×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

ACTUALITÉ

Au Havre

Relance des négociations pour un 3 étoiles

La construction d'un 3 étoiles au Havre se trouve pour l'instant dans une impasse. Le projet retenu par la ville dans un premier temps achoppe sur des questions de parking. Des négociations sont relancées.

Les travaux auraient dû débuter voilà quelques semaines pour s'achever dans un an. Or, rien n'est sorti de terre à ce jour. Le projet d'un Novotel 3 étoiles qui devait voir le jour à l'entrée de la ville du Havre au centre d'un quartier en pleine expansion est suspendu pour le moment. Le groupe Accor et la Ville, qui avait retenu l'hôtelier français après appel d'offres, n'ont pas trouvé d'accord pour permettre un démarrage de ce projet, qui, à son origine, devait comporter entre 120 et 140 chambres, un restaurant, une piscine et un parking souterrain. Le tout pour une surface estimée à 7 000 m2.

La procédure dans une impasse
Le point d'achoppement ? L'obligation imposée par la Ville à Accor de construire un espace de stationnement sous le futur établissement. Problème : à cet endroit-là de la ville, l'eau affleure. Toute cette zone est en effet gorgée d'eau et contraint, par conséquent, à la construction de fondations spéciales pour tous les nouveaux bâtiments. D'où un surcoût évident.
Autre problème : la conjoncture incertaine et les effets du 11 septembre 2001. "En fait, explique-t-on chez Accor, c'est toute l'économie du projet tel que le souhaitait la ville qui n'est plus réalisable."
Aujourd'hui, la procédure lancée en novembre 2000 pour construire ce 3 étoiles se trouve donc dans une impasse. Pour en sortir, la ville a décidé la semaine dernière de lancer de nouvelles négociations dites "de gré à gré" avec les opérateurs exploitants hôteliers ayant déposé une offre lors de la première consultation. Trois groupes seraient concernés : Accor, le Britannique Hexxor et le groupe Compagnie des Métiers et du Commerce (CMC). On peut, bien entendu, imaginer que l'opportunité de prévoir ou non un parking souterrain, compte tenu des difficultés, fera partie des bases de la négociation qui va s'ouvrir prochainement. D'autant que la ville, à quelques centaines de mètres de là, prévoit d'ici la fin 2004 la construction d'un parking souterrain de 600 places jumelé avec les locaux de la future CCI.
S. Siret zzz70

Article précédent - Article suivant


Vos commentaires : cliquez sur le Forum de L'Hôtellerie

Rechercher un article : Cliquez ici

L'Hôtellerie n° 2769 Hebdo 16 Mai 2002 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration