×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

QUELLE RESTAURATION DEMAIN ?
___________________________________

Les Français plébiscitent les produits du terroir

Le CMA (Centre de marketing avancé), dans une étude mandatée par la Sodexho, nous prédit la percée des produits d'origine.

Part du budget des ménages consacrée à l'alimentation

1960 33,3 %
1970 26,1 %
1980 21,4 %
1990 19,3 %
1999 17,2 %

On note une régression importante de la part du revenu des ménages destinée à l'alimentation. Or, dans le même temps, les revenus ont augmenté. Mais bonne nouvelle, la part du revenu consacrée pour manger hors du foyer a, quant à elle, augmenté, passant de 10,3 % en 1960 à 20,6 % en 1999.

 

Le temps consacré au repas

  Petit-déjeuner Déjeuner Dîner
1960 5 mn 52 mn 65 mn
1980 10 mn 46 mn 51 mn
1999 19 mn 33 mn 38 mn

En 30 ans, le temps que les Français consacrent à s'alimenter a très fortement diminué. En revanche, le petit-déjeuner se pose de plus en plus comme un repas à part entière. Pour Pierre Furon, directeur du CMA (Centre de marketing avancé), les Français raisonnent aujourd'hui de plus en plus en journée alimentaire. Une évolution à ne pas négliger. Dans le même ordre d'idées, le nombre de calories ingurgitées par jour est également en chute libre. Les hommes consommaient 3 520 calories par jour en 1960 contre seulement 2 380 en 1999. Pour les femmes, on est passé de 2 940 calories en 1960 à 1 730 calories cette année. C'est bien une tendance lourde qui illustre aussi l'intérêt grandissant des Français pour leur santé.

 

Repas de moins en moins structurés

  5/18 ans 19/60 ans + de 60 ans
1960 73 % 82 % 94 %
1980 57 % 72 % 82 %
1999 31 % 53 % 64 %

Dans ce tableau, vous découvrez en pourcentage le nombre d'individus qui font des repas à plus de 3 composantes. Les habitudes ont visiblement beaucoup changé et l'effet d'âge est indéniable. Les jeunes (en dessous de 18 ans) ont désormais intégré un nouveau modèle : plus de 3 plats, ils n'y tiennent pas !

 

Je consomme de plus en plus

  Produits Produits Produits Produits   Produits
  diététiques allégés enrichis bio   d'origine
1960 8,9 % X   X X 53,6 %
1970 11,3 % 24,9 %   X X 39,2 %
1980 24,9 % 76,3 %   4,8 % 6,4 % 31,1 %
1990 49,5 % 68 %   13,5 % 21,7 % 57,8 %
1999 68,2 % 52,9 %   31,7 % 48,3 % 73%

Autant les produits allégés ont visiblement entamé leur chemin vers le purgatoire, autant les produits bio et surtout les produits d'origine font une percée fulgurante. Les choix des consommateurs sont nets : la traçabilité n'est pas un vain mot. Les professionnels ont tout intérêt à les suivre sur cette piste.


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'HÔTELLERIE n° 2648 Magazine 13 Janvier 2000


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration