Actualités

Hommes & entreprises

enquête

Femmes, mode d'emploi

Trop longtemps cantonnées aux rôles d'épouses, de serveuses, de femmes de chambre, les femmes sont aujourd'hui de plus en plus nombreuses à prendre leurs marques dans l'hôtellerie-restauration. Qui sont-elles ? Que veulent-elles ? Quel rôle jouent-elles ? Quelques-unes se livrent...

m Dossier réalisé par Lydie Anastassion, Claire Cosson et Sylvie Soubes

En hôtellerie, jusqu'à la publication de l'arrêté du 16 décembre 1964 (JO du 4 avril 1965), les établissements qui souhaitaient se voir attribuer 4 étoiles luxe, 4 étoiles, et dans certaines conditions, 3 étoiles, devaient s'interdire d'avoir du personnel féminin en réception, conciergerie... Autant dire que les écoles hôtelières à cette époque, fort peu nombreuses (Paris, Strasbourg, Thonon-les-bains, Nice, Toulouse, Clermont-Ferrand et Grenoble), ne recrutaient jamais de jeunes filles pour les sections qui préparaient aux carrières de cuisine et de salle. Les rares admises à suivre le cursus des écoles hôtelières obtenaient ce privilège du fait de parents hôteliers ou restaurateurs, et leur enseignement était alors centré sur le secrétariat, la couture, les tâches ménagères, afin de mieux les préparer à assumer la lourde tâche de femme d'hôtelier ou de femme de restaurateur qui les attendait. Certaines se reconnaîtront certainement dans ces quelques lignes...
Autant de blocages dans l'ouverture de ces métiers aux femmes n'ont fait que retarder leur évolution professionnelle dans le secteur au cours du siècle dernier. Les années 1980 ont été celles de la diversification des niveaux de formations, du développement des écoles hôtelières dans toute la France, et l'intégration des filles dans ces cursus s'en est trouvée facilitée. 20 ans maintenant que, petit à petit, elles ont connu des évolutions de carrière, 20 ans maintenant que les mentalités changent doucement. Pénurie de personnel oblige, les chefs de cuisine acceptent de plus en plus de les intégrer aux brigades en cuisine. Etonnés de la qualité de leur travail pour certaines, ils sont aujourd'hui de plus en plus ouverts à l'idée de leur confier de réelles responsabilités. Certaines sont aujourd'hui aux commandes de brigades importantes, d'autres ont créé leur entreprise et la gèrent dans de très bonnes conditions. Côté direction d'hôtels, même schéma, on les rencontre chaque jour un peu plus aux commandes de services très importants, tant au niveau des finances que de la production, de la communication. Certains hommes avouent préférer travailler avec elles. Leur approche plus pragmatique des problèmes, leur efficacité, leur exigence en matière de résultat, leur désintérêt pour le pouvoir font d'elles des collaboratrices, des négociatrices reconnues et respectées. Aujourd'hui, comment vivent-elles leur situation dans l'entreprise ? Qu'attendent-elles du regard des autres ? Quelles sont leurs aspirations ? Comment vivent-elles leur quotidien auprès d'un mari célèbre qu'elles ne cessent d'épauler dans l'ombre ? Autant de questions que nous leur avons posé. Rencontres... zzz18p

FemmesEnCuisine.JPG (5639 octets)
Femmes en cuisine

EllesTiennentUnBistrot.JPG (6845 octets)
Elles tiennent un bistrot

FemmesDeChef.JPG (6288 octets)
Femmes de chef

Article précédent - Article suivant


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'Hôtellerie n° 2747 Magazine 6 Décembre 2001


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration