buffet (dont le bar était distinct du restaurant) soit 35 personnes à temps plein, a suivi durant les travaux un programme de formation portant notamment sur la qualité de l'accueil. Le mode de rémunération a été changé : il est désormais payé au fixe (et non plus au pourboire). Pour mieux coller à la clientèle du train, les prix ont été réduits. Le ticket moyen du repas est passé à 80 F (au lieu de 90 F) et la canette de bière de la vente à emporter a baissé de 30 %. « Je calcule différemment mes marges. On joue sur des volumes plus importants », explique Jean-Paul Castaing, directeur du site depuis 1993.


Jean-Paul Castaing, directeur d'exploitation, dans la nouvelle brasserie Entretemps.


L'HÔTELLERIE n° 2586 Magazine 05 Novembre 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration