Actualités

1971

La profession se structure

Cette année-là...

* Des organisations départementales couvrant environ un quart du territoire national quittent, le 26 mai, la Fédération nationale de l'industrie hôtelière pour fonder l'Union Syndicale des hôteliers, restaurateurs et cafetiers de France. Georges Gaillot est le président général de cette nouvelle organisation.
* Louis Auberty (président de l'Union des cafetiers), est élu président fédéral de la FNIH au congrès de novembre. Les restaurateurs choisissent par ailleurs de confier leur sort à Alphonse Roustan. Quant aux hôteliers, ils votent à l'unisson pour Marcel Bourseau.
* Jacques Jond assure la présidence de la FAGIHT.
* Jean-Pierre Dannaud est commissaire au Tourisme.
* François Mitterrand devient Premier secrétaire du Parti Socialiste en juin.
* Le plafond de la Sécurité sociale est fixé à 1.650 francs par mois.
* Le nouveau taux horaire du SMIC s'élève à 3,68 F.
* Le taux de TVA est de 7,50% sur les prestations de logement (tourisme) et 15% en restauration. L'hôtellerie non homologuée est soumise à 17,50%.
* Promotour ouvre en janvier son premier centre de réservations hôtelières, avenue Kléber à Paris. Au cours de la première semaine de fonctionnement, 3.000 nuitées ont été réservées. Parmi ses premiers adhérents figure la chaîne Concorde.
* Un accord est signé entre Citel (Compagnie Internationale de téléinformatique) et American-Express Réservations mettant en place un réseau électronique à l'échelle mondiale.
* Joseph Olivereau (alors âgé de 38 ans) devient le président des «Relais de Campagne» en remplacement de Marcel Tilloy.

L'union fait toujours la force chez les indépendants

* Les chaînes France-Auvergne (70 hôtels sur 14 départements), Pyrénées Accueil et des Hôtels de l'Est de la France se regroupent pour fonder France Accueil Hôtels.
* Création du Comité Mapotel-International. Ce comité rallie trois chaînes volontaires, à savoir France-Mapotel (130 hôtels), Mapotel-Espagne (26) et Mapotel-Portugal (12).
* Logis de France regroupe 3.600 hôtels dans 73 départements.
* La chaîne des Relais de Campagne fusionne avec les Relais Gourmands.

===========================================

Le parc hôtelier français poursuit sa croissance

* Evolution de la capacité de l'hôtellerie de tourisme. Entre le 01/01/60 et le 31/12/70, le parc d'hôtels de tourisme s'est accru de 81.000 chambres (dans des hôtels neufs ou établissements anciens). Au cours de la même période, 90.000 chambres ont été modernisées, soit près de 40% du parc global. L'essentiel des financements a été financé à l'aide des crédits prélevés sur le FDES.
* Les crédits pour l'hôtellerie s'élèvent à 330 millions en 1971 et passent à 340 en 1972. Néanmoins, le seuil d'obtention de ces derniers est abaissé de 30 à 20 chambres pour les villes de moins de 30.000 habitants, tandis qu'il est ramené parallèlement à 30 chambres pour les agglomérations inférieures à 100.000 habitants.

===========================================

Les premiers pas de Méridien

* PLM signe un accord avec la Chambre de commerce de Nîmes pour la construction d'un complexe hôtelier à Port-Camargue.
* Hôtel France International, filiale d'Air France, a décidé de développer une chaîne hôtelière baptisée Méridien. Un premier établissement doit voir le jour à Paris, dès 1972.
* A l'occasion d'une augmentation de capital de la société SIEH (Novotel), de nouveaux actionnaires sont appelés à siéger dont : la Banque Louis Dreyfus et Cie, la Société Commerciale et Immobilière des Chargeurs Réunis, la Société Privée de gestion financière et la Société générale.

Le tourisme en pleine forme
1960-1970

En dix ans, le tourisme a connu sur le plan national et international un développement exceptionnel. Le nombre des arrivées étrangères dans les pays de l'OCDE est passé durant cette période de 60 à 140 millions et le chiffre d'affaires global des membres de cette organisation de 4,8 à 13,5 milliards de dollars. Sur le plan français, l'augmentation des voyages touristiques des nationaux est de 82%. En terme de départs des Français en vacances, on constate en outre une progression de 77% concernant les vacances d'été (22 millions en 1970 contre 12,4 en 1960). En France, les arrivées se sont aussi beaucoup accrues atteignant 12,1 millions en 1969 (soit + 40,6% par rapport à 1960). Résultat de ces bonnes performances : la balance française des échanges touristiques avec l'étranger est bénéficiaire de près de 30 millions de francs.

Du rififi dans les organisations syndicales

* Les départements bretons quittent l'Union nationale des restaurateurs désapprouvant notamment la politique menée par leur organisation en matière de prix dans les restaurants.
* Création de la Sicomi hôtelière «Sicotel». Le groupe du Crédit Hôtelier et des banques populaires, la Société Générale, la Société privée de gestion hôtelière et d'autres compagnies, créent «Sicotel», première Sicomi à vocation hôtelière. Cette nouvelle entité aura pour objectif de réaliser des opérations de location et de crédit-bail.
* Création du syndicat national des hôtels non homologués. Ce nouvel organisme, dont la création a été décidée lors de la récente assemblée générale extraordinaire de la FNIH, remplace la section spécialisée qui existait jusqu'à présent au sein de l'Union nationale des hôteliers, elle-même d'ailleurs rebaptisée Fédération nationale de l'hôtellerie française.
* Les restaurants de tourisme, créés en 1949 par Julien François pour démolir l'image de la France aux restaurants chers, se transforment en Association nationale et internationale.
* Nouvelle réglementation de l'apprentissage (16 juillet). Celui-ci sera donné désormais en partie dans l'entreprise et en partie dans un centre de formation.
* Parution au Journal Officiel de l'arrêté concernant les nouvelles normes.
* La loi du 16 juillet 1971 modifie le statut de la propriété commerciale.


En bref...

* Moët et Chandon et Hennessy s'unissent.
* Trust House Forte achète l'hôtel Apollo d'Amsterdam. Le groupe exploite désormais près de 200 hôtels, soit un total de 13.000 chambres.
* Le Prince Rainier de Monaco annonce la construction d'un complexe hôtelier 4 étoiles de 650 chambres. Le tout représente un investissement de 160 millions de francs.
* Joël Robuchon remporte la coupe Taittinger.
* Jean Blat devient président du Syndicat des limonadiers de Paris.
* Entrée en service du pont routier reliant l'île de Noirmoutier au continent.


L'HÔTELLERIE n° 2500 Hebdo 6 Mars 1997


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration