×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

ACTUALITÉ

Résultats 2001

Une perte nette de 13,30 Me pour Flo

La vache folle, les attentats du 11 septembre, la pénurie de main-d'œuvre ont pesé sur les chiffres au moment de la rénovation du réseau de Bistro Romain.

Lundi 29 avril, Dominique Giraudier, président du directoire du groupe Flo, avait choisi la salle de danse de la Coupole pour présenter les chiffres annuels 2001, entouré de Thierry Weil, d.g. de Bistro Romain, de François Dapremont, d.g. de la restauration chez Flo, et de Philippe Foulatière, d.g. de Flo Prestige. Il manquait Patrick Chartier pour Hippopotamus en poste depuis le départ de Pierre Cassagne. Pour 2001, le groupe enregistre un résultat net consolidé de - 13,3 millions d'euros contre 5,6 millions d'euros en 2000. Le résultat exceptionnel de - 10,4 millions d'euros intègre le coût de restructuration du réseau anglais (vendu courant mai) et la provision, pour fermetures, d'une trentaine de restaurants en France.

Reprise
En progression de 2 %, le chiffre d'affaires 2001 est de 358 millions d'euros contre 350,3 millions d'euros l'année précédente. Les chiffres du premier semestre 2002 confirment la reprise annoncée avec un chiffre d'affaires de 88 millions d'euros, en hausse de 3 % à périmètre comparable. Selon Dominique Giraudier, le groupe devrait enregistrer à la fin 2002 un résultat net positif estimé à 5 millions d'euros environ. Depuis septembre 2001, le groupe a fermé 5 Bistro Romain et 1 Petit Bofinger. D'ici le 30 juin 2002, 15 autres cessions devraient être réalisées, ce qui portera à 41 le nombre de Bistro Romain en fonctionnement sur les 63 achetés en mai 2000. Une nouvelle unité pourrait être ouverte en province ou en périphérie. 11 ouvertures d'Hippopotamus sont annoncées pour 2002, dont 9 en franchise (7 à l'étranger). Dans le cadre de la cession de Raynier Marchetti finalisée le 3 mai dernier, les managers de Raynier Marchetti ont repris, dans le cadre d'un LMBO, les activités traiteur. La direction a par ailleurs annoncé qu'elle pourrait procéder à un renforcement de sa structure financière.
L. Anastassion zzz22t

Article précédent - Article suivant


Vos commentaires : cliquez sur le Forum de L'Hôtellerie

Rechercher un article : Cliquez ici

L'Hôtellerie n° 2768 Hebdo 9 Mai 2002 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration