×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Équipements et nouvelles technologies

Romain Roulleau : "Plutôt que la quantité, AccorHotels veut offrir de la qualité"

Équipements et nouvelles technologies - vendredi 3 juillet 2015 14:30
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Le directeur e-commerce pilote l'ouverture de la plateforme AccorHotels aux hôtels indépendants en y créant une place de marché, c'est-à-dire un lieu où se rencontrent l'offre et la demande.





L'Hôtellerie Restauration : Pourquoi AccorHotels ouvre une place de marché et distribue des hôtels indépendants ?

Romain Roulleau : Il s'agit de proposer une solution de distribution nouvelle qui ne prétend pas remplacer Booking.com et Expedia. Cette situation duopole est dangereuse et invivable pour l'hôtellerie indépendante. L'idée est donc de ne pas faire comme les OTA. Plutôt que la quantité, AccorHotels veut offrir de la qualité. Il est prévu de passer de 3 700 hôtels à une dizaine de milliers. Le groupe a besoin d'élargir son offre. Sur certains territoires ou segments, aucune marque n'est présente. La cohérence de l'offre est primordiale et AccorHotels veut pouvoir faire une proposition pour chaque grand type de besoin - géographique, segmentation, gamme, etc.

Qui peut utiliser cette plateforme ?

Les hôtels indépendants seront sélectionnés selon des critères de qualité et si l'établissement en question complète l'offre disponible sur AccorHotels, plutôt que de venir concurrencer un hôtel local. La qualité de l'établissement est tout aussi importante. AccorHotels va se baser sur le classement de Tripadvisor pour faire un premier tri. Chaque établissement sera visité avant son intégration pour s'assurer de la conformité des informations fournies. Sur certaines destinations, il n'y aura pas d'indépendant car il n'y a pas de besoin.

Comment fonctionne-t-elle ?

L'hôtel aura un webplanning à remplir avec ses disponibilités et ses prix. Tout cela se passe dans la brique technologique FastBooking, rachetée récemment par AccorHotels. Les hôteliers utilisant déjà FastBooking n'auront qu'à choisir le nouveau canal AccorHotels pour y synchroniser leur stock. L'hôtelier n'aura de contact qu'avec FastBooking. Il faut le voir comme un canal supplémentaire qui permet d'être distribué sur AccorHotels. À aucun moment les données ne seront injectées dans le système de réservation d'AccorHotels : un Novotel à Montpellier ne pourra pas voir la disponibilité d'un hôtel indépendant à Lille, par exemple.

Les hôtels indépendants seront uniquement distribués sur AccorHotels, dont l'application smartphone. Ils ne seront pas disponibles par réservation téléphonique ni sur les sites des marques (Mercure, Ibis, Novotel, etc.). Grâce à AccorHotels, les indépendants pourront injecter leurs stocks dans les comparateurs de prix (Google Hotel Finder, Tripadvisor…). Ils pourront même apparaître trois fois : sous la marque AccorHotels, sous leur propre marque - en utilisant uniquement FastBooking - et avec les OTA. Ils ne pourront pas utiliser AccorHotels comme channel manager pour être distribués sur les OTA ou les GDS [plateformes électroniques de gestion des réservations, NDLR].

AccorHotels n'impose pas de parité. Il faut simplement jouer le jeu, c'est gagnant-gagnant. Un hôtel ne donnant pas de disponibilité ou 'trafiquant' ses tarifs n'apparaîtra plus. Un e-mail sera envoyé au client après son séjour pour évaluer sa satisfaction et/ou injecter son avis sur Tripadvisor, avec la mention "avis recueilli en partenariat avec AccorHotels.com".

Comme sur d'autres plateformes de distribution, AccorHotels achètera le nom commercial de l'établissement dans des programmes de liens sponsorisés, sauf si l'établissement s'y oppose. Les indépendants seront aussi injectés auprès des affiliés d'AccorHotels. Ils pourront choisir de participer ou pas au programme de fidélité - les coûts et conditions seront connus ultérieurement. La participation ou non au programme n'influencera pas le classement. Il n'y a d'ailleurs pas d'algorithme pour le gérer. La réponse sera la plus objective possible en fonction de la recherche de l'internaute. Il n'y aura pas de levier pour améliorer sa position. La commission sera entre 12 % et 15 %. Les données du client seront disponibles chez l'hôtel et chez AccorHotels.

Ce sera à l'indépendant de fournir des visuels et descriptifs à propos de son établissement pour le contenu de la fiche. Les hôtels indépendants seront disponibles dans l'application et pourront donc offrir quelques services numériques à leurs clients, une fonctionnalité qui devrait être payante. Les indépendants ne devraient pas accéder aux programmes corporate ni aux programmes Leisure on Line propres aux hôtels du groupe.
Thomas Yung

Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Implanter et gérer votre restaurant
par Jean Gabriel Du Jaiflin
Services