×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

L'événement

7 juin, n'oubliez pas les mamans !

Menus de fête

Restaurateurs, hôteliers, traiteurs, la Fête des mères approche ! Ne laissez pas passer cet événement devenu une source de rentabilité indéniable. Il ne vous reste que quelques jours pour vous décider à passer à l'action.

Déjeuner tendresse au Ritz

Le palace de la place Vendôme à Paris accueillera ce jour-là les mamans pour déjeuner avec un bouquet de roses et un billet de tombola. La gagnante se verra offrir une nuit pour deux personnes dans le cadre prestigieux de l'hôtel, ainsi qu'un dîner au Ritz Club. Le déjeuner du 7 juin, au son des violons et concocté par le chef de cuisine Guy Legay, se composera d'une coupe de champagne, d'un Marbré de crème Argenteuil rafraîchi aux queues de langoustines et perles d'esturgeon en entrée, suivi d'un Coussinet de sole vénitienne puis d'un Suprême de volaille de Bresse et foie gras en raviole à la crème de cerfeuil et mousserons des bois, pour terminer avec un Satin blanc sur moelleux aux épices, alliance aux fruits rouges acidulés. Le tout pour 680 F par personne et 400 F pour les enfants de moins de dix ans.

La croisière des mamans

C'est ce que propose les Yachts de Paris en ce jour de la Fête des mères. Embarquement immédiat pour un déjeuner dégustation concocté par le célèbre chef Gérard Besson à bord d'un des yachts prestigieux de la flotte. Prix par personne :
600 F.

Opération parents gâtés chez Hippo

A l'occasion de la Fête des mères, Hippo a choisi de gâter aussi bien les mamans que les papas
accompagnés d'un enfant de moins de douze ans. Ils se verront respectivement remettre un paréo et des cache-boutons de
manchettes. Une opération commune à l'ensemble des restaurants Hippopotamus qui sera renouvelée quinze jours plus tard, soit le 21 juin, pour la Fête des pères.

Délice de macarons chez Flo Prestige

Pour fêter les mamans comme il se doit, le traiteur parisien propose cette année un assortiment de macarons aux parfums de chocolat, café, vanille, framboise et pistache, emballés dans une bourse en taffetas réutilisable au prix de 158 F. Par ailleurs, les boutiques Flo Prestige proposent le jour même un menu de fête à 138 F par personne et des entremets pour quatre personnes en forme de coeur.

Passeport beauté au Prince de Galles

Au Prince de Galles à Paris, les mamans seront doublement gâtées ! Le salon de coiffure de l'hôtel, José & Ruby, offre un shampoing et un brushing avec conseil à toutes celles qui viendront déjeuner ou dîner le samedi 6 juin au restaurant du Jardin des Cygnes. Un menu spécial a été conçu pour célébrer l'événement au prix de 360 F. Il s'articule autour d'une Escalopine de foie gras tiède, d'un Rouget poêlé aux truffes, d'un Canon d'agneau de Pauillac rôti, de fromages et d'un Millefeuille au chocolat et fraises des bois

 

Soyez très champagne !

Le champagne, complice des grands moments, est de tous les instants le jour de la Fête des mères. Rosé, extra-brut, en magnum, accompagné d'une rose ou d'un bijou... A vous de choisir.

Présentation originale de Nicolas Feuillatte

Le coffret-cadeau réalisé cette année par Nicolas Feuillatte pour la Fête des mères se compose d'un vase aux formes contemporaines et d'un accessoire original : des billes de verre, qui rappellent les bulles de la cuvée rosé brut premier cru associée à cette présentation. Une cuvée dominée par le pinot noir, déclinant des doux arômes de fraises, de framboises et de mirabelles. Bonne puissance en bouche... Servez ce vin avec une tarte à l'abricot : tout de gourmandise.


La cuvée Fête des mères est disponible à la Boutique Nicolas Feuillatte à Paris ou directement auprès de la maison, à Chouilly, Tél. : 03.26.59.55.53.

Summertime de Pommery, la découverte

«Il y a la cuisine de l'été et la cuisine de l'hiver. Il y a des vins pour l'été et des vins pour l'hiver. Et maintenant, voici Summertime», commente avec enthousiasme Gérard Boyer, trois étoiles à Reims. Il ajoute : «c'est un un beau champagne à base de grands chardonnays, tout en élégance, finesse et vivacité. Quels beaux mariages en perspective avec tous les légumes nouveaux, les belles langoustines de Gélnan, les soupes de fraises ou de framboises...» Summertime est la toute nouvelle création du Prince Alain de Polignac pour la maison Pommery. Ce blanc de blancs s'inscrit davantage dans la lignée du Brut Royal et de la cuvée Apanage que dans celle des cuvées d'exception, même si Summertime ne sera commercialisé que d'avril à fin août. Summertime se veut un champagne estival, tout de fraîcheur, mais accessible et complice. A faire découvrir sans faute et notamment à l'occasion de la Fête des mères.


La toute nouvelle cuvée de Pommery a été créée pour «s'harmoniser avec les envies de fraîcheur qui traversent l'été».

Promotion gourmande chez Deutz

Jusqu'au 7 juin, une bouteille de Deutz rosé millésime 1990 accompagnée de deux flûtes «Chenonceau» est proposée au prix de 184,20 F HT sur la base de douze bouteilles. Pour 12 coffrets, un parapluie d'une valeur de 250 F est offert et une remise de 5% est accordée sur le prix de chaque coffret. Une offre qui vous permet de découvrir ou redécouvrir ce très beau vin rosé qui séduit aussi bien à l'heure de l'apéritif que sur des entrées estivales. S'adresser directement auprès de la maison, 16, rue Jeanson, BP 9, 51160 Aÿ.


Coffrets promotionnels autour de la cuvée Deutz rosé 1990.

Rosé tendresse pour Boizel

«Le rosé est un champagne très complexe à élaborer», rappelle-t-on chez Boizel dont la cuvée, obtenue par l'assemblage de vins tranquilles blanc et rouge, offre une couleur rosé pâle et un léger accent de fruits rouges fondus. «Ce champagne accompagnera les apéritifs de l'été, certains plats comme le carré d'agneau, les carpaccios et pourquoi pas une cuisine chinoise raffinée», ajoute-t-on. Bulles fines, bon équilibre en bouche, bonne présence aromatique.


Une cuvée très pinot noir, riche en bouche.

Un demi-sec rosé signé Mercier

Assemblage non millésimé de pinot noir et de pinot meunier (dont 20% vinifiés en rouge) cette cuvée présente une mousse fine et crémeuse, une couleur pâle aux reflets cuivrés et de beaux arômes de mûres et de fraises en bouche. Alain Parenthoën, chef de cave chez Mercier, ajoute que ce champagne convient merveilleusement sur un dessert aux fruits rouges...


Une cuvée rare destinée à accompagner les desserts.

Billecart-Salmon,brut rosé 1991

Nouveau millésime pour la cuvée Elisabeth-Salmon rosé dont la première cuvée a été lancée en 1988, en hommage à l'épouse du fondateur de Billecart-Salmon, à l'occasion du 170ème anniversaire de la fondation de la maison. Proposé dans un flacon en usage en 1818, ce vin, millésimé 1991, est dominé par des arômes de fruits secs et de fruits confits. Tout de séduction.

 
La nouvelle cuvée Elisabeth Salmon millésime 1991.

Christal Roederer en magnum

Pour célébrer la Fête des mères, le champagne Louis Roederer suggère un coffret prestige en hêtre contenant un magnum de Cristal. Tout d'élégance, ce coffret rappelle que la Fête des mères est parmi les plus familiales de nos fêtes traditionnelles. Idéal donc pour un apéritif raffiné en famille le 7 juin.


Ce coffret, pour célébrer la Fête des mères en famille.

Extra-brut de Duval-Leroy

Nouvelle référence dans la collection Fleur de Champagne de Duval-Leroy : l'extra-brut. Une cuvée qui, comme il se doit, au sortir des caves, ne reçoit aucune adjonction de liqueur de dosage ou une infime quantité (selon la législation, maximum 6 g/litre). Cette absence ou ce minimum de dosage permet au vin d'exprimer sa propre personnalité en gardant son authenticité et sa noblesse, ajoute-t-on. Un vin à dominante chardonnay développant des arômes de fruits secs, de vanille, de chèvrefeuille.

 
Un vin à déguster avant ou après un repas.


L'HÔTELLERIE n° 2564 Hebdo 4 Juin 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration