×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Équipements et nouvelles technologies

Les toilettes, objets de toutes les attentions

Équipements et nouvelles technologies - vendredi 13 novembre 2015 12:17
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Il suffit de quelques détails pour conférer aux petits coins un air soigné et donner aux clients l'occasion de partir sur une bonne impression.




Un tableau, une affiche, des objets ou, pourquoi pas, des bouteilles de vin vides, comme le fait avec humour le bistrot Le Pois gourmand à Angers ? L'ajout d'une décoration personnalise les toilettes, les rendent plus chaleureuses. Au Shangri-La (Paris, XVIe), celles-ci évoquent un petit boudoir, avec coiffeuse, fauteuil et kit beauté. Le Royal Monceau (VIIIe) les ont transformé en palais des glaces contemporain aux multiples reflets, où le client pourrait presque se perdre.

Au restaurant Sushi Ginza Onodera (Paris, Ier), les toilettes sont dotées du le système sophistiqué Toto. Mais les clients français arrivent-ils à profiter de toutes les options offertes ? Chez Azabu (Paris, VIe), autre restaurant japonais, c'est un petit chemin entouré de galets qui conduit au lieu d'aisances. Côté lavabo, de l'eau coule sur des galets évoquant la nature, et le restaurateur laisse le choix aux clients entre papier absorbant, sèche-main, serviettes individuelles ou à partager.

Outre les équipements indispensables, de nombreux accessoires peuvent agrémenter la pièce. Raffinée, une bougie peut à la fois décorer et parfumer. Toutefois, il faut penser à l'allumer et à l'éteindre quotidiennement, et elle peut être volée. Par conséquent, de plus en plus d'établissements placent un diffuseur de senteur à tiges, qui n'a pas besoin d'être allumé. Côté savon, des marques de niche se différencient grâce aux parfums proposés ou au dessin de leur flacon : les afficher dans les toilettes devient alors gage de sophistication. Au Blue Hill à New York (États-Unis), le restaurant du chef Dan Barber met à disposition un flacon de savon fabriqué exclusivement pour lui. Comble du chic, le parfum correspondant à la saison et il est vendu au restaurant pour les clients qui souhaiteraient l'acquérir.

 

Un lieu cosy ou élégant

Dans le restaurant Fulgurances ouvert il y a quelques jours à Paris (XIe), l'équipe souhaitait faire des toilettes un lieu cosy. Pour cela, elle n'a pas hésité pas à multiplier les attentions : "On tient à ce que les gens s'y sentent bien", explique Sophie Cornibert, la restauratrice. Obsédée par la couleur bleue qui orne déjà la façade, l'équipe a eu gain de cause auprès de l'architecte, qui n'était pas convaincue, pour choisir la couleur des murs des toilettes. Et pourtant, le bleu presque nuit apporte l'intimité nécessaire et se trouve parfaitement rehaussé par la lumière des lampes disposées dans les coins. Un petit radiateur permet de chauffer la pièce, un parfum de figue est diffusé, des magazines sont disposés sur la table basse, ainsi qu'un joli flacon de savon liquide, parfumé au jasmin et à l'orchidée, sur le lavabo.

Restaurant et bar de nuit (fermeture à 2 heures en semaine et à 5 heures le week-end), L'Entrée des artistes (Paris, IXe) devait avoir des toilettes irréprochables, explique Edouard Vermynck, l'un des associés à l'origine du projet avec Fabien Lombardi et Olivier Demarle. L'une des anciennes vitres de l'entrée, décorée d'une silhouette de femme, a été transformée en miroir et y a été installée. Le marbre qui recouvre les murs à mi-hauteur rappelle celui caractéristique de l'entrée d'origine de cet ancien 'bar à filles'. L'évier est une réplique d'un modèle Art déco et la robinetterie, dans le même style, a été chinée par l'équipe. Selon Edouard Vermynck, des toilettes sobres et élégantes peuvent dissuader la clientèle noctambule de les tagguer ou de les détériorer comme cela peut être le cas dans les bars de nuit. Une bougie y reste allumée jusqu'à la fin du service de restauration, puis est soigneusement rangée, la maison s'en étant déjà fait voler un certain nombre. Le parfum change en fonction des saisons, "comme les fleurs, la cuisine et les cocktails", souligne Edouard Vermynck.

Caroline Mignot
Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Accompagnement pour l'acquisition et la transmission
par Adeline Desthuilliers et Mahmoud Ali Khodja
Services