×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Prendre l'inspiration outre-Manche

Dans ces pubs, on ne rate jamais une fête

La fête, c'est aussi un style de vie. Dans cet esprit, les pubs anglo-saxons sont sans doute aujourd'hui les atmosphères les plus propices à déclencher rire et détente.

L'esprit scottish au coeur de Paris

Passer 54 fûts de bière dans une journée, ça fait rêver ! C'est pourtant le score atteint par le Auld Alliance, à Paris, le 10 juin dernier. Bien sûr, c'était le jour du premier match de la Coupe du Monde qui opposait les Pays-Bas à l'Ecosse. N'empêche que pour la finale du Mondial, Ronny Brown a multiplié par quatre son chiffre d'affaires habituel. Et ce soir-là, il n'y avait pas beaucoup d'Ecossais dans la salle.
Depuis quatre ans qu'il a ouvert ce pub à deux pas du métro Saint-Paul, pas très loin de l'hôtel de ville, ce natif de Glasgow dit en riant qu'il s'attend à une crise cardiaque : "j'ai toujours été un bon client de pub mais je ne pensais pas que c'était un métier aussi prenant." Après avoir fait une brillante carrière dans le nucléaire en Europe et aux USA, puis cinq ans dans un groupe pétrolier qui l'ont conduit dans l'Hexagone, l'ingénieur a décidé de voguer de ses propres ailes en créant son affaire avec un associé français. "J'ai visité 44 établissements avant de me décider, se souvient Ronny. Ici, il y avait deux fonds différents dont l'un appartenait à un restaurant . On a tout cassé, tout refait en faisant venir des entreprises écossaises. Nous voulions vraiment restituer l'ambiance qu'on trouve là-bas."
Une partie du succès ? Sans doute, surtout lorsqu'on écoute Ronny vous raconter d'où viennent tel ou tel objet du décor. "Le plancher était dans une église protestante et celui qui est derrière le bar dans une église catholique. Les boiseries, sous les tablettes, proviennent des portes d'une vieille société de Glasgow et, la cheminée, d'un manoir situé au nord de la ville."

Revers de médaille
Quand on lui parle d'animation, cet Écossais de cinquante ans préfère lever une pinte en l'honneur du traité de 1326 qui marqua l'indépendance de l'Ecosse et dont l'établissement porte le nom.
Parce que le soir du 10 juin, il y avait tellement d'Ecossais dans la rue du pub et qu'on ne pouvait plus passer en voiture, les pouvoirs publics n'ont pas manqué de gratifier le Auld Alliance de deux PV, l'un à cause du bruit, l'autre pour la gêne occasionnée sur la voix publique. "La France accueille le monde", disait le slogan officiel du Mondial... Accueillir certes, mais avec modération a-t-on oublié de mentionner. Précisions de Ronny : "Les Ecossais savent faire la fête, même s'ils boivent beaucoup. Le lendemain, il n'y avait aucune canette par terre. Pour le troisième match qui allait voir la défaite de l'Ecosse, j'ai vu des Ecossais serrer la main de Brésiliens en leur souhaitant bonne chance."
Auld Alliance a dû aussi abandonner les soirées cornemuse qui étaient pourtant organisées dans l'arrière-salle, dont les murs de pierre remontent à 1739. Trop d'ambiance pour les voisins...
Heureusement, Ronny Brown ne se laisse pas abattre et en fin de semaine, dans son pub, quoi qu'il arrive, on vient s'amuser autour d'une bière. "Vous savez, je crois que les Français aiment toujours faire la fête mais il faut leur en donner l'envie", termine notre patron sous l'oeil satisfait de son entrepositaire.
S. Soubes

A la pression

* Tennent's
* McEwans
* Eighty Schilliry
* Gillespies
* Caledonian blond
* Auld Alliance Beer
* Hoegaarden
* Dagan Celtic cider
* Murphy's stout


Une petite restauration à midi et des écrans de télévision pour suivre foot... et rugby.


Un décor relativement dépouillé, dans la tradition scottish.


Ronny Brown (à gauche) et son responsable commercial chez Erval Robert. Pour l'anectote, cet entreprositaire parisien fait venir des bières d'Ecosse spécialement pour le Auld Alliance. C'est vous dire.


L'HÔTELLERIE n° 2579 Supplément Bistrots en fête 17 Septembre 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration