×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Actualité

Cannes

L'explosion du tourisme d'affaires

En 1997, le Palais des Festivals affiche des résultats records. Du même coup, les hôteliers de la ville réalisent des taux de progression impressionnants avec une augmentation moyenne de leur chiffre d'affaires de plus de 10%.

Grâce à son Palais des festivals, Cannes renforce sa place de deuxième ville de France après Paris pour le tourisme d'affaires. En 1997, le Palais des Festivals a accueilli plus de 537.000 visiteurs dont 128.000 participants aux 47 congrès et salons professionnels organisés dans l'année. Des manifestations professionnelles qui ont généré 442.207 nuitées pour l'hôtellerie cannoise. La SEMEC, société d'économie mixte qui gère le Palais, affiche un chiffre d'affaires de plus de 104 millions de francs et évalue les retombées économiques de toutes les grandes manifestations du type Mip TV, Mipcom ou Midem à 1,2 milliard de francs pour l'agglomération cannoise. Ces résultats, peut-être légèrement dopés par le cinquantenaire du Festival International du Film, font de 1997 une année exceptionnelle pour les hôteliers de la région cannoise. "Après une progression de 3 à 4 % ces trois dernières années, la hausse de fréquentation pour l'hôtellerie cannoise a dépassé les 11% en 1997 contre 5 à 6% au niveau national. Le chiffre d'affaires des hôteliers de la ville a également connu une croissance de 10% en moyenne", précise t-on à la Semec.

60% de CA avec le tourisme d'affaires

Cette montée en puissance du tourisme d'affaires se traduit donc nettement dans les statistiques des grands hôtels de Cannes. "Dans nos deux établissements, le tourisme d'affaires représente près de 60% de notre chiffre d'affaires annuel", témoigne Fabienne Tarry, responsable commerciale de l'hôtel Renoir et du Cézanne. Ces deux hôtels trois étoiles situés au centre-ville de Cannes affichent complet en moyenne cinq jours par mois tout au long de l'année uniquement avec la clientèle congressiste amenée par l'activité du Palais des festivals. "Nous avons constaté une montée en puissance très significative du tourisme d'affaires sur la ville de Cannes au cours des dernières années. Si la ville poursuit ses actions commerciales dans cette direction, le tourisme d'affaires pourraient rapidement atteindre 70% de notre chiffre d'affaires", poursuit la responsable commerciale. Une estimation qui paraît d'autant plus réaliste à Fabienne Tarry que le Palais des Festivals va procéder très prochainement à une extension de sa surface utile de 7.500 m2. Aussi, pour profiter de cette manne, la direction du Renoir et du Cezanne développe des services qui sont plus souvent présents dans des établissements quatre étoiles. Les deux hôtels comptent notamment un service bar et une prestation pressing 24 heures sur 24. Ils assurent également la gestion des bagages... D'après Fabienne Tarry, la seule ombre à ce tableau quasiment idyllique pour les professionnels cannois de l'hôtellerie reste les importants travaux réalisés actuellement à Monaco. "La principauté est en train de se doter d'un palais des congrès gigantesque qui a pour but de concurrencer directement le Palais des Festivals de Cannes. Je pense que nous aurons encore l'avantage pendant les deux années à venir, mais il faudra ensuite consentir d'importants efforts pour que Cannes conserve sa place au niveau du tourisme d'affaires", conclut la responsable commerciale.

AMP

Festival de Cannes

Vue du 7ème

Un rendez-vous qui était donné sur la terrasse du 7ème étage du Martinez pour promouvoir le jeune cinéma et le cinéma indépendant, à l'initiative de nombreux fournisseurs des CHR puisque, entre autre, étaient partenaires de cette opération, remarquable pour la qualité de ses prestations et de son accueil : Lavazza, Guy Degrenne, Pernod, Bouvet Ladubay, Bopla, Anne Semonin.
La présence d'Yvan qui animait "Ciné Guinguettes" était régulière mais chaque jour, au-delà du monde du cinéma, on pouvait croiser le monde de la restauration.


Autour de Jean-Louis Bottigliero, Dg du Martinez, Louis Bricout (directeur commercial Lavazza), Olympe (Casa Olympe), Yvan, Sonia Viskoz et Jean-Luc Petitrenaud.


L'HÔTELLERIE n° 2567 Hebdo 25 Juin 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration