Actualités

1988

Une certaine douceur de vivre s'installe

Cette année-là...

* L'édition 1988 du Michelin consacre Bernard Pacaud aux fourneaux de l'Ambroisie, place des Vosges, à Paris.
* Christian Britto prend la présidence de l'Interfédération du Midi.
* La TVA passe à 7% pour les hôtels 4 étoiles, mais reste à 18,6% pour les 4 étoiles luxe.
* Flo acquiert la Coupole.
* Quick et Freetime s'associent.
* Olivier Stirn devient ministre délégué chargé du Tourisme du gouvernement Rocard.

* La CNRH crée une branche spécifique pour les entreprises de restauration publique.
* Louis Heilmann est élu à la présidence des Logis de France.
* Le SMIC est à 28,76 F de l'heure.

Bataille juridique entre les deux Tour d'Argent

La bataille juridique est engagée entre les établissements du quai de la Tournelle et de la place de la Bastille, à Paris. Claude Terrail a décidé de porter l'affaire devant les tribunaux «pour que la justice tranche enfin». L'affaire ne se serait vraisemblablement pas envenimée si l'établissement de la Bastille n'avait pas subi de profondes transformations l'an dernier et si, bien sûr, le quartier du futur Opéra n'était pas amené à prendre un essor considérable.

===========================================

44ème congrès FNIH :

Jacques Thé succède à Jean Blat

Election sans surprise à Lille où Jacques Thé et Jean-François Veysset, seuls candidats à la présidence et à la vice-présidence, ont été élus avec 96% des suffrages. Le nouveau président se donne trois grands objectifs : la nécessaire mise à niveau des indépendants, l'émergence d'une image de marque propre aux indépendants sans laquelle ils ne peuvent être clairement identifiés par la clientèle et la mise en place d'une politique de promotion digne de ce nom.

 

===========================================

Nîmes gravement
meurtrie par les inondations

Nimes sous les eaux : une dizaine de morts, de nombreux blessés, plus de 1.000 voitures rendues inutilisales, 2.000 logements condamnés, 600 millions de francs de dégâts dans les centres hospitaliers et les cliniques, des pertes atteignant 4 milliards de francs lourds... Nîmes est en deuil. Deux tiers des CHR ont été touchés. «Ce sont les cafés et les restaurants qui ont eu à supporter le pire.» C'est le cas, par exemple, de Marie-Georges Cougoulas dont le bar La Coupole, à l'entrée de la ville, a été entièrement détruit par les eaux. Un professionnel parmi beaucoup d'autres.

 

t La FNIH et la FNB signent un contrat-cadre

Jean Blat, président de la Fédération nationale de l'industrie hôtelière et M. Escroignard, président de la Fédération nationale des boissons viennent de signer un contrat-cadre de fourniture exclusive de boissons qui a pour vocation d'alléger considérablement les contraintes des anciens contrats et d'en supprimer les excès. La création d'une Commission paritaire nationale chargée d'étudier les contestations relatives à la formation, à l'exécution et à l'interprétation de ces nouveaux contrats d'achat et le renoncement à toute pénalité en cas de rupture du contrat survenant après une vente du fonds de commerce consécutive au décès de l'un des revendeurs constituent les deux mesures essentielles de cet accord. Souhaitons, comme l'a exprimé M. Ramage, président de la branche cafés-limonadiers de la FNIH, que les brasseurs ratifient à leur tour cet accord.

===========================================

Temps de travail : accord signé

Après 5 ans d'attente, le protocle d'accord sur la durée du travail dans les hôtels, cafés, restaurants a été signé par quatre organisations patronales : CFHRCD, FAGIHT, FNIH, SNRLH et par les Fédérations CFDT, CGC et FO. Un des points forts du protocole concerne les heures d'équivalences qui sont désormais reconnues en tant que telles et seront confirmées par un décret d'application. Le décret d'application est paru au JO du 17 avril. Les durées de présence sont de 43 h hebdomadaires pour les cuisiniers, 52 h pour les veilleurs de nuit et 45 h pour les autres professionnels.

===========================================

François Mitterrand inaugure le premier hôtel hospitalier à Villejuif

C'est un hôtel Campanile qui recevra des malades qui n'ont pas besoin d'hospitalisation à temps complet, malades qui pourront ainsi, pendant la durée de leur traitement, être accompagnés d'une personne. Il aura fallu moins d'un an pour que cet établissement sorte de terre.

 

===========================================


Sur le stand de «L'Hôtellerie», MM. Daniel Milinaire président, directeur général et Christian Bruneau, directeur général accueillent OlivierStirn, ministre du Tourisme.

Les enseignes poursuivent leur développement

* Arcade, la chaîne deux étoiles de Pullmann International Hôtels, représente 6.000 chambres en centres- villes en Europe. Deux produits sont désormais développés, sous franchise, par les dirigeants : l'hôtel Arcade classique, en hôtel-restaurant de plus de 100 chambres et le Relais-Arcade, qui s'adresse aux hôteliers qui souhaitent apporter à leur établissement des prestations, des méthodes de gestion, d'exploitation et une commercialisation performantes. Les établissements sont alors rénovés aux normes Arcade.
* Formule 1 connaît la croissance la plus importante au sein d'Accor avec l'ouverture en moyenne d'une unité par mois. Une progression spectaculaire qui se cantonne actuellement sur des établissements de 47 chambres afin d'en garantir la rentabilité. En avril, lancement du projet «station-hôtel», un concept né de l'union entre Accor et Elf.
* France Accueil présente le concept de chaîne intégrée 1 étoile Aster.
* Quelques mois après l'adoption, de l'enseigne Best Western, Claude Fourmond annonce la disparition de Mapotel.
* Fimotel rachète les Relais Bleus et Lune Etoile.
* Gran Metropolitan met en vente Inter-Continental pour 15 milliards de francs.

 

En bref...

* Le torréfacteur italien, Segafredo Zanetti lance, à Rouen, son bar à café.
* La chanteuse Régine reprend Ledoyen. Son projet prévoit 20 millions de francs de travaux de rénovation.
* La charte fiscale de la restauration et de l'hôtellerie est présentée officiellement lors du congrès de la CFHRCD à LaRochelle.
* Sondage Sofrès-L'Hôtellerie : 66% des Français trouvent le vin trop cher au restaurant.


L'HÔTELLERIE n° 2500 Hebdo 6 Mars 1997


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration