×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

LICENCE IV
Bière

Les Corses ont aussi leurs bières

Pietra et Serena, le retour au pays

Oui, les Corses ont le mal du pays et quand ils peuvent rentrer chez eux, ils le font. Dominique Sialelli assume totalement cet état d'âme. Il a, en outre, créé la première bière brassée en Corse. Qui est aussi la première bière à la châtaigne.

Par Sylvie Soubes

Furiani. Ciel résolument bleu. Derrière la brasserie, des métropolitains aperçoivent le stade. « C'est là que... », lance inévitablement l'un d'eux. « Oui », répond-t-on. « Pourquoi avoir construit ici ? » questionne un autre. « Nous sommes au-dessus d'une nappe phréatique, le site se trouve aussi à proximité de Bastia et tout à côté des entrepôts de la Socobo, qui est le plus gros opérateur de l'île en matière de boissons. » Un dernier coup d'œil instinctif au-delà des fûts empilés et la visite démarre. « La construction de la brasserie Pietra a commencé en 1995 et la mise en route de la production a eu lieu en mai de l'année suivante. » Répartition du capital (3 000 000 F) : SARL Pietra 54 % (actionnaires majoritaires Armelle et Dominique Sialelli) ; Socobo 19 %, Femu Qui 17 % et Cadec 10 %.


La Corse possède depuis 1995 sa bière et sa brasserie. Dans les règles de l'art brassicole.


Le projet date, quant à lui, de 1992. Dominique Sialelli, animé par une « volonté forte de retour au pays », réfléchit alors à la « fabrication d'un produit innovant, non concurrent d'un produit déjà existant localement », et qui s'intégrerait « parfaitement aux besoins d'un pays au climat méditerranéen ». Pourquoi pas une bière ?
« De sa naissance jusqu'à sa mort, toute la vie d'un Corse est bercée par le châtaignier », dit un vieux dicton corse. « La châtaigne, reprend Dominique, outre ses qualités biologiques, s'inscrit dans l'histoire et le patrimoine de la Corse. Elle nous est apparue comme la matière première idéale pour entrer dans la composition de la bière corse. » Les premiers essais ont eu lieu en Alsace. La farine de châtaigne « hautement fermentescible » donne une bonne tenue de mousse et la bière obtenue présente une robe de couleur vieil or. « Mélangée au malt pendant l'empâtage, 1re manipulation du process brassicole, la farine de châtaigne est utilisée comme une matière première et non comme un arôme », précise le brasseur.
Reste ensuite à « valider la recette » auprès des consommateurs. Les tests effectués en Corse et sur le continent le confirment. La bière à la châtaigne se révèle une excellente idée.

De 2 300 à 10 000 hl

Passée de 2 300 hectolitres en 1996 à 6 350 l'an dernier, la brasserie devrait approcher les 10 000 hectolitres en 1998. La Pietra, bière « ethnique », bière ambrée titrant 6°, a le vent en poupe. Distribuée à l'échelon national, la voici partie pour le Québec, l'Italie, l'Allemagne, l'Espagne et la Suisse. Au début de l'été, Dominique Sialelli innove une seconde fois avec la Serena. « Une blonde comme le soleil de Corse, plus légère. Ses 4,8° lui confèrent un grand pouvoir désaltérant .»
Pietra et Serena. Deux bières dont les noms côte à côte forment celui du village de haute Corse qui a vu naître Dominique Sialelli, Pietraserena.
Deux bières particulièrement appréciées des Corses. La Pietra est largement présente dans les bars et les restaurants de l'Ile de Beauté et des restaurateurs proposent aujourd'hui des recettes faites à partir d'elle.
Armelle Sialelli, l'épouse de Dominique, espère, quant à elle, séduire le continent (dont elle est originaire - c'est une rouen-
naise -) avec un concept de bar à bières dont le décor s'inspire de la tradition corse. Bière et charcuterie font très bon ménage.


La petite dernière de la brasserie, sortie juste avant l'été : la blonde Serena.


Pietra est disponible en fûts et en petites bouteilles.

Animation

Pietra revendique non seulement la nationalité corse, mais également la classification bière d'automne. « Un petit supplément de vacances », annonce-t-on.
A l'heure de l'apéritif, la bière ambrée de Furiani se positionne « comme un dernier rayon de soleil avant l'hiver ». Une animation clés en main est ainsi proposée aux CHR. Outils de balisage spécifiques aux couleurs de l'automne, sous-bock édités en série limitée, banderoles, affiches, outils de service, cartes de fidélité...
Renseignez-vous sans faute auprès de votre entrepositaire ou directement auprès de la brasserie. Tél. : 04 95 30 14 70.


Une bière d'automne qui rappelle la Corse et les vacances.


L'HÔTELLERIE n° 2586 Magazine 05 Novembre 1998

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration