En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure navigation et nous permettre de réaliser des statistiques d'audience. Cliquez pour en savoir plus !
Actualités
Espace Abonnés
Espace abonnés
Accueil > Actualités > Emploi

Ce qu'il faut savoir avant de passer un entretien d'embauche


lundi 10 juillet 2017 15:12

Ajouter à mes favoris
Etre alerté
Ajouter un
commentaire
(4)
Partager :
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email

Une l'infographie publiée par l'institut américain Classes and Careers recèle quelques enseignements instructifs pour les candidats.

© Thinkstock
Dans le registre de la communication non verbale, attention à ne pas trop toucher son visage et de ne pas croiser les bras.
Ne pas regarder le recruteur dans les yeux, jouer avec ses cheveux ou avoir une poignée de main trop molle : voici trois erreurs fréquemment commises en entretien d'embauche, et qui peuvent vous coûter cher ! C'est en effet l'un des nombreux enseignements de l'infographie Ce que vous auriez aimé savoir avant un entretien de recrutement, publiée par l'institut américain de cours en ligne Classes and Careers. L'occasion d'un décryptage très instructif, que tout candidat en recherche d'emploi devrait prendre quelques instants à analyser.

On apprend ainsi que la demande la plus fréquemment posée est : "Parlez-moi de vous". Suivent ensuite les traditionnelles questions : "Pourquoi avez-vous quitté votre dernier poste ?" et "Que savez-vous sur notre entreprise ?". Dans le top 10 des erreurs les plus courantes, figurent aussi le fait de ne pas demander d'informations sur le poste et de ne pas réussir à se démarquer des autres candidats.

Côté vestimentaire, les couleurs vives sont vivement déconseillées. 70 % des employeurs disent d'ailleurs ne pas rechercher quelqu'un à la mode. Une recommandation à ne jamais oublier, lorsque l'on sait que la tenue est un facteur de choix décisif dans 65 % des cas.
 

Les 90 premières secondes sont capitales
Sont également rappelées d'autres bourdes commises par les candidats en entretien d'embauche. Parmi elles : ne pas connaître l'entreprise dans laquelle ils postulent est très mal jugé. Dans le registre de la communication non verbale, attention à ne pas trop toucher son visage, faire sans cesse des gestes avec les mains, croiser les bras (synonyme d'une posture fermée) ou encore sourire trop peu. Y sont également rappelés les éléments qui comptent lors de cette première rencontre professionnelle : l'attitude, la démarche, l'expression orale ou encore la confiance inspirée par le candidat.

On apprendra enfin que l'entretien dure en moyenne 40 minutes. Et que dans un tiers des cas, les candidats sont jaugés dans les… 90 premières secondes ! D'où l'intérêt - s'il était encore utile de le rappeler -, d'être sacrément bien préparé en amont.

Mylène Sacksick
 
Suivre et être alerté des nouvelles publications de Mylène Sacksick


Recevoir la newsletter quotidienne


Ajouter à mes favoris
Etre alerté
Ajouter un
commentaire
(4)
Partager :
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email

 Commentaires : Signaler un abus
François-Xavier Bonnot-Yvernay
Et si finalement etre naturel était aussi une bonne solution ? Etre honnête sur qui nous sommes, ce que l'on recherche, ce qu'on aime ou pas, notre caractère, nos besoins, nos envies... Dire que l'on cherche un poste bien payé n'est pas négatif, seul un mauvais manager ne saura pas détecter ici que votre motivation reposera sur vos objectifs et vos primes, ce qui fera avancer l'entreprise. Seul un mauvais manager ne comprendra pas que si vous êtes honnête et sans filtre vous êtes alors un bon élément loyal qui dira ce qu'il pense, les bonnes et les mauvaises choses. Négocier son contrat pour avoir 2 jours consécutifs en apportant un argument est indispensable. Pas juste parce que c'est comme ca. Mais parce que vous en avez besoin pour vous reposer correctement et etre en forme pour travailler mieux...
18/07/2017 00:55
Suivre et être alerté des nouvelles publications de François-Xavier Bonnot-Yvernay
François-Xavier Bonnot-Yvernay
Dire aussi que l'on ne s'est pas renseigné de trop sur l'entreprise n'est pas une mauvaise chose. Si l'on sait expliquer ensuite que tout simplement votre recruteur connaît mieux son entreprise que nous et que lui sortir des chiffres qu'il connaît deja n'a rien d'intéressant. Que vous préférez apprendre de lui sur son entreprise ce qui vous donnera envie de confirmer votre candidature. Car oui, beaucoup de chefs d'entreprises oublient qu'il n'y a pas qu'eux qui décident qui ils embauchent. Et beaucoup de futurs salariés oublient qu'ils ont aussi le pouvoir de décider pour qui ils ont envie de travailler.
18/07/2017 00:58
Suivre et être alerté des nouvelles publications de François-Xavier Bonnot-Yvernay

  Publier


Emploi
Isabelle Couture (Sodexo France) : "Chaque collaborateur bénéficie d'un parcours d'intégration"
lundi 18 septembre 2017 12:25
Le groupe international est constamment à la recherche de nouveaux talents, annonce la directrice du développement emploi et mobilité...  Lire la suite
 
 Abdoulaye Diallo (Aden) : "Nous recherchons des candidats qui aiment relever les défis"
vendredi 15 septembre 2017 16:19
Innovateur majeur dans les prestations de services 'smart integrated facilities management', le groupe Aden recrute...  Lire la suite
 
Sabrina Mottin (Nicolas) : "Nous recrutons essentiellement des cavistes"
vendredi 15 septembre 2017 09:23
L'enseigne sera présente pour la première fois au salon LHR Emploi...  Lire la suite
 
Maÿlis Picard (Vitalrest) : "Nous offrons de belles perspectives de carrière"
jeudi 14 septembre 2017 10:04
La chargée de développement RH du groupe de restauration collective détaille les perspectives d'embauches dans les mois à venir...  Lire la suite
 
Caroline et Sophie Rostang (Maison Rostang) : "Intégrer une famille au sens large du terme"
mercredi 13 septembre 2017 09:56
- Quelles sont vos perspectives de recrutement à moyen terme ?Nous avons la chance d'être en croissance, avec des ouvertures en 2016...  Lire la suite
 

Autres articles...
Spécial Carrières 2013
Spécial Carrières et salaires


L'Hôtellerie Restauration - 5 rue Antoine Bourdelle - 75737 Paris cedex 15
Tél : +33 1 45 48 64 64 - Fax : +33 1 45 48 04 23
Copyright © L'Hôtellerie Restauration
Mentions légales