×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

QUEL ENVIRONNEMENT DEMAIN ?
____________________________________

Saint-Martins Lane

Une expérience sensorielle

Saint-Martins Lane à Londres : visite d'un lieu aux accents virtuels et futuristes, inscrit dans le IIIe millénaire.

L'objectif était d'expérimenter, au-delà des frontières du connu, un type inédit d'établissement répondant aux besoins inassouvis de la nouvelle clientèle d'affaires, plus à la recherche de sensations extraordinaires que de luxe conventionnel.
Souvent imité, jamais dupliqué, le style Schrager, doué d'une infaillible capacité à anticiper les courants porteurs, a atteint ici, un nouveau niveau, plein d'un esprit jeune, de fantaisie et de charme. Après New York, Miami et Los Angeles, où il a inauguré des établissements hors du commun, Ian Schrager* ne perd rien de son audace et ouvre à Londres le Saint-Martins Lane, première unité d'une nouvelle génération d'hôtels urbains.
"Au Saint-Martins Lane, nous avons voulu imaginer quelque chose de tout à fait différent de ce qui s'est toujours fait, explique Ian Schrager. Quelque chose de résolument original, défiant tous les diktats établis et fournissant aux voyageurs une excitante et inoubliable émotion."
Pour celui qui franchit le seuil, l'expérience est totale, personnelle et interactive. Elle stimule les sens, bouscule les idées reçues et se vit tel un défi, une provocation ou un divertissement.

Un monde subversif, sensuel, étonnant et magique
Caractérisé par une grande absence d'éléments décoratifs, cet hôtel se distingue plus par son atmosphère et les sensations qu'il fait naître que par son look ou son style. Le Saint-Martins Lane est une expérience à vivre et non un lieu à visiter pour son décor.
"A la fois étonnant et magique, cet hôtel est destiné à une clientèle internationale spécifique, reprend Ian Schrager, la nouvelle "jet set" de la génération Information, dont les besoins étaient jusqu'alors mal définis et donc mal assouvis. Cette nouvelle tribu de globe-trotters, véritables forçats du travail qui sillonnent le monde 24 heures sur 24, base davantage ses choix sur un style de vie plutôt que sur des considérations financières. Avec un prix de base à 125 pounds la nuit, le Saint-Martins Lane offre une réelle valeur ajoutée pour cette clientèle, résolument individualiste, à la recherche d'expériences personnelles uniques, qui apprécie l'esprit et l'humour, et définit le vrai luxe non pas en termes de possessions matérielles, mais en termes d'accès à de nouvelles sensations ouvrant sur quelque chose de vraiment spécial et inédit."
Quelque chose qu'elle trouvera, à n'en pas douter, au Saint-Martins Lane, un hôtel audacieux et anticonventionnel, qui offre de nouveaux standards incluant une intransigeante attention aux détails et au service.
Situé au cœur de Coven Garden, le quartier le plus vivant et excitant de Londres, le Saint-Martins Lane dispose de 204 chambres réparties sur 7 niveaux. Pour sa réalisation, Ian Schrager a fait appel au célèbre designer Philippe Starck. Il lui a demandé de le traiter dans un style vernaculaire fluide, en dehors de tout dogme décoratif. Il pouvait se laisser aller jusqu'aux dernières limites de l'invention, sans aucune entrave. Le but était de créer un environnement différent jusqu'à transcender le design, tout en instaurant une subversive collision des diverses influences. Ainsi, le Saint-Martins Lane représente-t-il une réelle coupure avec l'hôtellerie traditionnelle, n'appartenant désormais à aucun style, aucune tendance. Cependant, confort, simplicité, sérénité et dimension pratique sont les termes qui expriment ici le mieux le style de Philippe Starck. Et la description serait incomplète si l'on ne mentionnait l'amusement, la surprise et la fantaisie à la limite de la folie.
"Nous ne voulions pas créer un lieu traditionnel, conclut Ian Schrager. Notre but était d'échapper aux conventions établies pour entrer dans une voie créative, subversive, sensuelle et originale. Avec en plus un sens du magique et de l'étonnant."

m Cécile Junod - photos Todd Eberle


Une installation lumineuse interactive, unique en son genre, permet aux clients de changer, selon leur état d'âme la teinte de la vitre. De l'extérieur, la nuit, la façade du Saint-Martins Lane se transforme ainsi en une mosaïque de lumières colorées.


Une fois passé le tambour jaune et lumineux, on pénètre dans le hall d'accueil, lieu de rencontre et de communication d'un nouveau genre. Véritable espace théâtral animé de mobilier éclectique et d'éléments originaux, le lobby est comme un village composé de six espaces distincts mais entrelacés, offrant chacun une expérience sensorielle unique.


L'un des restaurants de Saint-Martins Lane est une alternative revisitée de la classique brasserie. En distillant l'essence même des éléments traditionnels de ce type de restaurant, ils ont gardé l'esprit du lieu. Avec ses confortables banquettes en cuir, ses chaises bistro et ses sols en marbre blanc, le restaurant offre là les constituants fondamentaux d'une brasserie.


Le Light Bar est un magnifique espace occupé par une unique table communale et animé par zone d'une vibrante lumière violette, jaune, verte et rouge. Dans ce profond éclaboussement de couleurs, les hôtes sirotent leur cocktail tout en bavardant les uns avec
les autres.


La chambre vue à travers la vitre teintée.


Une suite du Saint-Martins Lane.


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'HÔTELLERIE n° 2648 Magazine 13 Janvier 2000


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration