×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

Hommes & entreprises

stratégie

L'Hôtel de Carantec en Bretagne

Côté ouest, entre Japon et arts déco

Après un rachat et d'importants travaux, l'Hôtel de Carantec a ouvert ses portes il y a quelques mois. Juste le temps d'obtenir, côté restaurant, un premier macaron au Guide Rouge. Patrick Jeffroy, le propriétaire et cuisinier, est heureux de nous faire visiter sa maison.

m Cécile Junod Photos GPO. Hubert Taillard

Pétillant, plein d'humour et toujours avec mille idées en tête, Patrick Jeffroy vient de réaliser son rêve en ouvrant un établissement en bordure de mer. En bordure de 'sa' mer contenue dans la baie de Morlaix. "Lorsque j'ai appris que cet établissement était à vendre, raconte Patrick Jeffroy, je n'osais y croire. Un beau bâtiment tel que celui-ci, qui, certes, nécessitait beaucoup de travaux, en bordure de mer, et avec cette vue... C'était trop beau !"
La grande verrière du restaurant surplombe ce grandiose paysage marin. Aussi pour la décoration, Patrick Jeffroy décida de laisser la part belle à ce décor naturel et opta pour une ambiance sobre, très en adéquation avec son goût pour l'art asiatique. Car de ses escapades au quatre coins du monde, il a ramené de nouvelles idées, tant pour les distiller dans sa cuisine que dans le décor de son établissement. Le Japon l'a particulièrement séduit. Il y est même retourné trois fois. Trois fois ébahi par la culture, la cuisine et les jardins secs des moines bouddhistes.
Soutenu tant moralement que financièrement par son principal actionnaire, Charles-Henri Canto, carantequois d'origine, Patrick Jeffroy s'est alors lancé dans l'aventure. Une aventure qui coûta 2,6 millions de francs pour l'acquisition du lieu et 11 millions de francs pour les travaux. Après 8 mois de réhabilitation, l'Hôtel de la Falaise laissa donc place à l'Hôtel de Carantec. L'extérieur subit lui aussi un important lifting. Autrefois en brique rouge, rehaussée de faux colombages couleur lie-de-vin, la nouvelle façade s'affiche désormais fièrement en crépi couleur sable. Côté restaurant, nappage blanc immaculé et petits bouquets de fleurs exotiques ramenées des lointains horizons par sa fille, hôtesse de l'air, et rassemblées en de véritables compositions artistiques. Du bois sombre, une architecture épurée style années 30, des lignes droites et simples. Au sol, alternance très japonisante de moquette et de bois. Le tout pour créer une ambiance calme, sereine, quasi religieuse. Sans oublier, ci et là, quelques clins d'œil à l'artisanat régional. Dans le hall d'entrée, de superbes vitraux anciens de 1850, achetés autrefois par la mère de Patrick Jeffroy et laissés au rebut durant de longues années, ont trouvé ici leur place. Représentant des personnages vêtus de costumes régionaux très colorés, ils apportent par transparence de belles couleurs et une authentique touche locale. D'ailleurs, la réception a été entièrement aménagée en fonction de ces vitraux, véritables pièces maîtresses du décor. "Je suis comblé, insiste Patrick Jeffroy. Je souhaitais un décor sobre, mais agrémenté de quelques notes évocatrices de la Bretagne, sans jamais tomber dans la 'bignouserie'. Tout cela a été remarquablement réalisé grâce à Jean-Pierre Kergoat, un Morlaisien possédant une grande sensibilité, une solide culture bretonne des années 20 et 30 et beaucoup de talent pour l'aménagement. Nous avons longuement évoqué ensemble ce que serait ce décor. Il a su cerner mes souhaits et les a harmonieusement traduits."
Un artiste breton a également réalisé diverses ornementations en cuivre, subtil mélange entre art déco et emblème celtique. On les retrouve ça et là, sur le bar, les luminaires et les têtes de lit.
Les chambres ont elles aussi été entièrement restructurées. Des 24 existantes à l'origine, il n'en reste que 12. Belles, vastes, avec une vue magique sur cette mer qui découvre à chaque marée de nombreux îlots rocheux, joliment découpés. Le décor y est sobre, raffiné et élégant. Là aussi, les sols affichent une originale alternance de bois et de moquette. Moquette autour du lit, parquet dans le reste de l'espace. Et pour des raisons d'hygiène, Patrick Jeffroy a banni le dessus-de-lit. Il l'a avantageusement remplacé par une couette et sa housse, laquelle renforce la sensation de cocooning et de bien-être. Déclinaisons de teintes ivoire pour certaines chambres, de bleu pour d'autres. Le tout, avec beaucoup d'attention jusque dans les moindres détails.
Pour attirer la clientèle d'entreprises, une belle salle de réunion a été aménagée. Et ça marche très bien. "C'est très encourageant, conclut Patrick Jeffroy. Avec, en plus, la récente obtention d'une étoile au Guide Rouge, je suis un chef d'entreprise content." n

Restaurant Patrick Jeffroy Hôtel de Carantec
20, rue Kelenn
29660 Carantec
Tél. : 02 98 67 00 47
Fax : 02 98 67 08 25
Web : www.hoteldecarantec.com


L'entrée a été entièrement aménagée autour de ces superbes vitraux anciens. Et pour parachever cette ambiance quasi religieuse, les sièges sont inspirés des chaises d'église, version moderne.


Une ambiance sereine apportée par une architecture épurée, des boiseries sombres qui structurent l'espace, et un éclairage naturel tamisé par des stores à lattes.


La grande verrière du restaurant surplombe un grandiose paysage marin. Pour la décoration, Patrick Jeffroy a décidé de laisser la part belle à ce décor naturel et opté pour une ambiance sobre, très en adéquation avec son goût pour l'art asiatique.


Décoration sobre, raffinée et élégante dans les chambres, avec en toile de fond, la magnifique baie de Morlaix.

Article précédent - Article suivant


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'HÔTELLERIE n° 2721 Magazine 7 Juin 2001


zzz36p
L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration