Actualités

1993

Une douce folie : 22.000 chambres prévues

Cette année-là...

* Edouard Balladur est nommé Premier ministre. Le ministère du Tourisme disparaît ; il est associé à ceux de l'Equipement et des Transports sous la responsabilité de Bernard Bosson. Le chargé de mission auprès du ministre est Hugues Parant.
* Le taux horaire du SMIC passe à 34,83 F et la valeur d'un repas à 17,17 F.
* Henri Maillet succède à Jacques Lépicier à la présidence de la CFHRCD.
* La FAGIHT fête son XXVème anniversaire, à sa tête Jacques Jond.
* La FNIH, dirigée par Jacques Thé, riposte et se mobilise pour des actions concrètes, seul moyen de survie des CHR en cette période de crise économique.
* L'apprentissage est remis au goût du jour alors que depuis plusieurs années on encensait la formation initiale aux dépens de la formation sur le terrain !
* Michelin accorde une troisième étoile à Pierre Gagnaire. Et Roger Vergé du Moulin de Mougins la perd.
* Disparitions d'Aimé Fournillier, président de la Mutuelle des Cuisiniers de France et ancien chef des cuisines de Potel & Chabot et de Raymond Thuilier, fondateur de l'Oustau de Baumanière et de La Cabro d'Or aux Baux-de-Provence.

t MOF 1993

Le concours de l'Un des Meilleurs Ouvriers de France innove avec la création d'une option maître du service de la salle, permettant au personnel de salle de briguer, tout comme les cuisiniers, le titre suprême.

 

===========================================

Fusion de la FNIH et du GNC

Depuis longtemps déjà, la Fédération Nationale de l'Industrie Hôtelière et le Groupement National des Chaînes cherchaient à finaliser un rapprochement. Aujourd'hui, voilà chose faite. «Une grande famille se constitue. Nous demeurons certes économiquement des concurrents. Néanmoins, nous avons aussi un intérêt commun syndical. Un tronc commun de défense professionnelle», a déclaré Jacques Thé, président de la FNIH.

 
C'est aux côtés de Jean Bréville, président du Groupement National des Chaînes, que Jacques Thé, président de la FNIH, annonce sa fusion avec le GNC.

===========================================

Taxes de séjour

* La Ville de Paris instaure une taxe de séjour forfaitaire pour «promouvoir» son tourisme. Elle concerne l'ensemble des hébergements touristiques et variera de 1 à 7 francs.
* Renforcement des mesures prises pour tout recrutement d'un salarié à temps partiel : le gouvernement annonce un abattement de 50% au lieu de 30% sur les charges sociales pour tout recrutement d'un salarié à temps partiel.

t La profession se mobilise

Les professionnels demandent au gouvernement un plan d'urgence pour un secteur qui meurt à petit feu. C'est d'abord au travers d'une journée nationale de revendications organisée par l'UNITEH que les professionnels ont essayé de se faire entendre le 16 juin.

 

===========================================

Paracommercialisme

Le combat des hôteliers-restaurateurs vis-à-vis du paracommercialisme s'amplifie. A ce propos, le ministre, Bernard Bosson, annonce la mise en place « d'une action d'envergure avec des exemples saignants en accord avec le ministère de l'Economie», lors du Xème congrès de la FAGIHT.

===========================================

 

Après avoir appris la mise en vente de Méridien, Accor n'a pas caché ses ambitions d'une éventuelle acquisition. Le groupe français a proposé à la filiale d'Air France de «s'associer» sous forme d'un partenariat industriel avec apport d'actifs en apportant ses 85 hôtels (Sofitel) en échange d'une entrée dans le capital de ladite société, formant ainsi un nouvel ensemble de 35.000 chambres avec une image française. Mais rien n'est encore arrêté, les 12 actionnaires financiers qui détiennent 43% du capital devant être consultés. L'affaire n'en finit pas de traîner... à suivre.

La vie des chaînes et groupes de restauration

* Carrefour vend Eris Restauration qui exploite les 62 établissements du groupe et quatre restaurants rapides à l'enseigne Quick à la société Phénix Richelieu détenue majoritairement par les cadres d'Eris.
* Autogrill s'implante en France en rachetant à Elitair les 15 unités de restauration 4 Pentes.
* Pizza Hut et Spizza 30' s'associent.
* Robert Zoladz prend la direction générale du groupe Elitair. Quelques mois plus tard, le groupe se recentre sur son activité restauration : Gilles Douillard rachète la branche hôtelière d'Elitair (Climat de France, Confortel et Nuit d'Hôtel) et crée un nouveau groupe hôtelier. Robert Zoladz devient Président- directeur général d'Elitair et fonde Elior, une holding de restauration collective dans laquelle la Générale de Restauration acquiert 15% du capital.
* Restorama, le premier food-court de France ouvre dans le Carrousel du Louvre.

 

Les enseignes poursuivent leur développement

* Le groupe américain Choice reprend la chaîne Resthôtel Primevère pour 30 millions de francs alors qu'elle était en redressement judiciaire.
* La chaîne 1 étoile Balladins ouvre sa première unité à Paris.
* Néotel et Landidyll fusionnent. Néotel, 32 hôtels implantés en centres-villes, se rapproche de la chaîne germanique Landidyll dont les 56 hôtels se situent, eux, en milieu rural en Allemagne et en Autriche.
* Union des deux groupes d'hôtels franchisés Pargest et Groupe de l'Hôtellerie donnant naissance à Hôtels et Compagnie.
* La bataille entre Forte et Accor est entamée pour prendre le contrôle de Méridien. Le gouvernement aura la faiblesse de croire aux promesses anglaises.
* New Hôtel (3*) reprend en franchise-gestion six unités ID Hôtel.

 

En bref...

* Bernard Bosson annonce la création d'une nouvelle catégorie hôtelière : les 5 étoiles.
* Ouverture du Four Seasons à New York.
* Le Saint-James, l'hôtel-restaurant de Jean-Marie Amat à Bordeaux, repris par une société de produits alimentaires et plusieurs personnes privées dont A.-Dominique Perrin, P-dg de Cartier. Jean-Marie Amat reste en place.
* Paul Bocuse reprend la célèbre brasserie lyonnaise «Le Nord» en association avec Jean Fleury, Roger Jaloux et Christian Bouvarel.
* La Mère Vittet dépose son bilan.
* Olivier Roellinger est élu Cuisinier de l'année par GaultMillau.
* Myrtle Allen succède à Paul Bocuse à la présidence d'Euro-Toques.
* Le Bocuse d'Or revient au Norvégien Bent Stiansen.
* L'Association des Jeunes Restaurateurs s'ouvre à l'Europe.
* Hausse record du prix du tabac : pas moins de 30%!
* Accor casse les prix en annonçant une baisse de ses tarifs hôteliers.
* Mise en place par le gouvernement de mesures d'aide à l'emploi dont le contrat de retour à l'emploi.
* Promodès, via sa filiale Prodirest, rachète au groupe Pinault-Printemps sa centrale d'achats Discol.
* Quatre distributeurs en RHF Alpandis, Borgel, Ewoco et Federali s'associent pour fonder une organisation appelée Aldis.


L'HÔTELLERIE n° 2500 Hebdo 6 Mars 1997


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration