×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités


Actualité

Hôtellerie internationale

Radisson SAS veut franchir le seuil des 200 hôtels d'ici l'an 2000

La filiale hôtelière de la compagnie aérienne Scandinavian Airlines System n'est plus à vendre. Fort des bons résultats enregistrés en 1997 par cette branche d'activité, le transporteur affiche maintenant de gros appétits en Europe.

Changement de cap. Après avoir clairement annoncé l'année dernière ses intentions de céder sa filiale hôtelière, SAS International Hotels (SIH), la compagnie aérienne scandinave revient sur ses déclarations. Plus question, en effet, pour l'instant, de se séparer de cette chaîne quatre étoiles, qui a conclu en 1994 un accord avec l'enseigne américaine Radisson pour la zone Europe-Afrique-Moyen-Orient. D'autant qu'à l'abri des regards indiscrets, le réseau s'est très largement étoffé au cours des derniers mois passant de 77 établissements voilà tout juste un an à 100 hôtels début 1998 (soit environ 23.000 chambres). «En 1997, Radisson SAS Hotels Worldwide a poursuivi sa croissance spectaculaire de 1996. Nous avons signé près de trente nouveaux contrats dont plusieurs en Scandinavie mais aussi en Europe du Sud (Malte...) et au Moyen-Orient (Doubaï, Abu Dhabi...)», indique sourire aux lèvres Kurt Ritter, Président directeur général du groupe.

Mais, mieux encore ! Les résultats de l'entreprise ont eux aussi suivi le même rythme de croisière et s'affichent en nette hausse. Bien qu'ils ne soient pas aujourd'hui officiellement arrêtés, le volume d'affaires de la chaîne en 1997 devrait ainsi atteindre les 5 milliards de francs et son résultat net aurait plus que doublé lors du dernier exercice. Quant au taux d'occupation moyen du réseau, il a littéralement explosé s'élevant à 74%. Des performances qui non seulement n'incitent plus la maison mère à vendre, mais la conduisent à envisager une nouvelle stratégie de développement.

Radisson SAS s'installe à Cannes

Radisson SAS nourrit en effet désormais de grandes ambitions à travers le Vieux Continent. «Il y a environ 100.000 hôtels à affilier sur le marché européen. D'ici l'an 2000, nous espérons sans mal franchir le seuil des 200 établissements. A terme, nous devons parvenir à totaliser au moins 500 unités», estime Kurt Ritter. Propriétaire des murs de 6 hôtels uniquement, la chaîne veut effectivement grandir via des contrats de gestion ou de franchise. En la matière, la France semble lui offrir pas mal de débouchés. Radisson a d'ailleurs repris courant 1997 la gestion de l'hôtel Abela à Nice, puis apposé son drapeau à Roissy-Charles-de-Gaulle. Ajoutons à cela que d'ici quelques semaines, un nouvel hôtel arborera l'enseigne à Cannes.

Reste que Radisson n'entend pas s'arrêter en si bon chemin dans l'Hexagone. «La France est un pays assez spécial. Accor a su dominer le marché de façon phénoménale empêchant de fait les chaînes internationales de s'installer dans cette zone», explique le patron de Radisson. Et d'ajouter, «je pense cependant que dans les dix ans à venir, les groupes étrangers seront plus nombreux qu'aujourd'hui en France. En ce qui nous concerne, nous avons les moyens de nous implanter dans des villes secondaires ou tertiaires (100.000 à 150.000 habitants).» Kurt Ritter ne cache pas ainsi son intérêt pour des sites tels que Toulouse, Marseille, Monaco... Il n'en oublie pas pour autant Paris où, nécessité du marché oblige, la chaîne serait prête à investir.

D'autres pays figurent dans la ligne de mire de Radisson SAS comme la Scandinavie, le Royaume-Uni, l'Allemagne, la République Tchèque, l'Egypte, Oman, la Jordanie...

Claire Cosson

ccosson@lhotellerie-restauration.fr

Début 1998, la chaîne Radison SAS compte 100 hôtels.



L'HÔTELLERIE n° 2547 Hebdo 5 fevrier 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration