×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Restauration

Toulouse

Le 7 place Saint-Sernin séduit les quadras

Benoît Cantalloube et Hugues Dorison, qui ont ouvert leur restaurant en mars 1997, sont les premiers lauréats du trophée Entreprendre en Haute-Garonne.

Organisé par la CCI dans le cadre de l'opération Entreprendre en France, lancée par l'AFCB (Assemblée des chambres françaises de commerce et d'industrie) et l'AFB (Association française des banques), Entreprendre en Haute-Garonne sélectionne des créateurs d'entreprises et leur offre un accompagnement spécifique avec les partenaires du réseau : banquiers, notaires, avocats, experts-comptables, etc. Préparée durant trois ans, la création du «7 place Saint-Sernin» a été félicitée en raison de l'originalité du projet (l'établissement, 55 couverts, occupe une maison typique toulousaine dans un secteur dépourvu de restaurant), du nombre d'emplois créés (9 à temps plein, 3 à temps partiel), du professionnalisme ayant accompagné le montage du dossier (étude de marché, plan marketing, etc.), du concept, et du démarrage réussi, le tout dans la ville française qui compte le plus de restaurants après Paris.

Benoît Cantalloube et Hugues Dorison, qui tablaient sur 1,7 MF HT de chiffre d'affaires sur le premier exercice, en ont réalisé 2,15 MF en neuf mois. Le marché visé est celui du milieu-haut de gamme (240 F de ticket moyen) et d'une clientèle de quadragénaires (cuisine contemporaine, décor intime et original). Montant de l'investissement : 2,3 MF, dont 950.000 F pour le bâtiment. Bilan du premier exercice : de légères pertes. Résultats de ces quatre derniers mois : positifs.

AMP


L'HÔTELLERIE n° 2560 Hebdo 7 Mai 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration