×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

RESTAURATION

Fondation Bocuse

ON AVANCE !

Parfois, en simple boutade, Paul Bocuse s'amusait à glisser que "plus tard (son) restaurant deviendrait un musée".

Aujourd'hui le 'Primat des Gueules' verrait bien l'Auberge de Collonges abriter la fondation Paul Bocuse en gestation depuis plusieurs mois et qui pourrait bientôt voir le jour. La paternité d'une telle initiative revient à Jean Fleury, fidèle bras droit du 'patron' et Pierre Orsi qui fut l'un de ses premiers apprentis. Connaissant la volonté de transmettre de 'Monsieur Paul', tous deux ont émis l'idée de fondation, très vite relayée par Hervé Fleury, directeur général d'une école des arts culinaires et de l'hôtellerie de Lyon... qui devrait dans l'avenir porter le nom de Paul Bocuse ! Transmettre et apprendre furent les mots-clés du discours de Paul Bocuse à l'adresse de partenaires vites convaincus qu'une fondation était une belle solution. Au cours d'une réunion tenue à l'Each Lyon, réunissant entre autres Gérard Pélisson, président fondateur d'Accor, Régis Bulot, président des Relais & Châteaux, Lionel Poilane, Jean-Paul Bucher, 'patron' du Groupe Flo, il fut débattu du sujet. Reste à établir les statuts, à finaliser les objectifs de la fondation qui s'intégrera au Palais du goût en gestation du côté de l'hôtel de ville de Lyon et à... financer le projet. "Il est important de transmettre", insiste Paul Bocuse.
J.-F. Mesplède zzz76v

RestauPhotosBocuse.jpg (12824 octets)
Transmettre et apprendre furent les mots-clés du discours de Paul Bocuse à l'adresse de partenaires. 

Article précédent - Article suivant


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'Hôtellerie n° 2751 Hebdo 10 Janvier 2002

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration