×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

QUELLE HOTELLERIE DEMAIN ?
_________________________________

Fiction

Revue de presse de l'an 2004

Globalisation, éclatement des marques, développement du multimédia. Délire en forme de clin d'œil sur ce qui pourrait se lire dans L'Hôtellerie en 2005.

L'année 2004 qui vient de s'achever a su répondre favorablement aux attentes des hôteliers. Si la fréquentation n'a pas augmenté depuis l'année 2001, les hautes performances enregistrées aussi bien par l'hôtellerie parisienne qu'en province restent d'un très bon niveau. En effet, la France maintient sa position de leader en matière d'arrivées sur son territoire (même si l'écart diminue) et l'intensification des flux touristiques tant nationaux qu'internationaux favorise particulièrement le développement du secteur aussi bien sur le plan de l'emploi que des richesses dégagées.
Nous présentons dans les paragraphes suivants les grands thèmes qui ont ponctué cette année 2004 :

Intensification de la globalisation
Aussi bien Hilton, que Sheraton, Marriott ou Bass (pour ne citer qu'eux) ont encore augmenté leur présence dans l'Hexagone, avec de nombreux développements en province.
2004 aura également vu l'accélération de la pénétration des chaînes asiatiques sur le marché métropolitain qui, jusqu'à présent, se limitaient à un établissement Evergreen et au Nikko.
Enfin, la France s'exporte toujours bien (en tout cas mieux que le roquefort !) et le Groupe Accor a enfin réussi à asseoir sa place dans le marché haut de gamme américain grâce à sa dernière acquisition.
A l'instar des industries pharmaceutiques ou informatiques, nous avions déjà pu constater depuis quelques années une tendance à la concentration du secteur et une volonté d'intégration verticale grandissante des principaux acteurs. L'année 2004 qui s'achève a ainsi été marquée par le rachat, cette année encore, de nombreux hôtels indépendants par des groupes hôteliers et l'OPA lancée sur Havas vient encore accentuer ce phénomène.
On en a eu peur, il a fait couler beaucoup d'encre, et voilà qu'aujourd'hui il nous est indispensable. Si Internet connaît un succès grandissant et demeure aujourd'hui un élément primordial dans la distribution de produits hôteliers ou touristiques, il n'en reste pas moins vrai que les agences de voyages conservent leur position privilégiée dans leurs relations avec la clientèle et constituent plus que jamais des cibles stratégiques pour les groupes hôteliers.
En effet, autant les agences de voyages que les GDS ont su utiliser Internet pour coller au marché. Pour cela, le nombre fait la force et preuve en est, la dernière agence de voyages indépendante a été cédée le 18 janvier dernier.

Eclatement des marques
La concentration de l'offre dans les mains de quelques opérateurs a imposé la création de nouvelles marques hôtelières aussi bien pour répondre aux différents niveaux de demande qu'à une uniformisation de l'offre. Six nouvelles marques ont vu le jour cette année. En effet, aussi bien le groupe Accor qu'Envergure sont confrontés à une monopolisation de plus en plus fréquente de l'offre sur une même place ; ces créations offriront ainsi une meilleure lisibilité de l'offre tout en laissant paraître une diversité d'opérateurs.
L'offre 4 étoiles totalisait en novembre dernier plus de 45 % de la capacité, il ne reste plus un seul 2 étoiles en centre-ville, les derniers ont été restructurés en 3 étoiles. L'offre économique n'est aujourd'hui présente qu'en périphérie.

Paris monte en gamme : heureux qui comme le touriste arrivant à Paris...
L'année 2004 a marqué l'apogée de l'offre parisienne en termes de qualité, en effet, la quasi-totalité des hôtels a été rénovée sur ces 8 dernières années avec une accélération des programmes depuis 3 ans. La ville de Paris s'embellit, et, à notre grande satisfaction, les hôtels suivent la cadence, ce qui permet à la capitale de se maintenir au premier rang des villes de congrès.
Le Magazine BEDOUCK a d'ailleurs attribué à Paris l'award de la ville de congrès la plus à l'écoute des congressistes.
Le nouveau multipasse (Smart Card) a enfin été introduit et permet aujourd'hui aux congressistes européens de bénéficier d'une carte unique pour leurs déplacements, l'accès aux centres d'informations, les entrées aux centres de réunion et d'exposition, et même leur checking à l'hôtel ! L'année 2005 devrait permettre de valider son fonctionnement et d'étendre son utilisation aux villes de province. A ce propos, l'avancée des technologies et des modes de consommation ont amené les opérateurs hôteliers à recomposer et adapter leur offre chambre. Nous avons vu, depuis quelques années déjà, le poste "recettes de téléphone" diminuer pour disparaître totalement en faveur du poste "recettes multimédia-divertissements".

Mais jusqu'où ira le progrès ?
Nous souhaitons par là même une bonne année 2005 aux derniers hommes de maintenance, pour ceux qui ont su s'adapter aux nouvelles technologies ! En effet, l'externalisation des services, déjà totalement accomplie pour le nettoyage des chambres, du linge et parties communes, se développe désormais sur les postes de maintenance qui nécessitent des connaissances informatiques et électroniques de plus en plus pointues.
Espérons que tous les cuisiniers ne soient pas remplacés par des apprentis chimistes d'ici 2010 !

m PKF Consulting


Sheraton a encore augmenté sa présence dans l'Hexagone.

Conjoncture

m Fonds de pension : Espérons que la création du premier fonds de pension français permettra de conserver une partie des fleurons de l'hôtellerie de luxe dans des patrimoines nationaux.
m CDEC : Bien qu'annoncée en mars dernier, la réforme est promise pour ce mois de janvier.
m Société : La dernière enquête PKF Consulting France sur l'hôtellerie illustre un vieillissement de la clientèle, notamment sur les segments loisirs et confirme le poids grandissant de la clientèle senior. Aux hôteliers de savoir coller aux évolutions.

 

Chaînes

m Marriott : La chaîne a dépassé de plus de 20 % son projet de création de 1 000 hôtels supplémentaires annoncé fin 1999.
m Nethôtel : La première chaîne économique qui propose un accès à Internet dans chaque chambre.
Belle récompense pour le Groupe dont l'innovation est saluée par un succès grandissant et qui a su prendre le cap du IIIe millénaire.

m Disney : L'achèvement cette année des travaux du nouveau parc d'attractions qui a été inauguré lors des fêtes
de fin d'année promet un bel avenir aux hôteliers de Marne-la-Vallée s'il connaît le même succès que le premier site.

m Leading Small Hotels of the World : La chaîne a fêté sa 500e adhésion en juillet dernier.

 

En bref

1er janvier 2005 - Rétrospective 2004 journal de L'Hôtellerie-PKF Consulting.

Bordeaux
Dotée de son casino flambant neuf, la ville devient la 4e grande métropole à disposer d'un complexe casinotier en centre-ville.

Lyon
L'ouverture du pôle hôtelier de Satolas renforce encore la position de Lyon sur le marché des congrès-séminaires.
Nice
Les travaux d'enterrement des voies de circulation de la Promenade des Anglais ont été initiés, à commencer par la portion faisant face au nouveau complexe de luxe du palais de la Méditerranée enfin ouvert.

Lille
L'aboutissement du projet hôtelier du centre Euralille vient enfin compléter l'offre d'hôtellerie internationale de la métropole.

Marseille
Le projet de réaménagement du Vieux Port terminé, la ville voit enfin l'ouverture du nouvel établissement sous enseigne Hilton venant ainsi compléter l'offre récente en chaînes internationales. Méridien et Hyatt se préparent à la concurrence.

Monaco
Forte du succès du nouveau complexe hôtelier de luxe du Larvotto, la principauté envisage la création d'un établissement 3/4 étoiles visant à répondre à l'excédant de demande que ne manquera pas de générer la prochaine extension du palais Grimaldi.

Nantes
Legroupe Concorde poursuit son développement en intégrant de plus en plus d'hôtels de charme tel que le dernier établissement ouvert en centre-ville.


L'enseigne s'implante à Marseille suite au réaménagement du Vieux Port.


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'HÔTELLERIE n° 2648 Magazine 13 Janvier 2000


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration