En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure navigation et nous permettre de réaliser des statistiques d'audience. Cliquez pour en savoir plus !
LHR Contacts
  Se connecter   S'abonner  
Les ACTUALITÉS de L'Hôtellerie Restauration en flux RSS
Actualités
classées par   Date | Rubrique | Région
Accueil > Actualités > Emploi
Les rémunérations 2012 dans les métiers des CHR : "Côté direction : diriger, administrer, développer"
mercredi 13 février 2013 14:55

RéagissezRéagissez
PartagerPartager   ImprimerImprimer   Agrandir taille de caractères   Réduire taille de caractères

Attention : toutes les fourchettes de salaires sont en brut

Directeur de restaurant              2 500 € à 5 000 €

Excellent commercial, manager et gestionnaire, le directeur de restaurant dirige et coordonne toutes les activités du restaurant comme un centre de profit. Il est chargé de véhiculer l'image de marque de l'établissement en usant de toutes ses qualités relationnelles, tout en étant responsable de sa bonne gestion et organisation (finances, plannings, ressources humaines, qualité de l'accueil, satisfaction des clients). Ses missions varient en fonction du type et de la taille du restaurant (capacité, chiffre d'affaires). Dans un restaurant indépendant, traditionnel ou gastronomique, le goût et la connaissance de la cuisine sont particulièrement importants, et le directeur participe, avec le propriétaire de l'établissement et le chef cuisinier, à l'élaboration des plats inscrits sur la carte. Il décide des prix affichés en fonction du budget annuel qu'il a lui-même fixé. Dans les restaurants de chaîne ou à thème, le lien avec le goût de la cuisine est plus distendu, et le directeur de restaurant se concentre plus sur la gestion, les procédures internes et les résultats financiers.

L'écart de salaire (du simple au double) dépend de l'importance du centre de profit.



Directeur de la restauration dans un hôtel (F & B manager)          2 000 € à 4 500 €

Nommé par le directeur de l'hôtel, le Food & Beverage manager est, avec le directeur de l'hébergement, l'un des piliers de la direction de l'hôtel. Il est responsable de l'ensemble du pôle restauration de l'hôtel (restaurant(s), bar(s), room-service, service des banquets). Il dirige, coordonne et supervise l'ensemble du personnel travaillant dans ces services et participe à leur recrutement. Chargé de développer la rentabilité des points de vente restauration, il élabore et contrôle le budget de fonctionnement, gère les achats, participe à la création de la carte et à la fixation des prix des menus en collaboration avec le chef de cuisine et le directeur de l'hôtel. Homme de terrain et de relations publiques, il entretient l'image et la bonne réputation de l'établissement (publicité, relations clients, organisation d'événements…).

Directeur d'hébergement                           2 200 € à 3 500 €

Généralement réservée à des établissements de grande capacité (plus de 100 chambres), la fonction de directeur d'hébergement couvre plusieurs aspects : commercial, managérial et direction d'exploitation. Le directeur encadre l'ensemble du personnel des étages et de l'accueil, dont il coordonne l'efficacité et le travail afin d'assurer une qualité de service en chambre irréprochable aux clients. Il contrôle l'équilibre financier du fonctionnement des chambres, établit les budgets prévisionnels et s'assure de la rentabilité de l'activité hébergement. Il est également chargé d'assurer le remplissage de l'hôtel. Pour cela, il gère les relations avec les agences de voyage et les centrales de réservations, développe la notoriété de son établissement auprès des professionnels du tourisme, entretient de bonnes relations avec les établissements concurrents afin de bénéficier de réaffectations de clients, et coordonne les opérations spéciales d'accueil de groupe.

 

Directeur d'hôtel                       2 500 € à 5 000 €

Directeur de la politique commerciale, de l'exploitation, de la gestion et de la comptabilité, le directeur d'hôtel est responsable des résultats de l'établissement. Il doit souvent en rendre compte aux dirigeants du groupe auquel appartient l'établissement, ou au propriétaire quand il s'agit d'un hôtel indépendant. Ces responsabilités nécessitent un grand sens commercial (pour vendre les chambres au meilleur prix et générer du chiffre d'affaires), des qualités managériales (pour gérer et coordonner toutes les équipes et maintenir un bon climat social), des compétences de gestionnaire (pour être capable d'ajuster la stratégie de vente aux contraintes économiques internes et externes) et la connaissance des métiers du service.

Ses responsabilités et son salaire varient en fonction du type d'établissement : nombre de chambres, chiffre d'affaires, standing, nombre d'étoiles, hôtel indépendant ou de chaîne, avec ou sans restaurant… Selon le Fafih, il y a environ 2 400 personnes en France qui exercent le métier de directeur d'hôtel.

Les facteurs qui jouent sur le salaire
• vers la fourchette basse : avantages ajoutés au salaire (logement, prime, voiture, etc.) ;
• vers la fourchette haute : nombre important de chambres, prix moyen élevé, forte autonomie commerciale.
Sur ce poste, le marché s'équilibre, contrairement à 2010 et 2011 où la demande était beaucoup plus forte.

 

Hélène Binet



A lire aussi :
 
Retrouvez tous les articles du Spécial Carrières


Recevoir la newsletter quotidienne


Ajouter à mes favoris
Etre alerté
Ajouter un
commentaire
Partager :
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email


  Publier


Emploi
Club Med recrute 1 500 personnes pour le printemps
jeudi 4 février 2016 18:30
Le Clud Med lance, en ce mois de février, le recrutement de ses futurs G.O et G.E pour ses villages en Europe, Afrique et au...  Lire la suite
 
Anne-Laure Bichet : "L'évolution est encouragée chez Pomme de Pain"
jeudi 4 février 2016 16:01
La responsable du développement ressources humaines évoque des perspectives d'embauche en CDI, tout au long de l'année.  Lire la suite
 
Philippe Legardez (Century 21 Horeca) : "Nous recherchons des personnes ayant le sens du service et une grande ouverture d'esprit"
mercredi 3 février 2016 17:13
Le directeur commercial hôtellerie, restauration, cafés, en charge du recrutement et de la formation annonce 25 embauches en 2016.  Lire la suite
 
Quel est le meilleur moment pour prendre un congé personnel de formation ?
mardi 2 février 2016 14:12
En lien avec une reconversion professionnelle ou une montée en compétence, le CIF se prend en général à la quarantaine, période charnière dans une...  Lire la suite
 
François-Xavier Guilet : "Bertrand Restauration donne sa chance à tous"
mardi 2 février 2016 12:19
Responsable recrutement et relations écoles au sein de Bertrand Restauration, François-Xavier Guilet annonce 1 300 recrutements en 2016. Il...  Lire la suite
 

Autres articles...
Spécial Carrières 2013
Spécial Carrières et salaires

Nouveaux étoilés Michelin 2016
2 nouveaux
- Alain Ducasse (Alain Ducasse au Plaza Athénée à Paris)
- Christian Le Squer (Le Cinq au Restaurant George V à Paris)
10 nouveaux
42 nouveaux

Nouveaux étoilés 2016
Le journal L'Hôtellerie Restauration
LHR Contacts - Rejoignez le réseau des professionnels des CHR

Newsletter
Quotidienne
Rechercher une formation une école
Besoin d'un renseignement ? Ayez le réflexe Boite à outils
Salon - Agenda
Salon - Agenda
L'Hôtellerie Restauration - 5 rue Antoine Bourdelle - 75737 Paris cedex 15
Tél : +33 1 45 48 64 64 - Fax : +33 1 45 48 04 23
Copyright © L'Hôtellerie Restauration
Mentions légales