×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Landes : Les Hortensias du Lac intègre les Domaines de Fontenille

Hôtellerie - mercredi 31 juillet 2019 14:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Soorts-Hossegor (40) Racheté par Guillaume Foucher et Frédéric Biousse, l'hôtel a été totalement rénové et agrémenté d'un restaurant et d'un spa pour en faire le premier 'surf lodge hôtel luxe' de France.



Depuis les terrasses de l’hôtel Les Hortensias du lac, les clients ne se lassent pas du panorama et de la douceur du lac d’Hossegor (Landes). C’est précisément ce qui a séduit les propriétaires des Domaines de Fontenille, Frédéric Biousse et Guillaume Foucher, ainsi que le style basquo-landais de l’établissement - une institution dans cette station balnéaire réputée pour ses vagues. “Nous savions que l’hôtel était à vendre, et nous avons remporté la négociation. Cet achat si rapide n’était pas prévu”, sourit Frédéric Biousse, fidèle à son principe du coup de cœur.

Pour l’ouvrir et le remplir à l’année, il était nécessaire d’attirer les locaux et la clientèle de séminaires. Aux Hortensias, il n’y avait ni restaurant, ni spa. Le plan local d’urbanisme autour du lac étant contraignant : le spa a été autorisé, mais sans toit. Il est donc enterré. Le restaurant a été installé dans une bâtisse existante. Après neuf mois de travaux, l’établissement a rouvert ses portes fin juin. Dirigé par Arnaud Sehebiade, il compte 25 chambres, dont 7 suites, un spa de 450 m2, un restaurant de 50 couverts, un bar, une salle de fitness - et se veut le premier ‘surf lodge hôtel luxe’ de France.

 

Un esprit décontracté chic

“Nous avons pensé cet endroit dans l’esprit des surf hotels des Hamptons, aux États-Unis : on y trouve tout d’un hôtel haut de gamme, mais dans la décontraction. C’est simple tout en étant légèrement élégant et branché. Cela correspond bien à Hossegor”, souligne Frédéric Biousse. Le lobby donne le ton, avec ses surfs, son piano, le salon ouvert sur la terrasse et bientôt une boutique de la marque locale Surfin Estate. La décoration a été refaite par les propriétaires : ils ont choisi des matériaux bruts, du mobilier des marques Industry West et la Chaise landaise, ainsi que des œuvres d’art de la collection de Guillaume Foucher. L’objectif : faire de cet établissement une “vraie maison d’amis” pour les locaux et les touristes. La moitié des clients sont des fidèles du lieu et les autres des Domaines des Fontenille.

Le chef Philippe Moreno officie au restaurant, ouvert 7 jours sur 7. Bientôt, un autre espace restauration sera installé au bord de la piscine. Le spa, le premier en France de la marque suédoise L:A Bruket, ouvrira en août et proposera des soins en lien avec le surf.

#LesDomainesDeFontenille #Hossegor #LesHortensiaDuLac #GuillaumeFoucher #FredericBiousse


Laetitia Bonnet Mundschau
Journal & Magazine
N° 3786 -
25 novembre 2022
N° 3785 -
12 novembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Spa : check-list pour ouvrir
par Perrine Edelman
Services