×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

ENTREPRISE

Le Juana à Juan-les-Pins (06)

Changement de propriétaires

Construit en 1930, l'hôtel Art Déco change pour la première fois de propriétaire. La famille Ferrante, qui a beaucoup travaillé dans les casinos, voudrait l'ouvrir à l'année.


La famille Ferrante souhaite investir "entre 1,5 et 2 Me" pour monter en gamme et ainsi ouvrir à l'année.

"Lorsque nous avons revendu La Siesta (complexe de loisirs comprenant un casino situé à Antibes-Juan-les-Pins), nous avons pris une année sabbatique, et depuis, nous cherchions un hôtel de luxe ou un restaurant gastronomique", explique Jean-François Ferrante, qui a racheté en janvier dernier, avec son père et son frère, Le Juana, un des 4 étoiles de Juan-les-Pins. "Troisième génération d'exploitants, les Barache, qui avaient fait construire l'hôtel en 1930, ont retenu notre offre, poursuit le nouveau propriétaire. Il leur semblait que nous pourrions mieux conserver l'état d'esprit de l'établissement que ne l'aurait fait une chaîne hôtelière." Le Juana possède actuellement 46 chambres et un restaurant gastronomique, La Terrasse (2 macarons), mené par Christian Morisset : "La première question que tout le monde nous pose concerne le maintien du chef. Bien sûr, il va rester, et même encore plus puisqu'il va être associé au restaurant. Son nom figurera sur l'enseigne qui s'appellera La Terrasse Morrisset."

La volonté de monter en gamme
Jusqu'ici, Le Juana n'était ouvert qu'en saison d'avril à octobre. La famille Ferrante souhaite investir pour pouvoir l'ouvrir à l'année : "Nous prévoyons de faire d'importants travaux pendant l'hiver 2002-2003, avec la suppression de certaines chambres, précise Jean-François Ferrante. Nous pensons investir entre 1,5 et 2 Me pour pouvoir monter en gamme. Une nécessité pour être ouvert à l'année. Nous aimerions par la suite pouvoir mettre en place les services d'une plage que nous gérerions. Du côté du restaurant, ce sera également bénéfique, puisqu'un gastronomique marche peut-être encore mieux l'hiver que l'été. En outre, le fait d'avoir du personnel à l'année permettra à Christian Morisset de se consacrer davantage à la création." La commercialisation ne pose pas de problèmes aux Ferrante : "C'est un hôtel fréquenté à 95 % par les touristes étrangers, majoritairement des individuels, sauf hors saison où nous accueillons quelques petits groupes pour les grands salons comme le tax-free ou le Mip-TV. D'autre part, nous avons une clientèle très fidèle puisque 40 % des clients n'en sont pas à leur premier séjour. Nous avons repris l'établissement pour nous faire plaisir : ce n'est peut-être pas tout à fait le même métier que lorsque nous travaillions à La Siesta, mais il y a également de la restauration dans les casinos, et l'accueil de la clientèle reste le même." zzz36v

Article précédent - Article suivant


Vos commentaires : cliquez sur le Forum de L'Hôtellerie

Rechercher un article : Cliquez ici

L'Hôtellerie n° 2768 Hebdo 9 Mai 2002 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration