Wifi : quels sont les conseils ?

Question posée sur la fiche pratique :

Acheminer et installer internet dans son établissement

Acheminer et installer internet dans son établissement Un accès internet est un service indispensable pour vos clients, qui complète votre offre commerciale. Offrir un accès internet de qualité peut vous permettre de vous démarquer de la concurrence et peut représenter un apport de clients complémentaires. Proposer un accès internet implique l’étude de plusieurs points, comme le mode d’acheminement, la fourniture du service d’accès et la distribution d’internet dans l’établissement. Il est important d’offrir à vos clients un service de qualité qui répond également à la législation en vigueur. © Thinkstock Les différents modes d’acheminement L’acheminement est le support physique qui permet de se connecter à son fournisseur d’accès à internet (FAI) depuis son établissement. Différents supports peuvent être disponibles dont dépendent les débits et peuvent être soumis à une éligibilité pour en disposer. • L’ADSL (Asymmetric Digital Subscriber Line) permet d’obtenir des débits variant de 1 (ADSL) à 22 Mbit/s (ADSL2+) sur la ligne téléphonique sans la bloquer. Attention, le débit de l’ADSL étant par principe non garanti par les opérateurs, ils vous donnent ce qu’ils ont à disposition, là où vous êtes. En pratique, vous pouvez souscrire à un abonnement 20 Mbits/s et avoir un débit réel de 1 Mbits sans pouvoir faire de réclamation. En cas d’interruption du service, il n’y a pas de garantie de temps de rétablissement (GTR) du service sur les contrats ADSL. • Le SDSL (Sysmetric Digital Subscriber Line) offre un débit montant égal au débit descendant et garanti par l’opérateur. Il permet d’obtenir des débits allant de 1 à 16 Mbit/s sur une ligne dédiée. Il est plus cher qu’une ligne ADSL. Les transferts de données sont rapides et le temps de latence (le délai entre le moment où une information est envoyée et celui où elle est reçue) moyen. En cas d’interruption du service, les opérateurs proposent des contrats avec un engagement garantie de temps de rétablissement du service entre 4 et 8 heures 5 ou 7 jours sur 7. • Le VDSL2 (Very High Speed Digital Subscriber Line 2) est le successeur du VDSL. Cette technologie permet des débits de 50 à 100 Mbit/s symétriques, pour des investissements dix fois inférieurs à la fibre. En cas d’interruption du service, il n’y a pas de garantie de temps de rétablissement (GTR) du service sur les contrats VDSL. • La fibre optique est un fil en verre ou en plastique très fin qui a la propriété d’être un conducteur de la lumière et sert dans la transmission de données. Elle offre des débits de 10 à 100 Mbit/s symétriques. Maintenant disponible dans la plupart des villes de France, sa couverture ne cesse d’augmenter. Les transferts de données par la fibre sont rapides et le temps de latence très faible. • Le satellite : seule solution pour un établissement ne pouvant disposer ni de l’ADSL, ni de SDSL, ni de la fibre. Il offre des débits de plus en plus importants mais a un coût toujours plus élevé qu’une ligne ADSL ou SDSL. Le transfert des données est souvent soumis à quotas et le temps de latence est élevé. Attention aux offres alléchantes où, la plupart du temps, les débits vendus ne sont pas garantis mais sont mutualisés. Vous ne serez pas à l’abri de l’engorgement dès tous vos clients se connecteront en même temps. Il vaut mieux souscrire un abonnement avec un débit garanti, donc plus cher. • La 4G : elle désigne la quatrième génération de réseaux mobiles avec un débit maximum théorique de 75 ou 150 Mbit/s. Dix fois plus rapide que la 3G +, elle succède à la 3G et 3G+. C’est une autre alternative de connexion à internet via un routeur 4G. Elle est souvent utilisée comme solution de secours à un accès principal en ADSL/SDSL ou fibre pour son accès à internet. Le seul problème qui subsiste est que, bien souvent, les zones à faible débit ADSL sont mal ou non couvertes par la 4G. • La 5G : elle désigne la cinquième génération de réseaux mobiles avec un débit comparable à celui de la fibre, à un maximum théorique de l’ordre du Gigabit. Dix fois plus rapide, elle succède à la 4G apparue dans les années 2010. Elle a également un temps de latence très faible et elle permet de supporter plus de connexions mobiles simultanés que la 4G, ce qui en fera certainement une alternative à la fibre là où elle sera implantée (zones à fortes demande de connexions). Le fournisseur d’accès à internet (FAI) C’est une entreprise ou un organisme qui propose un service de connexion payant à internet ainsi que des services rattachés (messagerie, antivirus pare-feu, espace d’hébergement, téléphonie et télévision sur IP). Avec la convergence numérique, les FAI sont souvent des opérateurs de télécommunication ou de réseaux et de services réseau. L’abonné est lié à son FAI par des conditions générales de vente. Les quatre opérateurs de réseaux (ceux qui possèdent le réseau) sont Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free qui s’adressent au grand public et aux entreprises. Les opérateurs de réseaux virtuels et de services comme Nordnet, Magic on Line, OVH, Coriolis etc. ne possèdent pas de réseaux et s’appuient sur les services d’un ou plusieurs des quatre opérateurs pour offrir des services de communications à leurs abonnés. Ils s’adressent principalement aux entreprises pour la fourniture d’accès à internet et un catalogue de services connexes. L’offre d’accès à internet peut être souscrite chez un seul opérateur ou bien la ligne est souscrite chez l’un et les services d’accès internet chez un autre. La distribution dans votre établissement Internet fait aujourd’hui partie intégrante du service attendu par le client, inclus dans son prix de chambre. Certains modes de distribution (la prise rj45) et normes sont devenus obsolètes. Le wifi permet de distribuer une connexion internet haut débit sans fil (de 11 Mbit/s à 10 500 Mbit/s) à vos clients où qu’ils se trouvent. Il permet à tous les types équipements de se connecter à internet : ordinateurs portables, tablettes, consoles de jeux, smartphones, montres, objets connectés... Avec l’évolution des équipements et le taux d’équipement des clients, il faut prévoir en moyenne deux connexions par chambre (100 connexions pour 50 chambres) pour couvrir les besoins actuels. Le wifi couvre de nombreuses normes différentes qui ont toutes le préfixe 802.11. Un suffixe sous forme de lettre permet de distinguer les normes entre elles. On parle de sept générations différentes de wifi : 802.11a/b/g/n/ac/ad/ah/ax… Mais attention tous les réseaux sans fil ne se valent pas et il est parfois difficile de comprendre les différences entre les normes. Chacune représente une évolution par rapport à la précédente. Si les normes a/b/g ont des débits aujourd’hui dépassés, elles sont relayées par les normes n (wifi 4), ac (wifi 5 , ad, ah, ax, wifi 6) et bientôt be (wifi 7). Évolution, différences et performances des réseaux wifi Norme Débit max (théorique) Portée* Fréquence (Ghz) Largeur bande MHz Congestion Mimo   802.11 - 1997 2 Mbit/s 20 m 2,4 79 ou 22 Élevée Non 802.11a (1999) 54 Mbit/s 35 m 5 20 Faible Non 802.11b (1999) 11 Mbit/s 35 m 2,4 22 Élevée Oui 802.11g (2003) 54 Mbit/s 38 m 2,4 20 Élevée Oui 802.11n (2009) 72 - 288 Mbit/s 70 m 2,4 20 Élevée Oui Max 4 802.11n (2009) 150 - 600 Mbit/s 35 m 5 20 ou 40 Faible Oui Max 4 802.11ac (2013) 433 - 5 300 Mbit/s 35 m 5 20, 40 ou 80 Faible Oui Max 8 802.11ad (2012) Jusqu'à 6 750 Mbit/s 10 m 60 2, 160 Très faible Non 802.11ah (2016) 8 Mbit/s 100 m 0,9 1 à 8 Faible Oui Max 2 802.11ax (fin 2019) 10 530 Mbit/s 35 m 2,4 et 5 GHz 20, 40, 80 ou 160 Faible Oui Max 8 802.11be (2024) 30 Go 35 m 2,4, 5 et 6 Ghz 320 Mhz Faible Oui max 16 * Couverture théorique en terrain découvert, ce qui n’est jamais le cas dans un bâtiment où la propagation des ondes est liée à sa nature (béton, bois, ferraillage) et à ses contraintes. Mimo signifie Multiple Input Multiple Output. Cette technologie permet au Wifi d’exploiter simultanément plusieurs flux. On parle par exemple de Mimo 2×2 pour deux antennes en émission et deux en réception, ce qui double le débit par rapport à une configuration sans Mimo. Le wifi N peut atteindre du Mimo 4×4, soit un maximum absolu de 600 Mb/s. Autres fiches pratiques Proposer l’accès à internet à vos clients Proposer un accès internet : législation et responsabilités Mise à jour : avril 2022 Équipement - Informatique | | mardi 16 mars 2021
Photo
Sophie BRUNET LONGO

lundi 20 décembre 2021

Bonjour,
Quels sont les meilleurs fournisseurs de WIFI pour nos métiers ?
Plusieurs essais infructueux me font hésiter
Merci pour votre réponse

Photo
Thierry LONGEAU

jeudi 23 décembre 2021

Bonjour

Que recherchez vous exactement, du wifi oui mais pour quels usages et dans quel contexte
hôtel, restaurant, ressort, cmaping .... ?


Thierry LONGEAU - Auteur
Photo
Sophie BRUNET LONGO

jeudi 23 décembre 2021

Bonjour
Accès wifi offert pour les chambres et les parties communes
Merci
S. Longo

Signaler un contenu illicite



Équipement Informatique

Ajouter un message

Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles