Actualités

1972

L'appel à la fronde de la Confédération

Cette année-là...

* Le président de la République est Georges Pompidou.
* Au secrétariat d'Etat au Tourisme : départ de Marcel Anthonioz qui a assumé cette charge pendant 3 ans. Dans le nouveau gouvernement, c'est l'Equipement qui a la responsabilité du Tourisme en la personne d'Olivier Guichard.
* A la présidence de la FNIH : M. Nougarède.
* Taux de TVA restauration : 17,60% (taux intermédiaire).
* Taux TVA hôtellerie : 7,50%.
* Le président de la Confédération des hôteliers, restaurateurs et cafetiers limonadiers est Georges Simon.
* Jacques Jond est président de la FAGIHT.
* Le SMIC horaire est porté de 4,10 F à 4,30 F au 1er juillet 72.
* 15 millions de touristes étrangers sont venus en France en 1972.

Le 8 mars 1972, la Confédération donne la consigne à ses adhérents de fixer librement leurs tarifs en fonction de leurs prix de revient et de ne pas respecter les conventions conclues entre les pouvoirs publics et certaines organisations syndicales professionnelles.


Le Bureau pendant l'assemblée générale. De gauche à droite : MM. Lecoq, vice-président des restaurateurs ; Gaillot, président des hôteliers ; Simon, président confédéral ; Ducourtieux, président des cafetiers ; Lépicier, secrétaire confédéral : Lamarque, rapporteur.

 

===========================================

Nouvelle réglementation de l'apprentissage

Par une loi du 11 juillet 1971 avec son application au 1er janvier 1972. Dorénavant, le maître d'apprentissage doit obtenir l'agrément du Comité départemental de la formation professionnelle, cela ne peut plus être n'importe qui. En outre, l'apprenti doit percevoir un véritable salaire que l'administration fixera par un % du SMIC (avant, aucun texte ne prévoyait un taux) et le contrat d'apprentissage devient un véritable contrat de travail (1er semes. 15% SMIC, 2ème 25%, 3ème 35% et 4ème 45%).
M. Olivier Guichard et Jacques Cru, rédacteur en chef de notre journal.

===========================================

Du Second Empire à l'ère électronique

Le Grand Hôtel à Paris qui a plus d'un siècle et a été conçu par l'architecte du Palais Garnier, se modernise après trois ans de travaux. Il s'agit de l'une des oeuvres les plus importantes de restauration d'un établissement hôtelier qui est le plus grand de Paris avec 35.000 m2 de surface construite.

===========================================

Zones de protection autour des cafés

Par décret du 14 janvier, les préfets peuvent créer des zones de protection autour des cafés existants. Mesures obtenues par l'Union nationale des cafetiers limonadiers qui voulait faire aboutir cette revendication importante.

 
M. Louis Auberty, président de la Caisse de retraite hôtelière.

t Ouverture de l'hôtel du Club Med à Neuilly

L'hôtel Club Méditerranée vient d'ouvrir à Neuilly, classé 4 étoiles, il comporte 342 chambres. Sa formule «être au service des gens sans être leur serviteur», a conduit à exiger du personnel le refus des pourboires. Tous les prix sont nets, taxes et services compris. Formule forfaitaire pour les repas.

 

t Débat sur l'utilisation des surgelés en restauration

Lors du panel-débat de Prom'Hôtel, la discussion était ouverte quant à l'utilisation ou non de surgelés. Raymond Olivier estime ne pas avoir intérêt à utiliser des surgelés. Sa clientèle ne regarde pas les prix et accepte de payer ce qu'il faut. Quant au gain de temps, selon lui, il est inutile en raison du haut pouvoir d'achat de sa clientèle qui vient pour consommer des spécialités et s'attend à voir le prix d'une pareille prestation alourdi des frais de main-d'oeuvre.
Cependant, il n'est pas hostile aux surgelés «qui peuvent être une excellente source d'appoint pour certaines formes de restauration, si l'on congèle de bons produits, cuisinés par de bons chefs avec des recettes supportant ce mode de conservation».
Les représentants des industriels fabricants ont reconnu que la surgélation technique encore neuve, n'est pas toujours adaptée aux plats cuisinés qui supportent mal la surgélation.

En bref...

* Le rapport annuel de la Société suisse des hôteliers constate que la pénurie de main-d'oeuvre freine l'expansion. Une solution, la main-d'oeuvre étrangère, mais il existe une loi sévère restreignant l'emploi des étrangers en Suisse.
* Caisse de crédit hôtelier : 713 millions de prêts en 1971 pour le financement d'investissements destinés à des entreprises petites et moyennes du commerce et de l'industrie (soit une augmentation de 55% par rapport à l'année précédente). 6.400 chambres ont été créées et près de 12.000 modernisées permettant la création de 12.000 emplois nouveaux.
* Paris sacrée «ville la plus chère du monde pour les repas d'affaires» par une enquête américaine reprise par la presse grand public française. Quant on paye pour un repas 42,15 $ à Paris, contre 20 $ à New York et 25,35 $ à Londres. Pour un dollar à 5 F.
* Un rapport préfectoral sur la politique touristique à Paris conclut que le potentiel d'hébergement de la petite et moyenne hôtellerie est trop faible.
* Le ministère du Travail demande aux organisations syndicales patronales et ouvrières de se réunir pour aboutir à une convention nationale de travail.
* Le Méridien Paris ouvre ses portes le 15 avril et devient le plus grand hôtel d'Europe avec ses 1.023 chambres.
* Ouverture le 29 avril du Holiday Inn de Monaco (320 chambres) avec la particularité d'être le premier établissement de la Principauté construit directement sur la plage.
* Jacques Borel inaugure à Saint-Albain-Macon, le premier hôtel d'autoroute.
* Tendance Equip'Hôtel 1972 : une grande place est faite aux problèmes d'équipements des collectivités.
* Une ordonnance du 1er juin 72 autorise les ressortissants des pays du Marché commun à exploiter librement les débits de boissons.


L'HÔTELLERIE n° 2500 Hebdo 6 Mars 1997


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration