Actualités

1996

La vache folle fait perdre la tête à toute une profession

Cette année-là...

* La grève des routiers n'arrange pas les affaires des hôteliers-restaurateurs.
* La FNIH est toujours présidée par Jacques Thé. Mais on pense déjà à celui qui lui succédera, les prochaines élections devant avoir lieu en 1997, lors du prochain congrès de la Fédération.
* Henri Malliet est toujours à la tête de la Confédération et Jacques Jond à la FAGIHT.
* Le taux horaire du SMIC passe une première fois à 37,32 F, puis à 37,91 F. La valeur d'un repas augmente à 18,04 F, puis à 18,09 F.

* La troisième étoile Michelin récompense Alain Passard, restaurant L'Arpège à Paris. Parallèlement, la célèbre Tour d'Argent perd cet honneur suprême. Et Pierre Gagnaire à St-Etienne, qui avait acquis trois ans plus tôt la troisième étoile, ne figure plus dans le guide, à sa demande, son affaire ayant été mise en liquidation.

Tollé général autour de la vache folle

Une catastrophe de plus pour les restaurateurs qui, après l'annonce du fléau rencontré en Grande-Bretagne concernant la maladie de ladite «vache folle», assistent à une diminution de la fréquentation de leurs établissements et voient leur chiffre d'affaires chuter considérablement. Les restaurateurs et les fournisseurs de viandes de boeuf sont au bord du gouffre. Plusieurs dépôts de bilan sont les conséquences de ce drame pour toute une profession. Les autres s'adaptent en modifiant le contenu de leur carte et en proposant une offre axée davantage sur la volaille et le poisson. Les pouvoirs publics mettent en place une réglementation et un label garantissant la provenance du boeuf et interdisent l'importation de toute viande anglaise sur le territoire français.

===========================================

Surcapacité hôtelière

L'Assemblée nationale adopte un amendement qui prévoit de soumettre à autorisation toute nouvelle implantation d'établissements hôteliers d'une capacité supérieure à 30 chambres. Désormais, il faudra obtenir l'accord de la Commission départementale d'équipement commercial pour toute création ou extension d'hôtels de plus de 30 chambres (50 en Ile-de-France).

 

===========================================

Amendement buvette

Après des mois de négociations, les parlementaires finissent par rejeter le projet de loi autorisant les clubs sportifs à vendre des boissons du 2ème et 3ème groupes. Coup de théâtre quelques mois plus tard : le gouvernement fait paraître au Journal Officiel un décret permettant aux associations sportives d'ouvrir des buvettes dix week-ends par an. Les cafetiers qui pensaient avoir été entendus tant sur le plan du paracommercialisme que de la lutte contre l'alcoolisme, se sentent trahis par le pouvoir politique.

 
M. Blanchard, président cafetiers CFHRCD.

===========================================

 

===========================================

Granada acquiert l'empire Forte

A l'issue d'une bataille boursière sanglante, le conglomérat britannique Granada remporte l'OPA qu'il avait lancée le 22 novembre 95 à l'encontre du groupe Forte. De ce fait, Granada acquiert Méridien et la chaîne Exclusive comprenant 17 palaces dont trois à Paris : le George V, le Plaza Athénée et la Trémoille.

La vie des chaînes et groupes de restaurants

- Flo rachète Bofinger, la plus ancienne brasserie de la Capitale.
- Après avoir été placé en redressement judiciaire, Chantegrill est repris par Soficar qui exploite notamment les restaurants El Rancho.
- La Brioche Dorée s'implante en Angleterre.
- Flo et Elitair concluent un accord de partenariat portant sur la restauration concédée.
- Générale de Restauration et Elior s'associent pour donner naissance au premier groupe de restauration collective français.
- Compass prend le contrôle d'Eurest France.

 

Les groupes US poursuivent leur offensive en France

* Westin Hotels & Resorts conclut un accord commercial avec Demeure Hotels lui permettant de mettre un pied en France.
* Golden Tulip entre en force sur le marché français passant de 2 à 15 hôtels en quelques mois.
* Sheraton s'installe à Roissy.
* Le Nord-Américain Westmont Hospitality met la main sur Alliance Hôtelière (Fimotel, Alliance et Holiday Inn) et ouvre le premier Holiday Inn Express en France.

 

Les enseignes poursuivent leur développement

* Accor reprend les hôtels Adagio
* Les hôtels-grills Campanile ont vingt ans.
* Hélan (Néotel SA) s'associe à deux chaînes volontaires étrangères.
* Minotel France est mise en liquidation judiciaire.
* Le groupe Royal Monceau est placé en redressement judiciaire.
* Granada vend le George V au prince Al Waleed au prix de 920 MF !
* Bonsaï Hotel s'allie à l'Italien Delta Hotel.

 

En bref...

* Les coprésidents Paul Dubrule et Gérard Pélisson choisissent Jean-Marc Espalioux, actuel directeur adjoint de la Générale des Eaux, pour assurer la présidence du directoire de leur groupe.
* Michel Kéréver rejoint Maxim's.
* Le restaurant Jamin rouvre, après deux ans de fermeture, avec Benoît Guichard, l'un des chefs de cuisine de Joël Robuchon.
* Manuel Martinez, l'ex-chef de La Tour d'Argent, rachète le Relais Louis XIII à Paris.
* Retour de Jacques Maximin sur le devant de la scène après cinq ans d'absence : il ouvre son restaurant dans sa maison à Vence.
* Jacques Chibois s'installe (enfin !) chez lui à Grasse.
* MOF 96 : 4 lauréats pour la section Maître du service de salle et 19 en cuisine. Un bon cru selon les organisateurs.
* Le cuisinier Gérard Nandron rend son tablier.
* Après Le Nord et Le Sud, Paul Bocuse ouvre L'Est à Lyon.
* Après le Barfly, Thierry Bégué lance un nouveau concept de restaurant, le Buddha Bar à Paris.
* Alain Ducasse succède à Joël Robuchon au 59, avenue Raymond-Poincaré, tout en conservant ses activités au Louis XV de Monte-Carlo, où il a obtenu 3 étoiles en 1990.
* Pierre Gagnaire dépose son bilan, puis vend sa maison de St-Etienne avant de venir s'installer à Paris où il repart à zéro.
* Le restaurant Le Vancouver dépose son bilan.
* Le Fouquet's est placé en redressement judiciaire.
* Pas d'Equip'Hôtel cette année. Blenheim, propriétaire du salon a décidé que la manifestation deviendrait désormais biennale.
* Première édition de RenoveHotel, le salon de la rénovation, de l'aménagement et de la décoration des cafés, hôtels, restaurants et résidences hôtelières.
* Euro-Toques lance la Fête de la Cuisine.
* Signature d'un accord entre la FNIH et le C2T, établissement financier, filiale du GITT, pour aider les professionnels à renégocier leurs prêts avec les banquiers.

 


L'HÔTELLERIE n° 2500 Hebdo 6 Mars 1997


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration