Actualités

Actualité

Côte d'Azur

Le nautisme en avant toute

Le CRT Riviera Côte d'Azur, dirigé par Dominique Charpentier, n'a pas tardé à tirer des conclusions de l'observation du comportement des touristes en 1998.

En effet, les responsables du CRT azuréen - émanation touristique du conseil général - ont pris en compte un nouvel engouement des visiteurs pour le tourisme nautique et toutes ses déclinaisons.
Ils viennent de présenter une luxueuse brochure intitulée Nautisme Côte d'Azur sous-titrée "Le guide des séjours activités nautiques et des stations de la Côte d'Azur", afin que les touristes puissent être encore plus informés en 1999 de tous les atouts de la destination.
Il faut bien reconnaître que la hausse de la fréquentation touristique sur la Côte d'Azur, 9 millions de visiteurs en 1998, et un accroissement de la clientèle étrangère se sont accompagnés d'un intérêt marqué pour le littoral et les activités nautiques. Avec 120 km de côtes, le département des Alpes-Maritimes offre en effet des atouts considérables pour les amoureux de la mer. La plaisance représente un potentiel très important : 30 ports et 17 670 places. La brochure met en avant toutes les possibilités nautiques : description des villes, présentation géographique, activités, animations, événements et une fiche pratique complète incluant un carnet d'adresses. Le document, premier du genre, présente les forfaits nautiques proposés par les villes et par de nombreux établissements azuréens.
Au hasard des forfaits, on peut remarquer l'option haut de gamme proposée par l'hôtel Welcome à Villefranche-sur-Mer : formule voilier hôtel - First 3855, 2 cabines, 6 personnes ; 3 jours ou une semaine sur le voilier et 2 nuits à l'hôtel.

Développement de la pêche au gros
Egalement à portée de toutes les bourses, un séjour plongée sur la Côte d'Azur à l'hôtel Le Gabian à Saint-Laurent-du-Var. La formule d'Antibes/Juan-les-Pins présente un séjour en hôtel avec activités nautiques à la carte, proposée par une sélection d'hôtels 2 et 3 étoiles sous la responsabilité de l'office de tourisme. A noter le développement de la pêche au gros (thon, espadon) qui attire de plus en plus d'adeptes et un prix d'appel à partir de 950 F par personne pour la journée. Les enfants n'ont pas été oubliés avec un effort de la Fédération française de voile.
Cette mobilisation autour du nautisme donne satisfaction aux hôteliers du littoral qui ont toujours estimé que mettre en avant la mer et les 300 jours de soleil par an est la meilleure façon de faire venir les touristes. Cette situation n'apparaît pas pénalisante pour les professionnels du haut et moyen pays car l'attractivité du littoral leur a toujours profité dans le passé. Cette complémentarité entre le littoral et l'intérieur des terres doit au contraire être développée et certains hôteliers souhaitent même une meilleure desserte, notamment par les minibus, qui permettrait une visite plus aisée des nombreux atouts des campagnes et montagnes azuréennes.
C. Roussel


La Fédération française de voile se consacre particulièrement à l'accueil des enfants.


L'HÔTELLERIE n° 2607 Hebdo 1er Avril 1999


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration