RevPar : quel est le bon calcul ?

Question posée sur la fiche pratique :

Coût par chambre occupée (CPCO) (12/22)

Coût par chambre occupée (CPCO) L’augmentation des coûts est forte non seulement pour l’énergie mais aussi pour de nouveaux approvisionnements. L’inflation entraîne un rattrapage inévitable des salaires, provoquant un cercle vicieux en matière de progression des coûts. Ce mécanisme était moins visible ces dernières années. En effet, depuis 2000, jamais l’inflation n’avait dépassé les 3 % en France. Quel suivi faut-il mettre en œuvre sur le coût par chambre  © GettyImages Coût par chambre Le coût par chambre correspond à l’ensemble des charges supportées par l’entreprise en lien avec le département chambres. On peut distinguer plusieurs indicateurs : - le coût par chambre global : il correspond à la totalité des coûts affectés au département chambre ; - le coût par chambre disponible : il correspond au coût du département chambres divisé par le nombre de chambres dans l’établissement ; - le coût par chambre occupée (CPCO) ou louée (CPOR : Cost Per Occupied Room) : il correspond au coût du département chambres divisé par le nombre de chambres occupées. Remarques : par chambre occupée, il faut l’entendre par chambre occupée par un client donc rapportant de l’argent, car le personnel peut très bien lui aussi occuper une chambre si cela est mentionné dans son contrat de travail (avantage en nature logement). Une chambre occupée par un personnel représente un coût pour l’entreprise représenté par le manque à gagner sur la chambre non louée et le coût de remise en état éventuel. Mode de calcul Pour calculer le coût global du département chambres, il est nécessaire de répertorier les différents coûts : - les achats de produits d’accueil ; - les services extérieurs. On y retrouve notamment la sous-traitance, les dépenses d’entretien et l’assurance ; - les autres services extérieurs : intérim, honoraires, frais de communication, commissions de distribution, frais de transports, frais de télécommunications, frais bancaires ; - les impôts et taxes : taxe d’apprentissage, participation des employeurs à la formation ; - les charges du personnel : les rémunérations versées au personnel, les charges sociales, les indemnités et primes ; - les autres charges. Il faut pouvoir affecter les différentes factures reçues au département chambres et les charges fiscales pour obtenir le coût global du département. Le coût global est à calculer sur une année ou sur des périodes plus réduites (mois, semaine, voire par jour) : - sur une année : coût global chambres ÷ nombre de chambres occupées sur l’année, - sur un mois : coût global chambres ÷ nombre de chambres occupées sur un mois. Interprétations Il s’agit d’un indicateur de performance à suivre au même titre que le RevPOR ou TRevPOR (RevPOR total). Pour rappel, le RevPOR correspond au chiffre d’affaires hébergement divisé par le nombre de chambres occupées (contrairement au RevPAR qui correspond au revenu par chambre disponible). Le TRevPOR est le résultat de la division entre le chiffre d’affaires global et le nombre de chambres occupées. Il faut pouvoir suivre cet indicateur clé de plusieurs manières : - évolution du CPCO en euros par mois, afin de surveiller l’impact de la flambée des coûts énergétiques, de la hausse de la masse salariale ou des autres dépenses. Le coût des masques, gel et autres solutions pour maintenir les meilleures conditions sanitaires a augmenté le coût par chambre occupée, d’autant plus que le taux d’occupation était faible lors de la crise sanitaire 2020-2021 ; - évolution du CPCO en indice. Vous pouvez définir une base 100 pour janvier 2022 et suivre l’évolution de votre indice CPCO. Supposons que le coût par chambre occupée soit de 80 € en janvier 2022, 75 € en juillet 2022 et 90 € en décembre 2022 • Base 100 : janvier 2022 • Juillet 2022 : 75 ÷ 80 × 100 = 94 • Décembre 2022 : 90 ÷ 80 × 100 = 113 - évolution du CPCO par rapport au RevPOR Supposons que le RevPOR soit de 125 € en janvier 2022, 145 € en juillet et 110 € en décembre. On divise alors le CPCO par le RevPOR et on multiplie par 100 pour obtenir la proportion du coût par chambre par rapport au chiffre d’affaires des chambres occupées. • pour janvier : (80 ÷ 125) × 100 = 64 % • pour juillet : (75 ÷ 145) × 100 = 52 % • pour décembre : (90 ÷ 110) × 100 = 82 % Leviers et limites Ce coût par chambre peut poser des difficultés pour l’isoler. Il dépend de l’organisation comptable de l’entreprise et de la répartition qui sera faite selon les centres de profit ou départements.  Est-il possible de distinguer les charges du département chambres par rapport au service de restauration ? Par exemple, à quel centre de profit affecter les charges du room service : département chambres ou département restauration ? Les leviers de réduction de coûts par chambre occupée : - réduire le chauffage de la piscine, voir fermeture des équipements les plus énergivores ; - diminuer les éclairages et éteindre les objets en veille ; - inciter à ne pas changer systématiquement le linge. Mais attention aux effets de la disparition de certains services qui pourrait entraîner un double effet à la fois sur la qualité perçue et le coût par chambre occupée. Par exemple : ne donner qu’une paire de chaussons ou mettre simplement un seul peignoir dans la chambre peut sembler de prime abord une mesure d’économie, mais elle peut susciter de l’agacement pour la clientèle. Ce coût par chambre occupée ne sera pas alors diminué car il faudra mobiliser une personne pour apporter les objets manquants.  Mise à jour : décembre 2022 Gestion - Marketing | jeudi 29 décembre 2022
Photo
NATHALIE

mardi 3 janvier 2023

Bonjour,
Nous n'avons pas la même définition du REVPAR .Vous parlez du prix moyen avec cette définition ?
"Pour rappel, le REVPAR correspond au chiffre d?affaires hébergement divisé par le nombre de chambres occupées ?"
Le REVPAR ( REVenu Per Available Room )est le CA HBGT divisé par le nb de ch disponibles

Photo
Jean-Philippe BARRET

dimanche 8 janvier 2023

Merci Nathalie pour votre retour.
Cordialement.
Photo
Daniel Salmon

mardi 10 janvier 2023

Ou bien TO x PM

Signaler un contenu illicite



Gestion Marketing

Ajouter un message

Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles