×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

ENTREPRISE

Logis de France Auvergne-Limousin

Jouer la synergie de chaîne

Des hôteliers limousins et auvergnats se sont retrouvés pour discuter, mieux se connaître et échanger des expériences concernant notamment la réservation en ligne.


Au premier plan, Raymond Fraisse, président des Logis de France du Limousin, Roger Béraud, président du Puy-de-Dôme, Jacqueline Roux, présidente de l'Auvergne et de la Haute-Loire, et Michel Sabot, président de l'Allier, lors de la présentation du site et de la réservation en ligne.

Une quarantaine d'hôteliers Logis de France d'Auvergne et du Limousin, avec des animateurs tourisme-hôtellerie des chambres de commerce et d'industrie, se sont retrouvés à l'hôtel-restaurant La Rose des Vents (Volvic, Puy-de-Dôme) pour une journée d'échange et de travail fin avril. "C'est le moyen de tisser des liens avec les confrères, nos interlocuteurs de la fédération à Paris, de jouer la synergie de chaîne, explique Roger Béraud, président des Logis du Puy-de-Dôme. Les collègues ne doivent pas repartir avec des questions." Avec une démonstration du site Internet et de la réservation en ligne, les hôteliers ont pu visualiser comment l'internaute achète son séjour. "Nous devons bien faire comprendre qu'avec quatre clics de souris, le client peur réserver sa chambre, ajoute Jacqueline Roux, présidente des Logis d'Auvergne et de Haute-Loire. Ceux qui jouent la carte Internet augmentent leur chiffre d'affaires. Cela permet aussi de toucher une nouvelle clientèle, notamment étrangère. Et les explications sont plus facilement compréhensibles quand elles viennent d'un autre hôtelier plutôt que de la bouche d'un informaticien."

Dans le créneau porteur
Bien sûr, le système reste lourd. Sa mise en place a nécessité l'embauche de 2 personnes. Sa prise en main requiert une formation minimum, mais "d'ici 2 à 3 ans, tout le monde mettra des chambres à louer en ligne", prédit Raymond Fraisse. Internet permet aussi de présenter l'environnement, les activités autour des hôtels. "Nous dépassons notre métier d'hôtelier pour devenir des ambassadeurs du patrimoine, des guides pour nos clients", ajoute-t-il. "Cela apporte de gros avantages, renchérit Roger Béraud. En présentant nos établissements avec des photos, des informations pratiques, nous permettons aux internautes de réagir vite, sur un coup de cœur, de réserver immédiatement, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24." Globalement, l'activité de base se développe. Raymond Fraisse en fournit la raison : "Les gens reviennent vers nous. Ils en ont marre des chaînes. Et nous sommes tout à fait dans le créneau porteur d'aujourd'hui : espace, nature, authenticité." En abordant le sujet de la communication, qui engloutit 42 % du budget global de la fédération nationale, les présidents ont présenté La cuisine des fruits. C'est un livre de recettes issues des Logis. Vendu 13 e avec le guide national en prime, il permet à la chaîne de rester présente dans les maisons de la presse et les librairies. Enfin, il a été question du congrès de l'Anaof (Association nationale des appellations d'origine laitières françaises) et de l'AFA (Association des fromages d'Auvergne) en juin prochain à La Bourboule (Puy-de-Dôme). Les Logis sont partenaires de l'opération. "Nous allons distribuer des dépliants, proposer des plats à base de fromages, primer un jeu-concours, et organiser des formations pour les restaurateurs et leur personnel", confie Roger Béraud.
P. Boyer zzz36t zzz82

La cuisine des fruits

24 fruits différents sont déclinés en 40 recettes salées et 52 sucrées dans cet ouvrage. Avec quelques curiosités comme un Gratin d'oranges aux carottes, un Saumon frais aux airelles, un Riz aux cerises noires en aigre-doux, une Poêlée de lotte aux figues, des Figues gratinées au bleu des Causses, un Pot-au-feu de cochon aux coings, des Poires soufflées au bleu, une Pastèque à la vinaigrette, un Taboulé de pêches et framboises, un Millefeuille de pommes et d'andouille, des Filets de sandre à la rhubarbe, un Gâteau de raisins et pommes de terre.

Editions Noesis et Logis de France 196 pages - 13 e (avec le guide national des Logis offert).

Article précédent - Article suivant


Vos commentaires : cliquez sur le Forum de L'Hôtellerie

Rechercher un article : Cliquez ici

L'Hôtellerie n° 2768 Hebdo 9 Mai 2002 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration