×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités


Cafés

Périgueux

Le Texas Café change de shérif

Depuis le début janvier, le seul restaurant Tex-Mex de Périgueux a un nouveau propriétaire. Bernard Vidal, qui a présidé à sa destinée durant six ans, a cédé la place à un couple de publicitaires, Philippe Mazouaud et Christine Morcillo, désireux de se reconvertir dans une activité qu'ils jugent "plus intéressante".

"Ce fut une opportunité, expliquent les nouveaux occupants, et l'envie de sortir d'un milieu dans lequel nous évoluions tout deux depuis de nombreuses années". Avant de prendre ce cap, Philippe Mazouaud et Christine Morcillo ont fait un état des lieux : "Le Texas est unique en son genre dans la capitale de la Dordogne, il bénéficie d'une bonne clientèle existante, et l'établissement est reconnu pour l'originalité de sa restauration". La formule sera donc poursuivie et amplifiée par les nouveaux propriétaires, qui souhaitent développer le côté exotique du lieu en conservant le même chef et en embauchant à court terme deux personnes de plus. Une perspective qui sera d'autant plus rapidement atteinte, que les repreneurs percevront diverses aides qu'ils ont sollicitées. "Des prêts et subventions du Conseil général et direction du Travail qui viendront compléter nos fonds propres et l'emprunt que nous avons contracté auprès de la Caisse d'Epargne pour effectuer cette reprise".

Le restaurant, qui compte trente places assises, sera ouvert midi et soir, fermé le dimanche et le lundi, mais recevra jusqu'à deux heures du matin (1 h l'hiver). La stratégie commerciale de ses dirigeants sera axée sur les soirées à thème, régulières et originales et sur le développement d'une carte cocktails déjà réputée. L'ancien propriétaire, Bernard Vidal ne quitte pas pour autant Périgueux, puisqu'on peut désormais le retrouver au comptoir ou au piano du Bouchons.

AMP



L'HÔTELLERIE n° 2556 Hebdo 9 Avril 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration