Actualités

1994

Une profession au bord de la crise de nerf

 

Cette année-là...

* Jusqu'alors chargé de mission auprès du ministre du Tourisme, Hugues Parant vient d'être nommé directeur du Tourisme.
* A la tête de la FNIH, Jacques Thé est reconduit pour un troisième mandat, après modification des statuts.
* Le taux de TVA de l'hôtellerie passe à 5,5%. Par contre, en restauration, celui-ci ne change pas et est maintenu à 18,6%. Exception faite pour la restauration rapide où les ventes à emporter sont assujetties au taux réduit, soit 5,5%.
* Le SMIC horaire passe à 35,56 F et la valeur d'un repas à 17,43 F.
* Le prix du téléphone est enfin libéré.
* Michelin décerne la troisième étoile à l'Alsacien Antoine Westermann, restaurant le Buerehiesel à Strasbourg.
* L'Hôtellerie est désormais entièrement disponible par Minitel en pianotant 3615 HORECA.

t Le cri d'alarme d'une profession malade

A l'occasion du XXIVème congrès de la Confédération, le président Henri Maillet tire la sonnette d'alarme. L'industrie hôtelière traverse une «zone de turbulences». Les entreprises disparaissent à vive allure. En proie à l'inquiétude, la profession réclame un soutien. A la FNIH, lors du 50ème congrès qui se déroulait à Montpellier, le même son de cloche est donné : la profession est au bord de la crise de nerf. Quelque 700 congressistes n'ont pas hésité à manifester leur «peur du lendemain» en réservant un «funèbre» accueil au ministre Bernard Bosson. Même scénario du SNRLH où Pierre Gauthier présente également au gouvernement une liste de revendications des professionnels, de plus en plus inquiets pour l'avenir. TVA, paracommercialisme, renégociation des prêts bancaires, calcul de la redevance TV, quelques dossiers brûlants qui opposent les professionnels aux pouvoirs publics, et ce, depuis des années.

 

===========================================

Indifférence des pouvoirs publics, menace brandie par maints banquiers à l'égard de plusieurs centaines de petites entreprises... Quelque 700 congressistes n'ont pas hésité à manifester leur «peur du lendemain» en réservant
un accueil plutôt froid au ministre de l'Equipement, des Transports et du Tourisme, Bernard Bosson.

===========================================

Emploi

* Après le CIP, le gouvernement accorde une aide variant de 1.000 à 2.000 F par mois aux entreprises «embauchant pour 18 mois minimum un jeune qui n'a pas encore occupé d'emploi stable».
* Mise en place d'un plan pour l'emploi entre l'Etat et la profession visant la création de 10.000 emplois sur trois ans.

===========================================

Les groupes étrangers envahissent la France

En restauration, cette année marque l'avènement des chaînes américaines en France avec tout d'abord TGI Friday's puis Chi-chi's à Paris et Atlanta Bar & Grill à Toulouse. Un début prometteur ! Les groupes hôteliers aussi misent sur la France dans le cadre de leur développement européen, mais leur implantation sur le territoire national se fera davantage ressentir les années suivantes.

 

Une promesse non tenue...

t Le Britannique Forte rachète Méridien pour officiellement 1,9 milliard de dollars, la somme ne sera jamais complètement versée...

La vie des chaînes et groupes de restauration

* Année record pour McDonald's avec un bénéfice net de plus d'un milliard de dollars !
* Un nouveau concept de restauration imaginé par les frères Blanc est mis en place : Chez Clément.
* Flo signe un partenariat avec Disneyland Paris (anciennement Euro Disney) pour gérer les restaurants du Festival Disney. Le groupe, dirigé par Jean-Paul Bucher, rachète les huit unités de la chaîne Café Flo, implantées à Londres.
* Elitair acquiert Aubépain (20 établissements).
* Oh! Poivrier! rachète les restaurants L'Amanguier.
* Accor cède sa participation dans Générale de Restauration.

 

Les enseignes poursuivent leur développement

* La chaîne B & B s'associe à l'ancien président du groupe Rallye, Albert Cam, qui apporte 17 MF à la société Galaxie qui exploite la chaîne. Grâce à cet apport et à celui d'un certain nombre de partenaires, B&B double son capital et poursuit son développement.
* Plusieurs liquidations judiciaires ont également eu lieu et ont touché des chaînes comme City Hôtels, Créotel/Fasthôtel, Marc'Otel et la société des Hôtels Liberté.
* Promogest S.A. (Akena) est repris par les frères Fontaine déjà propriétaires de 7 établissements.
* Logis de France s'implante en Irlande.
* Le Groupe de l'Hôtellerie cède ses propriétés hôtelières.
* Open Hôtel change de main.
* LAméricain Sheraton acquiert l'Italien Ciga (35 hôtels).
* Le Britannique Friendly rejoint Choice.
* Envergure lance Clarine (2*).
* Bonsaï est repris par Evergreen, un groupe chinois.

 

En bref...

* Réouverture de Prunier-Traktir par Jean-Claude Vrinat.
* Changement de décor à l'Elysée Lenôtre qui devient La Table du Gouverneur.
* Lenôtre absorbe le traiteur Rosell.
* Guy Savoy inaugure son 5ème bistrot parisien : Les Bookinistes.
* Accor et Carlson Travel fusionnent leurs réseaux d'agences de voyages pour donner naissance à Carlson Wagonlit Travel.
* Liquidation judiciaire pour la Mère Guy suivie d'un plan de relance.
* Le prix du café augmente fortement après la flambée des cours qui dure depuis un an.
* Cidelcem Industries est racheté par les fonds d'investissement Shroder.


L'HÔTELLERIE n° 2500 Hebdo 6 Mars 1997


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration