EBIT - EBITDA : quelle est la différence ?

Question posée sur la fiche pratique :

Les ratios financiers

Les ratios financiers Les ratios - Rentabilité financière = résultat net (ou avant impôt) ÷ capitaux propres Indique la rentabilité des capitaux investis par les actionnaires. - Couverture des investissements (ou ratio de fonds de roulement) = Ressources stables ÷ actif immobilisé Ce ratio est supérieur à 1 lorsque le fonds de roulement est positif. Disposer d’un fonds de roulement est indispensable en début d’activité. En cours d’activité, le niveau de fonds de roulement nécessaire dépend du besoin en fonds de roulement. - Structure financière = dettes financières ÷ ressources stables [ou] = dettes financières ÷ ressources propres (gearing) En début d’activité, la part des fonds propres dépend du risque du projet (risque général, du secteur et du projet). En hôtellerie-restauration, le montant minimum des fonds propres généralement exigé est compris entre 30 et 40 % de l’investissement et du fonds de roulement. En cours d’exploitation, pour une entreprise en croissance, le gearing doit rester inférieur à 1 pour garder la confiance des banquiers et des actionnaires. - Capacité de remboursement = capacité d’autofinancement ÷ dettes financières [ou] = charges financières ÷ EBE En cours d’exploitation pour une entreprise en croissance, la capacité d’autofinancement devrait représenter plus de 30 % des dettes financières et les charges financières devraient représenter moins de 30 % de l’EBE Les ratios d’analyse du besoin en fonds de roulement - Durée de rotation des stocks = stock en valeur : achats HT annuels × 365 Rotation rapide des stocks : - moins de pertes ; - moins de stock =>moins de BFR =>  plus de trésorerie. - Durée du crédit clients = [(poste ‘clients et comptes rattachés’ - poste ‘avances et acompte reçus sur commandes en cours’) ÷ CA TTC] × 365 Encaissement rapide des créances : - moins de risque d’impayés ; - moins de créances => moins de BFR => plus de trésorerie ; - dépend des conditions de règlement accordées et de la qualité de la gestion des débiteurs. - Durée du crédit fournisseurs= [(poste ‘fournisseurs et comptes rattachés’ - poste ‘avances et acompte versés sur commandes’) ÷ (achats de marchandises TTC + achats de matières premières TTC)] × 365 Utilisation du crédit fournisseurs : - augmentation des délais de règlement => moins de BFR => plus de trésorerie ; - respect des délais de règlement prévus par la loi. Autres fiches pratiques sur la gestion financière en cours d'exploitation Fonds de roulement et besoin en fonds de roulement Les ratios financiers Le budget de trésorerie Mise à jour : novembre 2020 Gestion - Marketing | lundi 25 octobre 2010
Photo
NATHALIE MILLET

lundi 12 septembre 2022

Bonjour,
Pouvez-vous m'expliquer la nuance entre EBIT et EBITDA ?
Est-ce que l'EBIT est égale à l'EBE des SIG - les autres charges ?
En outre, on dit qu'il ne faut pas prendre en compte dans ce calcul le montant des impôts & taxes (qui incluent tout de même des taxes assises sur les salaires) : est-ce le cas ou seul l'impôt sur les sociétés doit-il être neutralisé ?
Merci d'avance

Photo
Jean-Claude OULÉ

lundi 12 septembre 2022

Bonjour,
L'EBITDA correspond à l'EBE des SIG et le l'EBIT correspond au résultat d'exploitation. Seul l'impôt sur les sociétés n'est pas pris en compte dans ces soldes, les impôts d'exploitation comme les taxes assises sur les salaires sont bien déduits pour calculer l'EBITDA et l'EBIT.

Signaler un contenu illicite



Gestion Marketing

Ajouter un message

Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles