×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

FORMATION

Exportation

Un BTS hôtellerie français pour les jeunes Bulgares

Mettre en place, en 4 ans, un BTS hôtellerie-restauration français en Bulgarie ; tel est le projet pilote conduit par le Greta tourisme-hôtellerie du lycée hôtelier Paul Augier de Nice.

"C'est le premier BTS d'hôtellerie français mis en place à l'étranger, souligne Michel Prosperi, président du Greta et proviseur du lycée hôtelier de Nice. Les élèves reçoivent tout l'enseignement en français, avec un cursus scolaire identique au niveau des cours et des stages, et passent ensuite l'examen dans les mêmes conditions que les étudiants français."
A la demande du collège international d'Albena, une ville touristique située au bord de la mer Noire, le lycée hôtelier niçois a été sollicité pour mettre en place ce cursus permettant de former des cadres spécialisés en hôtellerie-restauration. Avec la collaboration des ministères de l'Education nationale et des Affaires étrangères, les professeurs du lycée français ont signé une convention pluriannuelle. L'objectif est d'accompagner des promotions, mais aussi de former les professeurs bulgares pour qu'ils puissent un jour être autonomes et prendre le relais. "Les professeurs des enseignements techniques (cuisine, hébergement, restaurant) se rendent en mission à Albena pour apprendre aux élèves et aux formateurs, explique Jean-Michel Arnoux, responsable de la formation au Greta. Pour les matières qui relèvent de l'enseignement général, des professeurs bulgares francophones ont été recrutés. Ce sont eux qui viennent à Nice faire des stages d'un mois en binôme avec un enseignant français."

Développer une hôtellerie de qualité
Le collège international d'Albena, un établissement privé, a sélectionné de jeunes Bulgares, âgés de 19 à 25 ans, en fonction de leur niveau scolaire et de leur connaissance du français. Une promotion de 15 élèves est en première année, et une promotion de 28 suit les cours de remise à niveau. "Ce projet est une belle reconnaissance internationale du savoir-faire de la France en matière d'hôtellerie. La Bulgarie, qui souhaiterait intégrer l'Union européenne, voit dans le tourisme un moyen de développement économique. Elle a l'ambition de s'orienter vers une hôtellerie de qualité, ce qui procurera des emplois aux élèves bulgares que nous formons, indique Jean-Michel Arnoux. Leur stage en France est très formateur, car ces jeunes n'ont souvent jamais quitté leur pays. Ce qui leur permet de voir d'autres conditions de travail et différents contacts avec la clientèle." zzz68v

Article précédent - Article suivant


Vos commentaires : cliquez sur le Forum de L'Hôtellerie

Rechercher un article : Cliquez ici

L'Hôtellerie n° 2768 Hebdo 9 Mai 2002 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration