×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

EMPLOI

Rennes

Chercher à séduire les jeunes

L'association Face Rennes vient d'organiser une animation sur les métiers des CHR au cœur d'un quartier populaire de la capitale bretonne. Professionnels et institutionnels ont répondu présent. Une initiative originale au plus près des demandeurs d'emploi et des jeunes.

"Cette opération a pour objectif de sensibiliser les personnes qui ne fréquentent pas les circuits habituels de l'emploi et de provoquer des rencontres avec les professionnels. L'originalité vient du fait que nous nous déplaçons sur le terrain, au plus près des demandeurs d'emploi et des jeunes en quête de formations." Adhérent de l'association Face Rennes (membre du réseau Fondation agir contre l'exclusion), Pierre Ulliac se félicite de l'opération qui vient de se tenir dans le quartier populaire de Villejean à Rennes, où la maison de quartier a accueilli, durant 3 jours, une animation autour des métiers de l'hôtellerie-restauration. Au programme : exposition photos, stands de professionnels (Club des restaurateurs du bassin rennais, Umih 35, Ifhor, Afpa, ANPE...), et tables rondes sur les formations et les métiers des CHR. Cette opération fait suite à d'autres initiatives du même type, engagées celles-là sur les marchés de la ville, voici quelques mois. "Toutes ces actions entrent dans le cadre de l'un des axes de travail de Face, Entreprises et Quartiers. Avec deux priorités : comment mobiliser les personnes vers l'emploi et comment soutenir l'activité des quartiers." Pour ce type d'opérations, Face agit comme une sorte de relais. "Un travail de Rennes-Métropole, en avril dernier sur les métiers des CHR, a orienté notre action sur ce secteur. Nous avons donc provoqué la rencontre des différents intervenants, professionnels d'un côté et institutionnels de l'autre, explique Pierre Ulliac. Notre rôle est d'aider les gens à se retrouver et de gérer la logistique de telles opérations." Et si tout le monde répond présent, Face y est pour beaucoup. Présente sur Rennes depuis 5 ans, l'association réunit les dirigeants ou hauts responsables d'une cinquantaine d'entreprises parmi lesquelles on trouve la Caisse d'Epargne, EDF-GDF, la SNCF, Aiguillon Construction (un organisme HLM), etc. A son actif, l'association a notamment permis la création d'une boutique des services (travaux domestiques, livraisons de courses...), d'un point service aux particuliers, organisé des forums des métiers du transport, du bâtiment, des CHR, parrainé de jeunes créateurs d'entreprise, etc.

Sensibiliser un nouveau public
Pour l'opération de quartier, chacun a joué son rôle, à commencer par les professionnels. "Pour nous, il est essentiel de nous rapprocher des lieux de vie et d'accompagner les entreprises sur le terrain. Lors de ces échanges informels, nous pouvons apprécier le ressenti des personnes vis-à-vis des CHR", reconnaît Jean-Michel Sebillet, directeur de l'Ifhor, le Centre de formation des métiers de l'hôtellerie de la CCI. L'Ifhor a enregistré 6 demandes de renseignement, "ce qui veut dire que les jeunes nous ont laissé leurs coordonnées, précise Nadia Meril, chargée de mission à l'Ifhor. Nous les inviterons à nos journées portes ouvertes avec relances par la suite, etc". Président des restaurateurs, Jean-Yves Vilboux précise à son tour que "si l'entreprise ne s'exporte pas vers l'extérieur, les gens, et les jeunes en particulier, ont peur d'y venir. C'est donc notre rôle d'être présents." De son côté, l'ANPE a travaillé en amont de l'opération en sensibilisant les demandeurs d'emploi, "depuis plus d'un mois". La cellule hôtellerie-restauration (11 personnes) de l'ANPE de Rennes gère quelque 2 000 offres, soit 45 % de parts de marché. "Nous avions déjà participé avec Face aux opérations sur les marchés rennais, précise son directeur. En allant sur le terrain, nous voulons sensibiliser un nouveau public à ces métiers. Des jeunes, mais également des personnes qui hésitent et se disent pourquoi pas. Nous avons signé des chartes de qualité avec les professionnels afin de casser cette mauvaise image du métier." Sur l'opération Villejean, l'ANPE a enregistré 25 fiches, "des personnes sensibilisées", sans compter les offres d'emploi en direct.
O. Marie zzz54m

Article précédent - Article suivant


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article : Cliquez ici

L'Hôtellerie Restauration n° 2799 Hebdo 12 Décembre 2002 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration