Actualités

1995

La TVA sur la restauration passe à 20,6%

Cette année-là...

* Jacques Chirac est élu président de la République. Il nomme Alain Juppé Premier ministre. Au Tourisme, c'est une femme, Françoise de Panafieu, qui succède à Bernard Bosson.
Quelques mois plus tard, lors du remaniement du gouvernement Juppé, le ministère du Tourisme à part entière disparaît pour être une fois de plus rattaché à celui de l'Equipement, du Logement et des Transports, avec, à sa tête, Bernard Pons.
* Gilles Douillard, patron d'Hôtels & Compagnie, succède à Jean Bréville à la tête du Groupement National des Chaînes (GNC).
* La TVA augmente de 2 points. Elle passe à 20,6%.
* Augmentation de 6% de la redevance TV.
* Le taux horaire du SMIC passe à 36,98 F et la valeur d'un repas à 17,69 F.
* La troisième étoile Michelin revient à Marc Veyrat, l'Auberge de l'Eridan à Veyrier-du-Lac. Par contre, le petit guide rouge retire à Alain Pic à Valence, sa troisième étoile, que son père, décédé en 1992, avait acquise.

 

La TVA à 20,6%

Alors que c'est toute une profession qui se bat depuis des années pour obtenir une réduction du taux de la TVA, voici que le gouvernement décide de l'augmenter de 2 points. Elle passe donc de 18,6% à 20,6%.

===========================================

Grande activité chez Accor

Le groupe français a enfin finalisé la fusion complète avec Wagons-Lits en lançant une offre publique d'échange sur les actions de la Compagnie. Par ailleurs, Paul Dubrule et Gérard Pélisson procèdent à de nombreuses cessions d'actifs, afin de ramener leur endettement de 23 milliards à 17 milliards de francs à fin 96. Accor vend un certain nombre d'hôtels et opère un tri dans sa branche restauration en abandonnant la majorité de ses activités en restauration concédée à Charterhouse, ainsi que Pizza del Arte, Le Boeuf Jardinier et l'Arche au groupe de Louis Le Duff. Il conserve Court-Paille et Lenôtre. Parallèlement, il cède Eurest International et ses 33% dans Eurest France et devient le premier actionnaire de l'acheteur Compass avec 22,5% du capital. Côté développement, le conglomérat français a, entre autres, signé un accord avec le Japonais Hokke Club prenant ainsi la gestion de 13 hôtels et 2.200 chambres au pays du Soleil Levant.

===========================================

Suppression de la défiscalisation

L'avantage fiscal permettant l'imputation sur le revenu global des déficits liés à des bénéfices industriels et commerciaux (B.I.C.) est supprimé pour les non-exploitants hôteliers. Victoire des syndicats professionnels, qui réclamaient cette mesure depuis maintenant quatre ans.

 

===========================================

Les professionnels descendent dans la rue

La hausse de 2 points de la TVA sur la restauration semble avoir été la goutte qui a fait déborder le vase. En effet, depuis longtemps, les professionnels de la restauration se battent non seulement pour un taux de TVA réduit, mais également un allégement des charges d'une manière générale. Ils semblent, une fois de plus, ne pas avoir été entendus. Voilà pourquoi ils descendent aujourd'hui dans la rue. C'est d'abord les délégués départementaux de la Confédération qui ont manifesté à Paris en juillet. Deux mois plus tard, la FNIH appelle ses membres ainsi que toute la profession de l'industrie hôtelière, y compris ses fournisseurs, à se mobiliser. Ce qu'elle fera dans un premier temps dans ses régions, puis sur le plan national à Paris.
Pour palier le problème de l'augmentation du différentiel de TVA entre la vente à emporter et la restauration, la Confédération propose au gouvernement une TVA unique à 9%, estimant qu'il n'en coûterait rien au budget de l'Etat du fait de l'augmentation de la TVA supportée par la vente à emporter.

 

3 problèmes majeurs : la TVA, le paracommercialisme et les charges.

===========================================

Social

- Mise en place du Contrat Initiative Emploi (CIE), une aide gouvernementale destinée aux employeurs et qui permet la réinsertion professionnelle des personnes sans emploi rencontrant des difficultés d'accès au marché du travail. Pour la profession, celui-ci est adapté aux emplois saisonniers.
* Reconduction de l'aide forfaitaire pour les contrats d'apprentissage, dont le montant est porté de 7.000
à 10.000 F et de qualification qui voit son montant augmenter à 7.000 F lorsque la durée du contrat est supérieure à 18 mois ; sinon, l'aide reste fixée à 5.000 F.
* Allégement des charges sociales sur les bas salaires.

La vie des chaînes et groupes de restauration

* Les chaînes américaines poursuivent leur implantation en France. C'est au tour de Chili's et de Planet Hollywood de s'installer à Paris sur les Champs-Elysées.
* Flo rachète le traiteur Raynier & Marchetti, la brasserie Le Louis XIII.
* Les frères Blanc reprennent la Fermette Marbeuf, l'une des plus anciennes institutions de la capitale française.
* Chantegrill est placé en redressement judiciaire.
* Les frères Layrac acquièrent la brasserie parisienne Chez Allard.
* Elitair prend le contrôle de Pomme de Pain.
* Sodexho avale son homologue britannique Gardner Merchant et devient leader mondial sur le marché de la restauration collective.

 

Les enseignes poursuivent leur développement

* Coralia, label qui regroupe les hôtels de loisirs du groupe Accor, s'implante à Cuba.
* Convention signée entre les Logis de France et de Belgique.
* La Compagnie hôtelière (Mister Bed et Anchorage) s'allie au groupe immobilier Buldinvest pour reprendre des établissements en difficulté.
* Ouverture du premier Ramada en France sur la Côte d'Azur.
* Après avoir été mis en liquidation, les Fasthôteliers (Fasthôtel) décident de reprendre leur destinée en main et rachètent leur marque.
* Le groupe britannique Savoy vend son hôtel de luxe parisien le Lancaster à un groupe d'investisseurs.

 

En bref...

* La signature de la Convention collective, tant attendue par les professionnels, serait proche... Cependant, les syndicats patronaux et salariés, incapables de se mettre d'accord sur la durée hebdomadaire de repos, retardent l'avancement des travaux.
* Agriculteurs et FNIH signent un protocole d'accord dont l'objectif principal consiste à conjuguer leurs efforts, afin de mieux promouvoir le tourisme rural et, de ce fait, lutter contre le paracommercialisme.
* Les grèves, qui ont duré près d'un mois, ont fait considérablement chuter les chiffres d'affaires des hôteliers-restaurateurs. Jusqu'à 70% pour certains. Conséquences : plusieurs fermetures et dépôts de bilan. Une catastrophe de plus dont la profession se serait volontiers passée !
* Une nouvelle réglementation en matière d'hygiène alimentaire est votée. Un Guide de Bonnes Pratiques en Restauration concernant son utilisation est en cours de réalisation.
* Une nouvelle réglementation est mise en place concernant les restaurants d'application.
* Havas Tourisme reprend Maeva et une partie de Latitudes.
* Euro Disney SCA, opérateur du parc à thèmes et des hôtels de Disneyland Paris, parvient pour la première fois à l'équilibre financier.
* Le groupe britannique Granada lance une OPA hostile sur Forte.
* L'enseigne France Accueil disparaît au profit de Minotels.
* Régis Marcon remporte le Bocuse d'Or.
* Privatisation de la Seita.
* Baisse du taux d'alcoolémie à 0,5 g.


L'HÔTELLERIE n° 2500 Hebdo 6 Mars 1997


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration