En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure navigation et nous permettre de réaliser des statistiques d'audience. Cliquez pour en savoir plus !
Actualités
Espace Abonnés
Espace abonnés
Accueil > Actualités > Emploi

Lettre de motivation : les dix erreurs qui gâchent tout


mercredi 17 mai 2017 10:03

Ajouter à mes favoris
Etre alerté
Ajouter un
commentaire
(4)
Partager :
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email

75 - Paris Certains recruteurs attachent beaucoup d'importance au contenu de la lettre, qu'il ne faut donc pas négliger.

Veillez à vous relire ou à vous faire relire.
Contenu cohérent et vivant, zéro faute d'orthographe, mise en page impeccable : le CV était parfait. Malheureusement, beaucoup de candidats ont tendance à bâcler la lettre de motivation qui l'accompagne, alors que celle-ci fait partie intégrante d'une candidature. Ils ont tort : si certains recruteurs ne s'y attardent pas, d'autres en revanche y attachent beaucoup d'importance. 

Ainsi, lorsque vous rédigerez la vôtre, tâchez de ne jamais commettre ces dix erreurs :

- Une lettre de motivation au mauvais format : si elle est trop courte, le recruteur le prendra mal. Trop longue, il aura tendance à piquer du nez. Restez donc sur le format classique d'une page.

- Omettre de s'adresser à la personne stipulée dans l'annonce : jugé 
au mieux comme de l'inattention, au pire comme de la maladresse, soyez extrêmement vigilant sur ce point.

- Une lettre datée d'il y a six mois : hum… comment dire ? Dommage, ça n'aurait pas dû arriver.

- Des fautes d'orthographe à la pelle : inutile de préciser que c'est très mal vu !

- Une mise en page fantaisiste : savoir découper les paragraphes, c'est prouver que l'on structure sa pensée. Aérer son propos, c'est montrer qu'on a les idées claires. Aligner un texte, c'est afficher son perfectionnisme.

- Le manque de formule de politesse : si cela peut sembler désuet, ces formules marquent pourtant votre considération à l'égard du recruteur. C'est bien le minimum que vous lui devez, lui qui épluche depuis des heures des centaines de candidatures.

- Avancer des qualités et compétences sans les prouver : si on peut tout à fait affirmer sans fausse modestie que l'on possède certains atouts, il faut en revanche les étayer par des exemples précis. Les employeurs veulent du concret !

- N'avoir qu'une seule lettre type pour toutes vos candidatures : grossière erreur, immédiatement décelable par un recruteur. Ce dernier saura apprécier une lettre de motivation personnalisée.

- Se survendre : cela vous fera immanquablement passer pour un prétentieux. Tâchez de rester humble et é
vitez les formules excessives. 

- Mentir : c'est 
évidemment rédhibitoire. On met en valeur son parcours, on ne déforme pas la réalité à son avantage. D'ailleurs, chez un recruteur qui a de l'expérience, ce genre d'erreur se décèle assez rapidement lors de l'entretien d'embauche. Mieux vaut rester soi-même. 


Mylène Sacksick
 
Suivre et être alerté des nouvelles publications de Mylène Sacksick


Recevoir la newsletter quotidienne


Ajouter à mes favoris
Etre alerté
Ajouter un
commentaire
(4)
Partager :
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email


  Publier


Emploi
 Vaut-il mieux travailler dans un grand groupe ou une PME ?
lundi 17 juillet 2017 13:55
En hôtellerie comme en restauration, il est possible d'exercer sensiblement le même métier dans un petit établissement familial...  Lire la suite
 
Ce qu'il faut savoir avant de passer un entretien d'embauche
lundi 10 juillet 2017 15:12
Une l'infographie publiée par l'institut américain Classes and Careers recèle quelques enseignements instructifs pour les candidats.  Lire la suite
 
Des Étoiles et des femmes à Montpellier : neuf stagiaires décrochent leur CAP
jeudi 6 juillet 2017 11:30
Le résultat de la première session de ce programme de formation innovant, mené en partenariat avec des restaurants de Montpellier et La Grande-Motte...  Lire la suite
 
Comment relancer un recruteur après un entretien
mardi 4 juillet 2017 16:09
On s'imagine souvent qu'en recontactant son interlocuteur après un entretien d'embauche, on risque...  Lire la suite
 
La chaîne de pizzerias La Scala sécurise son recrutement
jeudi 29 juin 2017 16:15
Pour pallier le manque de cuisiniers, l'enseigne de Blois a réussi à former 13 demandeurs d'emploi avec un poste à la clé.  Lire la suite
 

Autres articles...
Spécial Carrières 2013
Spécial Carrières et salaires


L'Hôtellerie Restauration - 5 rue Antoine Bourdelle - 75737 Paris cedex 15
Tél : +33 1 45 48 64 64 - Fax : +33 1 45 48 04 23
Copyright © L'Hôtellerie Restauration
Mentions légales