×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

ÉDITO

NE PAS SERVIR LA SOUPE

L'Etat est une drôle de machine et les hommes et femmes politiques, de bien curieux mécaniciens... Période électorale oblige, c'est sans pudeur que les politiques de tous bords vont s'intéresser au quotidien des citoyens.
Ils voient dans chacun d'eux un électeur et, patrons comme salariés auront droit à leur considération, à leurs promesses. Des promesses qui, bien sûr, en cas de victoire, n'engageront que ceux qui les auront crues... dans la mesure où ils auront signé d'avance un chèque en blanc en mettant leur bulletin dans l'urne. Certains appellent ça la démocratie... Reconnaissons que, malheureusement en la matière, personne n'a vraiment trouvé mieux... Face à un système aussi imparfait, on aurait pu compter sur l'honnêteté et l'intégrité des hommes et des femmes qui briguent un suffrage, on aurait pu espérer qu'ils sachent préserver l'intérêt général, au-delà de leur intérêt particulier... Eux qui savent si bien distiller leurs leçons, qui d'économie, qui de morale et faire culpabiliser tous ceux qui s'investissent dans leurs affaires, dans leur vie professionnelle en les montrant du doigt parce qu'ils ont réussi ce qu'ils ont pris le risque d'entreprendre. Aujourd'hui, le processus électoral est bel et bien amorcé, il est un signe qui ne trompe pas : tous les partis politiques se piquent de débats sur le rôle économique du tourisme et les hommes politiques se disent tous aujourd'hui convaincus de la nécessité de baisser la TVA sur la restauration !
De promesses, ils ne seront pas avares dans les mois qui viennent, et tous ceux qui voudront bien 'leur servir la soupe' sont les bienvenus. Il n'est pas un jour sans que soit ouverte une discussion sur ces sujets qui, pourtant jusqu'à ces dernières semaines, laissaient tous les politiques parfaitement froids ! Souvenons-nous le peu de cas qu'ont fait du ministère du Tourisme les gouvernements des quinze dernières années : seul ministère oublié dans la composition du gouvernement pour les uns, secrétariat d'Etat sans moyens, sans substance, et sans titulaire pour d'autres. Il est vrai que dans de telles conditions d'exercice du pouvoir, l'utilité d'un ministère du Tourisme est parfaitement contestable : Pourquoi engager de telles dépenses pour ne donner aucun pouvoir à son titulaire ?
Autant dire que les professionnels vont, dans les semaines qui viennent, être très courtisés. On ne peut que les mettre en garde et les amener à une certaine vigilance vis-à-vis des bateleurs qui sauront les faire rêver en leur promettant la lune... Qu'ils sachent faire preuve d'un peu de sagacité, et acceptent de ne pas se contenter de la faconde des hommes et des femmes politiques dont c'est davantage le métier de promettre que de tenir lesdites promesses. Qu'ils sachent aussi aller au-delà des déclarations séduisantes qu'on leur fera sur les sujets qui leur tiennent le plus à cœur et découvrir les rapports qu'entretiennent les politiques en question avec l'entreprise... Savoir lire entre les lignes leur évitera peut-être quelques déconvenues une fois les élections terminées...
PAF zzz80

Article précédent


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article : Cliquez ici

L'Hôtellerie n° 2755 Hebdo 7 Février 2002 Copyright ©

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration